Catégorie : Voyage, voyage…

Les vidéos d’expéditions de 9V1YC disponibles gratuitement

James Brooks 9V1YC (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/03/9V1YC NULL.jpg)En plus d’être un de mes “voisins”, correspondant régulier de QSO et amateurs de concours radio comme moi, James Brook 9V1YC est surtout connu pour produire des films vidéos de qualité professionnelle relatant les aventures de nombreuses DXpéditions. Il a lui même participé à de nombreuses opérations et est aussi un opérateur hors-norme.

La nouvelle du jour c’est qu’il nous fait un énorme cadeau en mettant en ligne les vidéos disponibles gratuitement sur Viméo. En tout ce sont onze films de ZL9CI, FO0AAA, VK0IR, A52A, VP8GEO, VP8THU, FT5XO, ZL8R, K4M, VP8ORK, BS7H ainsi qu’un documentaire sur la WRTC 2014 que vous pouvez visionner. De quoi occuper de nombreuses heures et agrémenter les réunions de clubs!

Les “Terres Françaises oubliées” sur Europe 1 [MAJ]

Bassas da India (Iles Eparses), photo CNES (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/05/CNES_Bassas_da_india NULL.jpg)Dans l’émission de ce 21 mai par Franck Ferrand sur Europe 1 à 14h, il sera sujet des terres françaises oubliées avec comme invité Bruno Fuligni. A ne pas manquer pour les amoureux des îles que sont la plupart des radioamateurs passionnés de DX.

Le podcast de l’émission est maintenant disponible en ligne (http://www NULL.europe1 NULL.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/L-INTEGRALE-Tour-du-monde-des-terres-francaises-oubliees-2128091/).

J’ai lu pour vous : DX Delights par G3SXW

J’ai reçu pour mon anniversaire le livre DX Delights de Roger Western G3SXW. En fait il était même arrivé plusieurs semaines avant la date car Roger avait pris grand soin dans l’expédition et le courrier a mis quelques jours au lieu de 2-3 semaines habituelles pour rejoindre le Viêt-Nam.

DX Delights et le cinquième et dernier livre écrit par Roger (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/04/09/deux-nouveaux-livres-par-roger-g3sxw/). Contrairement à Up Two que j’ai aussi lu et qui était publié chez Idiom Press (W9KNI), (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/02/01/jai-lu-pour-vous-up-two-par-roger-western-g3sxw/) celui-ci est auto-publié par Roger et la commande se fait directement auprès de lui (http://www NULL.qrz NULL.com/db/G3SXW).

XV4Y tenant le livre DX Delights de G3SXW (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/100_3561 NULL.jpg)J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et je vous le recommande. Le style est accessible à un grand nombre même si votre niveau d’anglais n’est pas exceptionnel. Ce n’est pas un livre technique, ce livre relate les anecdotes et découvertes que Roger a pu faire au cour de ces voyages. Ce n’est pas un roman non plus et le style n’est pas littéraire. La plupart de ces histoires sont liées de manière plus ou moins proches au radioamateurisme, mais ce n’est pas vraiment le sujet du livre. Cela veut dire que vous pourrez facilement raconter à un proche ce que vous avez lu, mais peut-être pas lui mettre le livre entre les mains.

ll y a en tout 61 histoires qui tiennent toutes sur 2 pages. Cela rend la lecture agréable et vivante car cela correspond au rythme d’une conversation que vous pourriez avoir l’auteur. Si vous avez lu Up Two par exemple, certains passages ne vous seront pas inconnus, mais ils sont vu sous un angle un peu différent et au final je n’ai jamais eu l’impression de lire deux fois le même livre.

En conclusion je vous le recommande, et personnellement j’envisage d’acheter Micro DXpeditionning uncovered pour une prochaine occasion. Roger G3SXW vend ses livres au prix de 15€ (20 USD) port compris, ce qui est très raisonnable et supprime toute hésitation quant à la décision d’achat. N’hésitez pas à le contacter par e-mail pour plus d’informations (g3sxw null@null btinternet NULL.com).

Livre : Les Kiribati, un paradis en voie de disparition

Kiribati Photo Thalassa (http://blog NULL.france3 NULL.fr/thalassa-actu/2013/05/22/livre-kiribati-paradis-en-voie-de-disparition/)Sur le blog de Thalassa (http://blog NULL.france3 NULL.fr/thalassa-actu/2013/05/22/livre-kiribati-paradis-en-voie-de-disparition/), vous pourrez lire une présentation du livre de Julien Blanc-Gras qui décrit la vie en sursit que mènent les habitants des îles Kiribati (préfixe ITU radio T3).

