Catégorie : Contests

Concours CQ WW DX CW : quelques conseils de K5ZD

Logo CQ

Logo CQ

Ce week-end aura lieu le concours CQ WW DX, partie télégraphie. C’est certainement le concours le plus suivi de l’année avec de nombreuses entités DXCC rares qui seront activées. Malheureusement je travaille et je ne pourrai y faire qu’une apparition limitée le samedi entre 13.00 et 15.00 utc.

Dans ce contest nombreux sont les participants occasionnels, et K5ZD, directeur du concours, nous offre quelques conseils pour profiter au mieux de votre participation (http://cqww NULL.com/blog/a-few-tips-for-cq-ww-cw/).

Faites attention à bien savoir qui vous contactez. Avec les échanges brefs, c’est facile pour deux stations lançant le CQ (runners) et proche de la même fréquence de se retrouver synchronisées. Les deux répondent au même appelant. L’appelant ne cherche à en contacter qu’une seule. En conséquence, une ou deux stations auront un NIL (Not-In-Log) avec la double pénalité. En cas de doute, demandez pour une répétition.

Ceci est particulièrement vrai si vous utilisez un DX-Cluster pour chasser les spots. Avec des stations très proches en fréquence, vous pouvez cliquer sur un spot et en fait contacter une autre station qui est proche de la fréquence, mais pas celle que vous pensez être. Nous voyons aussi de nombreux cas où une station spottée quitte la fréquence et est remplacée par une autre. Les gens cliquent sur le spot et mettent dans leur log celle qui était là avant, la mauvaise.

Faites attention aux indicatifs avec beaucoup de points. KH6ND devient souvent K5BND! S50A devient SH0A. (Prenez gardes aux indicatifs comme BI4SSB) Avec la pénalité d’indicatif erroné, ces erreurs peuvent vous coûter cher.

S’il-vous-plaît, entrez la bonne catégorie dans votre log. Si vous utilisez le Cluster, CW Skimmer ou RBN (Reverse Beacon Network), vous êtes dans la catégorie assisté (Assisted).

Si vous voulez participer dans une catégorie “bande unique” (Single Band) mais tout de même faire des contacts avec les autres, alors mettez tous vos QSOs dans un seul log et indiquez la CATEGORY-BAND dans l’en-tête. N’envoyez pas plusieurs participations (plusieurs logs) pour le même indicatif! Chaque nouveau log supprimera le précédent.

Utilisez le formulaire en ligne pour télécharger votre log (http://www NULL.cqww NULL.com/logcheck/). Cette page donne un retour immédiat sur le format de votre log. Une fois que vous entrez dans le process de vérification, votre log n’est PAS soumis jusqu’à ce que vous entriez votre adresse e-mail et cliquiez sur SUBMIT. Quand vous recevez l’e-mail de confirmation OU que vous voyez votre log sur la page des logs reçus (http://www NULL.cqww NULL.com/logs_received_cw NULL.htm), alors vous savez que votre participation a bien été prise en compte.

Si vous entendez quelqu’un qui contrevient au règlement du concours ou qui a un signal de mauvaise qualité (trop large), prenez note de l’indicatif, de l’heure et de la fréquence, et envoyez une note à questions@cqww.com après le concours.

Soyez respectueux et savourez la magie de la radio. Et avant tout – amusez vous bien!

Le conseil sur les indicatifs avec “beaucoup de points” est particulièrement vrai pour moi. Mes taux d’erreur sont toujours élevés dans les concours. Ce n’est pas que je ne sois pas attentif, mais parfois avec le QRM et la station qui ne transmet pas son indicatif régulièrement, je note mal le call. Pour être honnête, je ne cherche pas non plus la performance mais plutôt le DX et l’amusement. Comme souvent je suis seul à participer, quelques points de moins ou de plus ne changera pas mon classement…

QScope version 2.10.0 avec export au format CSV

Logo QScope.org (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/logo_qscope_b NULL.png)La semaine dernière j’ai mis la dernière touche à une nouvelle version de QScope, mon application en ligne de statistiques et d’analyse de logs radioamateurs. Cette version apporte une nouveauté importante : la possibilité d’exporter au format CSV les résultats des calculs et traitements effectués par QScope.

Le format CSV est un simple fichier texte dont les informations sont séparées par des virgules. Cela permet d’importer directement les informations dans un tableur. Ensuite, vous pouvez effectuer votre propre mise en forme, concevoir vos propres graphiques et effectuer des traitements secondaires.

Ceux qui sont déjà utilisateurs de QScope auront noté que les numéros de version défilent plutôt rapidement, enfin, quand j’ai le temps de travailler sur le développement. J’ai en effet fait le choix de mettre en ligne rapidement et souvent les nouvelles versions, y compris parfois pour des modifications mineures. Cela permet à tous d’en profiter rapidement et de corriger le éventuels bogues dès qu’ils sont détectés. En particulier ces derniers temps j’ai amélioré la gestion des containers et les fonctionnalités liées aux logs publics, afin de les rendre plus adaptés aux besoins des DXpeditions.

Bilan du concours All Asian DX Phone 2014

Le week-end dernier se déroulait le concours All Asian DX, partie téléphonie, organisée la JARL. C’est un des rares concours pour lequel je suis vraiment déçu si je ne peux pas participer. En effet il est toujours frustrant pour moi que les autres concours soient centrés sur les USA ou l’Europe. Celui-ci étant “mon concours”, je me dois au moins d’y faire une participation limitée mais sérieuse. J’espérais avoir un week-end libre de contraintes mais ce ne fut pas le cas tout comme les trois dernières années, j’ai quand même réussi à passer 10 heures devant la radio.

QSOs par Continents AA DX 2014 XV4Y (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/09/XV4Y_AADX2014_ContinentsChart NULL.png)Et le bilan de ces dix heures est très positif, malgré la propagation terriblement handicapante (alors qu’elle était redevenue bonne hier soir). Les statistiques montrent seulement 58 entités DXCC, ce qui est peu, et de fait je n’ai contacté aucune station sud-américaine et seulement 2 stations NA (K3EST sur 40m et WN6K sur 20m) alors que j’étais là aux bonnes heures. Par contre j’ai fait 2 bons runs sur 15 mètres en direction de l’Europe vers 15-16.00 utc, alignant les stations I et DL et engrangeant les points. Les pile-up étaient conséquents et j’y ai pris du plaisir.

Au final mon log compte 301 QSOs et 76 725 points. Certainement ma meilleure participation en phonie et pas loin de mon “record” personnel en télégraphie. Ma “pointe de vitesse” est de 126 QSOs/heure, loin de ce que font les meilleurs DXers et contesters, mais pas de quoi rougir non plus car je mets un point d’honneur à donner mon indicatif à chaque échange.

QSOs par bande AA DX XV4Y 2014En regardant la liste des scores publiés sur 3830 (http://www NULL.3830scores NULL.com/currecscores NULL.php?arg=R6vvHz5fmcvw), je me rends compte que je suis le premier du classement officieux en SOAB LP. Il faut relativiser cela car apparemment peu de participants (aucun JA) ont déclaré leur score sur le site. De plus, il y aura certainement des stations low power JA ou en Russie Asiatique ayant de meilleures ouvertures vers les USA ou l’Europe et qui feront un meilleur score que moi. Toutefois, ça montre que je ne me suis pas trop mal débrouillé.
J’ai trouvé que la participation n’était pas très élevée avec peu de stations YB et DU. Je m’attendais aussi à faire quelques bons runs de JA sur 15 ou 10 mètres mais ce ne fut pas le cas. Je ne sais pas s’il faut mettre ça sur le dos de la propagation ou pas, mais c’est vrai que le 10 mètres ne s’est jamais vraiment ouvert et que le bruit était élevé sur 40, 20 et même 15 mètres.

Le log et les statistiques détaillées sont en ligne sur QScope.org.

Les radios et logiciels utilisés par la WRTC 2014

Participant WRTC 2014 (photo KM1G) (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/07/Competitor-at-radio-KM1G NULL.jpg)S’il y a une chose qu’on peut souligner dans l’organisation du concours World Radio Team Championship de cette année c’est l’excellente communication mise en place par K5ZD et son équipe. Les articles dans la presse locale et nationale américaine ont été nombreux, et pour les lecteurs plus spécialisés, les biographies des participants, la description des équipements utilisés et les détails des coulisses de l’opération ont fait l’objet d’une très bonne couverture.

On reconnait bien aussi la patte de Randy K5ZD dans le fait que tout cela ne s’arrête pas après la date de l’IARU HF (concours auquel s’adosse la WRTC). Beaucoup de statistiques et de debriefing sont encore à venir. Il faut maximiser la portée de l’événement, tant pour satisfaire les sponsors qu’assurer une prochaine édition (dans un autre pays) encore plus réussie.

Il y a quelques jours ont été publiés des chiffres intéressants donnant les statistiques sur les transceivers et logiciels de logging utilisés par les différents participants (http://www NULL.wrtc2014 NULL.org/radios-and-software-used/). Je ne m’attarderait pas sur les détails car vous aurez plus vite fait de consulter le tableau. Toutefois, il est intéressant de voir que si l’Elecraft K3 truste 63% des radios utilisées, les postes de la série des FT1000 de Yaesu représentent encore environ 7% alors qu’ils sont dépassés en terme de performance et de fonctionnalités. Il sont à égalité de jeu avec les Kenwood TS-590s (6%) et FTdx-5000 (7%) qui eux ont été taillés expressément pour les concours. Au niveau de logiciels c’est clairement WinTest (68%) qui vient devant N1MM (25%).