Aussi l’extrait en vidéo d’un reportage de l’émission.

 

 

Video Thalassa Kiribati (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=QFeAfZCRRq0)

Reportage sur les îles Juan Fernandez

Dominique Evrard, un ancien invité de nos chambres d’hôtes (http://www NULL.nature-mekong NULL.com/), est allé récemment sur les îles Juan Fernandez (CE0) et a réalisé un joli reportage. Il est dédié à l’étude de la flore sur ces îles, mais peut intéressé de nombreux amoureux des îles qui existent dans la communauté radioamateur. Le voici en quatre parties :

Juan Fernandez – partie 1 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=Vrlq0Ux2gUE)

Juan Fernandez – partie 2 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=vUyMLAbbVwU)

Juan Fernandez – partie 3 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=9z2djl-_YLE)

Juan Fernandez – partie 4 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=HK6B9S--5FI)

Articles intéressants chez AE5X

Pas mal de nouveautés chez John AE5X. J’étais pour ma part à Saigon avec les enfants pour une dernière sortie avant la rentrée des classes.

Tout d’abord un article qui retrace avec des vidéos pour illustrer l’épopée du premier système de radio-guidage aérien par les allemands durant la seconde guerre mondiale ainsi que les contre-mesures déployées par les anglais (http://www NULL.ae5x NULL.com/blog/2012/08/13/hallicrafters-and-electronic-warfare-in-1940-on-10-meters-or-an-aspirin-for-the-headache/). Le système était sur 10 mètres tout d’abord et utilisait un système interférentiel. Les alliés ont rapidement trouvé le moyen de le perturber et dérouter les avions…

Une première vidéo pour vous donner une idée, mais aller sur le site de John pour avoir les autres et lire son article bien écrit et bien documenté (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=eiSqCDzagM4).

Ensuite une information que j’ai vu passer sur d’autres sources (dont le bulletin OHIO Penn DX) concernant une opération du bureau du tourisme des Açores. Durant le week-end des 29 et 30 septembre de nombreuses stations seront actives sur différentes îles de Açores. Cinq QSO avec au moins une île différente à chaque fois vous rend éligible pour participer à une loterie et gagner un voyage en avion pour les Açores. A partir de 9 QSO un deuxième tirage vous est ouvert. Je n’arrive pas à trouver plus de détails que ceux donnés par la dépêche telle qu’ici (http://www NULL.ae5x NULL.com/blog/2012/08/14/are-you-ready-to-fly-to-azores-for-free-by-making-nine-qsos/). En attendant, jetez un oeil sur le site VisitAzores.com (http://www NULL.visitazores NULL.com/fr).

Deux nouveaux livres par Roger G3SXW

[GTranslate]

Ces derniers jours j’ai commencé une intéressante correspondance avec Roger Western G3SXW à propos de service QSL, d’expéditions et de radio en général. Dans la discussion nous avons parlé de son livre Up-Two (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/02/01/jai-lu-pour-vous-up-two-par-roger-western-g3sxw/) que j’avais bien apprécié et surtout il m’a informé que depuis il avait publié d’autres livres que ceux disponibles chez Idiom Press (http://www NULL.idiompress NULL.com/books NULL.php).

Ces livres sont écrits en anglais bien entendu et disponibles pour l’équivalent de 20$ directement auprès de Roger (g3sxw null@null btinternet NULL.com) qui s’est auto-publié chez LPPS Ltd. Comme il le dit lui-même, le but pour lui n’est pas de gagner sa vie en écrivant mais surtout de prendre du plaisir sans perdre d’argent, ce qu’il arrive à faire. Je vous en traduit ci-dessous les résumés que m’a transmis G3SXW :

Couverture livre MicroDXpeditioning Uncovered par G3SXW (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/04/G3SXW_MicroDXpeditioning NULL.jpg)Micro-DXpeditioning Uncovered (Les Micro-DXpeditions dévoilées)
Voici donc mon troisième volume. Le temps a passé. Les conditions radio ont touché le fond du cycle solaire de 11 ans et en même temps les transports aériens en Europe sont devenus vraiment bon marché. En compagnie de plusieurs copains j’ai commencé à faire des voyages sur la journée ou juste d’une nuit en direction de plusieurs coins d’Europe plutôt en dehors des sentiers battus. Ce livre décrit plus d’une vingtaine de ces voyages sur plus de 100 pages, encore une fois avec pas mal d’illustrations. Vous y trouverez aussi plusieurs conseils et astuces pour voyager léger avec une petite station radio et comment trouver les meilleurs plans voyage.

Livre DXDelights - Tales of Travels with my radio par G3SXW (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/04/G3SXW_DXDelights NULL.jpg)DX Delights – Tales of Travels with my Radio (Les délices du DX – Contes de Voyages avec ma radio)
Mon dernier travail. Toutes ces anecdotes sont survenues durant des voyages avec ma radio mais seules quelques unes sont réellement liées à la radio. La plupart de ces quelques soixantes et plus histoires sont des expériences personelles, souvent drôles, parfois dramatiques. Elles sont écrites sans jargon technique radioamateur ce qui permet à tous de savourer ce livre.

Etre sur une île

Ces dernières semaines j’ai eu l’occasion de me lever aux aurores pour faire un peu de radio sur les bandes basses. La première fois c’était pour un sked avec Vicenç de EA3WD, la deuxième fois juste parce que j’avais une insomnie. Trafiquer vers 3 heures du matin ne m’était plus arrivé depuis des années.

Par deux fois ça a été de très bonnes expériences du point de vue radio et j’ai accumulé bon nombre de QSO sur 80 mètres dans des conditions de trafic très confortables. Plus important à mes yeux, ces moments m’ont permis de retrouver des sensations que je n’avais plus ressenties depuis plus de dix ans, faisant remonter à la surface de délicieux souvenirs…

Je dois préciser que mon shack est à l’extérieur, sur la terrasse du deuxième étage de ma maison. Presque toutes les constructions alentours étant plus basses, je peux voir et entendre les activités à des kilomètres à la ronde. A noter qu’au Viêt-Nam nos maisons sont plutôt “ouvertes” pour éviter les problèmes d’humidité, et qu’un bébé qui pleure dans le voisinage s’entend si vous tendez l’oreille.

Contrairement à ce qui se passe même tardivement en soirée, entre 3 heures et 5 heures tout est parfaitement calme. Ce qui est vraiment rare pour le Viêt-Nam où la notion de silence est relative car pour les bouddhistes le silence attire les esprits maléfiques. Trafiquer à ce moment là en télégraphie, avec juste le son d’une station lointaine arrivant dans les écouteurs, donne une sensation très particulière : celle de se retrouver sur une île avec juste un fil ténu flottant dans l’éther vous reliant à un autre OM, une autre île à 10 000km de là.

Coucher de soleil à Ha TienAutre sensation étrange, celle d’entendre le soleil se lever avant de le voir. Les signaux stations japonaises devenant de plus en plus forts avant de s’éteindre presque abruptement. Quelques instants plus tard c’est à mon tour de bénéficier du pic de propagation au lever du soleil pour boucler quelques QSO avec l’Europe en échangeant des reports 599 pour une fois largement mérité. Et enfin le soleil darde ses premiers rayons, et le niveau sonore du voisinage qui monte d’un cran car pour tous c’est l’heure du réveil… il est déjà 5h30 et j’entends Paul et Gilles qui jouent dans leur chambre en attendant que je vienne les chercher pour le petit-déjeuner.

Un peu plus tard en buvant mon café, cela m’a rappelé les concours VHF que nous faisions sur les points hauts avec les copains du Nord il y a plus de dix ans. En particulier un matin ou à l’aube Guy et moi nous retrouvions en haut du Mont des Cats à regarder la plaine pendant que les copains tenaient la station placée dans son camping-car. La brume envahissait les villages alentours et seul un ou deux clochers submergeaient (dont ceux de Caestres et Méteren mais c’est une autre histoire). Guy m’avait alors dit en regardant les vagues formées par les nuages que nous surplombions : “Cette nuit sans vous le dire j’ai pris le volant et je vous ai amené sur la côte. La mer est calme ce matin, non ?“. Cette sensation d’être sur une île était alors aussi visuelle.

Blazer Electronic Singapour

Boutique de matériel radio à Singapour dans Sim Lim Tower (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2011/08/dscn0652 NULL.jpg)Suite à mon précédent billet sur Singapour (http://capheda NULL.wordpress NULL.com/2011/07/29/4-jours-a-singapour/), je vais vous en dire un peu plus sur l’objet de ma visite à Singapour. Je me suis donc rendu à la Sim Lim Tower (http://exposureroom NULL.com/members/danielwee/9586a1afb3bb438d9e54dbc7a9795043/), bâtiment d’une vingtaine d’étages sur Jalan Besar. Je n’ai pas eu le temps ni l’intérêt de faire tous les étages, mais entre le sous-sol (B1), le rez-de-chaussée et le premier étage, plus d’une centaines d’échoppes de matériels électrique ou électronique sont installées. Certaines sont tres spécialisées comme Leo Research (http://www NULL.leoresearch NULL.com/) qui produit des amplificateurs audio à tubes de toute beauté ou un magasin spécialisé dans commandes (du type joystick) pour des robots industriels. A deux pas de là se trouve un autre bâtiment à ne pas confondre : Sim Lim Square (http://www NULL.simlimsquare NULL.com NULL.sg/), spécialisé dans l’informatique et les terminaux mobiles, lieu d’arnaques fréquentes envers les touristes. Un conseil dans ce cas, payez par carte, vous pouvez répudier l’achat facilement.