C’est intéressant de voir ces chiffres car l’importance des performances des récepteurs a été exagérée ces dernières années. Avec une antenne aux performances “moyenne”, il est plus important d’utiliser un poste dont un apprécie l’ergonomie et que l’on connaît bien, plutôt que de courir après les performances. Les opérateurs de la WRTC sont en principe la crème des opérateurs de concours radio. Ils disposent d’un budget temps et argent qui en principe ne leur interdit pas de s’acheter le matériel dernier cri. La présence d’équipements anciens comme des FT1000d, des IC-756proIII, un TS-850 montre que le transceiver (tant qu’il est de performance suffisante bien entendu) n’est pas l’élément déterminant pour gagner des concours. L’équipe K1A, vainqueur cette année, utilisait d’ailleurs des Icom IC-7800, qui bien que très onéreux mais déjà anciens, ont des performances en retrait par rapport aux K3, FTdx5000, FTdx3000 ou TS-590s.

Petit bilan personnel du concours CQ WPX CW 2014

Peu de monde a du le louper, le week-end dernier se déroulait sur 48 heures le concours CQ World Prefix, partie télégraphie. C’est un des concours les plus importants de l’année en terme de participation depuis tous les pays du monde et il est situé à un moment de l’année qui favorise les activités dans l’hémisphère nord, même si la propagation de fin mai n’est jamais fabuleuse.

Carte DXCC XV4Y CQ WPX 2014 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/05/xv4y_cq_wpx_qscope NULL.png)Grosse particularité de ce concours, chaque préfixe d’indicatif compte comme un multiplicateur, et donc le Viêt-Nam n’est pas plus rare que certains préfixes d’indicatifs spéciaux comme TM6 (France) ou AE5 (USA). Le format du concours est clairement fait pour favoriser les nord-américains ou du moins leur donner de quoi s’amuser. Le créateur et sponsor du concours étant un magazine américain, il n’y a rien de surprenant à cela. L’inconvénient c’est pour gagner au niveau mondial il faut être soit dans les Caraïbes, soit au Maroc. Les USA et l’Europe occidentale ont aussi leurs chances pour les places d’honneur, mais tout autre situation limite le score.

Le concours démarrait pour moi à samedi 7h du matin heure locale, et mon épouse m’avait appris la veille qu’elle comptait passer la nuit de vendredi et la journée de samedi chez ses parents. Cela me laissait donc la journée entière du samedi pour le concours. En pratique j’ai passé 8 heures devant la radio samedi, et quelques 2 heures supplémentaires le dimanche. J’avais un peu de travail à boucler et les activités familiales ont aussi pris le dessus dimanche.

Bandes XV4Y CQ WPX 2014 QScope (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/05/XV4Y_CQ_WPX_BandsChart_QScope NULL.png)Contrairement aux semaines précédentes la propagation était plutôt bonne et les ouvertures vers l’Europe sur 28 MHz longues et suffisamment stables pour y engranger beaucoup de points. L’activité solaire réduite m’a aussi permis de faire quelques QSOs avec les USA sur 40 mètres pour des multiplicateurs supplémentaires et surtout un bonus de points car les QSOs sur les bandes basses rapportent plus! Le 20 mètres est aussi resté ouvert toute la journée avec l’Amérique du Sud et même les USA qui arrivaient avec de bons signaux en plein midi alors que la bande semble totalement morte et le bruit de fond minimum!

Bilan de ce concours : un excellent week-end et un score très honorable avec plus de 118 000 points avec 273 QSOs et 207 préfixes. Avec juste 100W dans mes antennes simples, je ne pouvais espérer beaucoup mieux. Cerise sur le gâteau, j’ai même contacté FY5FY en Guyane ce qui représente pour moi une nouvelle entité DXCC, chose rare par les temps qui courent! Le log est en ligne avec les stats sur QScope (http://nossl NULL.qscope NULL.org/public/logs/results?db=3&usr_login=xv4y&contest_name=WPX+CW&logsearch=&_submit=ok).

Nouveautés dans QScope 2.8.1

Ces derniers jours j’ai pris un peu de temps pour améliorer QScope, mon service d’analyse de logs en ligne. En effet, plusieurs “responsables d’états” dans le les opérations portables W1AW du centenaire de l’ARRL (http://www NULL.arrl NULL.org/centennial-qso-party) utilisent QScope pour faire leurs statistiques. Comme ils doivent regrouper des fichiers logs d’origines diverses, ils sont en demande de facilités supplémentaires pour gérer leurs logs.