Revenons à ce qui nous intéresse. J’ai trouvé les prix sur l’électronique plutôt moyen. En tous cas pas moins cher que ce que je peux avoir par internet (sans le port). L’intérêt c’est le choix et la possibilité de manipuler les objets avant d’acheter. Un magasin avait un choix impressionnant de connecteurs HF ou micro, mais je n’avais pas de besoins particuliers. J’ai juste acheté des plaquette circuit imprimé d’essai.

Par contre dans le sous-sol (niveau B1) sont situés côte à côte trois magasin dédiés au matériel radio et vendant du matériel radioamateur. La population radioamateur à Singapour est relativement faible avec une cinquantaine d’OM réellement actifs, mais ces magasins sont souvent distributeurs pour la Malaisie, l’Indonésie et expédient dans le monde entier. Des transceivers d’occasion étaient en vitrine (Icom 756ProII, FT-840, IC-718, FT-897…) mais je ne me suis pas intéressé aux prix. Moi je suis allé dans le plus petit de ces magasins que m’avais recommandé Siva de 9V1SV (http://qrz NULL.com/db/9v1sv). Après contact par téléphone et e-mail, j’y avais réservé un Kenwood TS-590s à ce qui me paraît être le meilleur prix disponible sur Terre.

Monsieur Phua du magasin Blazer Electronic à Singapour (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2011/08/dscn0666 NULL.jpg)Blazer Electronic Center (http://www NULL.blazer NULL.com NULL.sg/) propose une gamme très large de matériel mais pour les plus coûteux et les moins demandés il est nécessaire d’effectuer une pré-commande afin que l’approvisionnement soit fait depuis l’usine. L’usine Kenwood étant située à Singapour, le délai était pour moi inférieur à une semaine. Blazer est aussi le distributeur pour Kenwood à Singapour et en Indonésie, ce qui lui garanti de très bonnes relations avec l’usine. M Phua (sur la photo) que j’avais eu au téléphone et par e-mail parle un anglais parfait et a été très prévenant tout au long de la discussion. Le paiement était possible par carte bancaire ou en espèces. Des frais étant apposés sur les transactions par carte (2,5%), j’y ai préféré les espèces (Dollars US fraîchement sortis de la banque) qui m’ont été pris au taux du jour dans les bureaux de change.

Je suis passé lundi en début d’après-midi et M Phua m’a demandé de repasser en soirée le temps qu’il ramène le transceiver de son autre stock. Il pensait que j’allais l’appeler avant de passer. Il me promettait de rester ouvert jusque 22h si j’avais d’autres choses à faire en attendant. Je suis repassé vers 19h et le carton m’attendait. Nous l’avons ouvert ensemble et procédé à un test rapide pour vérifier que l’émetteur-récepteur s’allumait bien et qu’il sortait 100W sur un coup de sifflet. Le prix convenu était de 1820 SGD, soit au change du jour 1620 USD (environ 1000 EUR), ce prix peut varier suivant les taux de change par rapport au Yen. M Phua m’a aussi émis un bon pour récupérer la GST (taxe de 7% équivalente à la TVA) dont on ne récupère qu’une partie bien entendu. Il m’a expliqué la procédure et même décrit où trouver les guichets à l’aéroport! Au passage, le TS-590s était dans un double emballage et est arrivé sans encombres à destination. J’en ai aussi profité pour acheter deux protections contre les décharges statiques dues à la foudre de la marque Opek (http://www NULL.opek NULL.com NULL.tw/LP-350A NULL.htm).

A ma question “Et pour la garantie, qu’en est-il ?”, la réponse de M Phua fut des plus claires : “Il n’y en a pas.”. Les garanties doivent être gérées par le distributeur, et lui a décidé de ne pas faire. Ca explique en grande partie le prix plancher, on ne peut pas tout avoir! Il me dit toutefois “mais bon, s’il y a une panne dans les mois qui viennent l’usine n’est pas mauvais joueur, vous me le ramenez et il répareront sans frais, ils l’ont déjà fait pour un client avec un TS-480”. Selon lui, de toutes façons les pannes sont rares et il n’a jamais eu de problèmes avec Kenwood, qu’en bon commerçant il me dise le contraire m’aurait étonné. Dans tous les cas, pour moi le cas était réglé et la situation était la même avec n’importe quelle marque ou lieu d’achat. Même en payant mon matériel deux fois plus cher en France et en bénéficiant d’une garantie de deux ans, je me voyais mal payer un billet d’avion à 1000 EUR pour venir faire réparer mon poste. Les frais de port entre le Viêt-Nam et la France s’élèvent à environ 300-400 EUR pour 10kg, et il faut faire l’aller-retour, ça fait tout de suite réfléchir! Pour l’instant, les seules pannes dont j’ai entendu parlé sont celles liées à un fusible CMS sous-dimensionné qui dans certains cas rares sauterait. La réparation est faisable à la main pour qui est un peu soigneux et patient. Je prends le risque.

M Phua a plusieurs clients en Europe et aux USA. C’est vrai que même avec les frais de port les tarifs sont avantageux pour qui accepte les règles du jeu. Il s’occupe de l’expédition à prix coûtant et le règlement sera fait par carte bancaire. Si vous êtes intéressés, vous pouvez lui envoyer un e-mail à l’adresse indiquée sur le site web de Blazer (http://www NULL.blazer NULL.com NULL.sg/). Je vous conseille toutefois de passer un coup de fil avant (+6 heures de décalage avec la France) car certains e-mails semblent se perdre…

Petite note : Le Viêt-Nam et Singapour sont tous deux dans l’ASEAN et bénéficient d’accord particulier sur les taxes à l’importation. En particulier, sur le matériel d’émission-réception HF elles sont de 0%. Je ne suis pas sûr que ce soit le cas partout…

CW, Russian DX Contest et QSLs

Ca y est, j’ai fait mes premiers QSO en télégraphie. Ok, c’était à des vitesses assez lentes (de l’ordre de 10wpm) et avec un taux d’erreur dont je n’ai pas de quoi être fier. Je loue la patience des OM en face qui ont joué le jeu et ont fait preuve d’indulgence. Je promets de continuer à m’entraîner pour progresser. En tous cas les QSO étaient tout ce qu’il y a de plus “solides”. Pour ceux qui en douterait encore, la supériorité de la CW en cas de propagation hésitante n’est pas surfaite et j’ai pu établir des contacts avec des stations européennes alors que dans le même temps en téléphonie il m’aurait fallut au moins 1kW et une antenne directive…

Champ d'antenne de la station CN2RSinon ce week-end j’ai réussi à trouver en tout deux petites heures pour participer au Russian DX Contest (RDXC) (http://www NULL.rdxc NULL.org/). La participation était bonne malgré une propagation loin d’être fabuleuse aux heures où j’étais actif (pas les meilleures non plus). Sur 15 mètres j’ai fait pas mal de QSO sympas avec surtout un new-one qui est CN2R (http://www NULL.cn2r NULL.net/) au Maroc (station de rêve pour moi). En marge du concours j’ai contacté VU4PB sur l’île d’Andaman, entité DXCC très recherchée. Pas un contact difficile et j’ai eu la chance de le trouver appelant tout seul sur 20 mètres, sans concurrence européenne pour noyer des signaux dans le bruit.

Mon QSL manager, Petr de OK1DOT, (http://ok1dot NULL.blog NULL.cz/0708/qsl-service-ok1dot) m’a envoyé les QSL papier qu’il avait reçu pour XV4TUJ. Il y en a de belles et j’ai mes premières QSL japonaises et américaines (gens disciplinés qui ne me les envoient pas en direct). Je suis toutefois étonné du faible nombre de cartes demandées alors que le Viêt-Nam reste un pays rare surtout sur 17m où j’ai contacté pas mal de stations japonaises par exemple. Dans le même temps j’ai déjà 60 pays de confirmés par LoTW. Est-ce un signe d’un changement de mentalité? Il faut dire que les QSL numériques ne coûtent rien alors qu’une demande de carte par courrier revient en tout à près de 4 USD…

Sinon du point de vue travail la saison 2010-2011 sera bonne. Mars et Avril sont chargés et les mois qui viennent se remplissent déjà plutôt bien. Nous recevons nos premières demandes pour novembre… Quelques difficultés de gestion de personnel mettent pas mal de pression en particulier sur Hanh qui doit souvent partir comme guide. Depuis un mois nous n’avons presque pas eu de jours de repos sans invités à la maison. A partir de maintenant ça va commencer à s’espacer un peu parfois nous permettant de souffler et d’avoir plus de temps en famille.