En fait, c’est d’ailleurs une tendance générale. Alors qu’à l’origine j’avais pensé QScope pour être purement un outil de statistiques, les besoins exprimés par les utilisateurs m’y ont fait ajouter beaucoup de fonctionnalités périphériques. Aujourd’hui les gens sont en attente d’applications “en ligne” et de données “dans le cloud“, QScope correspond bien à cette vision. Alors que maintenant la base de statistiques de QScope est bien ferme, les nouveautés que je compte y intégrer dans les mois qui viennent sont plus orientées autour de la gestion des logs en général.

Toujours dans cette tendance, j’ai aussi ajouté de la souplesse au service de logs publics. Après avoir téléchargé votre cahier de trafic sur QScope, vous pouvez choisir de le rendre visible publiquement. Mieux encore, vous pouvez aussi choisir d’afficher avec chaque recherche un ou plusieurs groupes de statistiques pour ce log. Par exemple, sur ma page de résultats de recherche j’affiche la carte des DXCCs que j’ai contacté, la répartition de mes QSOs par continents, bandes et mode

QScope sur GoogleEarth XV4Y (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/03/QScope_GoogleEarth NULL.png)Une dernière amélioration dont je suis plutôt fier, c’est celle de Log Replay. Elle m’a été demandé par K9CT qui prépare des présentations pour les grands salons qui sont à venir au printemps aux USA. Maintenant, en plus des fichiers KML pour les DXCCs et Locators, un fichier contenant l’ensemble des QSOs d’un log avec leur date et heure de contact est généré. Une fois chargé dans Google Earth, vous pouvez rejouer ce fichier dans le temps et vous voyez les QSOs s’afficher un par un sur la carte. C’est très utile pour étudier la propagation par exemple. La notion de date et heure a aussi été ajoutée aux fichiers KML DXCCs et Locators ce qui permet de voir votre progression durant un concours radio.

Nouvelles trafic et QScope

Premièrement mes excuses aux lecteurs du blog. J’écris très peu en ce moment, principalement par manque de temps, mais aussi parce qu’aucun sujet particulier n’attire mon attention.

Le peu de temps libre que j’ai eu ces derniers temps, je l’ai passé soit à améliorer mon outil de statistiques en ligne QScope, soit à tout simplement passer du temps devant la radio. Pour QScope, cela fera l’objet d’un article à part, mais en résumé je viens d’y ajouter une nouvelle fonctionnalité qui permet de faire un replay d’un log sur Google Earth. L’idée vient de Craig K9CT qui souhaitait étudier la propagation sur la bande des 160m avec comme source les logs de FT5ZM.

Pour le trafic, après quelques séances plutôt fructueuses sur 50 MHz lorsque les bandes HF n’offraient rien d’intéressant aux heures où je suis disponible, je suis revenu sur 15 mètres 12 et 10 mètres en début de soirée (vers 14h utc). Quelques éruptions solaires et l’éclairage LED du garage de mon voisin m’ont donné du fil à retordre certains soirs. D’autres fois comme hier, j’ai eu de très surprenantes ouvertures vers les USA sur 15 mètres via le long-path et de belles opportunités vers l’Afrique qui m’ont permis d’accrocher quelques beaux DX à mon tableau de chasse de l’année. J’ai même eu la joie d’un ATNO (All time new one) avec 4U1ITU, le siège de l’ITU à Genève durant le dernier concours Russian DX.

Je viens d’ailleurs de regarder mes statistiques et j’en suis à 105 entités DXCC depuis le début de l’année 2014. Je ne fais pas de suivi précis de tout cela, mais je pense que c’est un peu plus tôt que l’année dernière, et c’est plutôt bon signe pour le DX Marathon (http://www NULL.dxmarathon NULL.com/) dont je viens de recevoir le certificat pour 2012 (merci K9EL). Dans tous les cas je m’amuse bien et c’est ce qui compte!

Au passage, Dirk de WA4DT m’a envoyé un enregistrement de notre QSO sur 15 mètres. C’est toujours sympa de s’entendre et d’apprécier ainsi les conditions de traffic des autres. La qualité de réception était similaire de mon côté avec peut-être son signal un peu plus costaud mais plus de QRM car d’autres stations m’appelaient.

PS : Je viens de voir que j’en étais à 85 pays DXCC le 4 mars 2013 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/03/04/tx5k-clipperton/) pour l’année en cours. C’est donc nettement mieux cette fois!

Concours radio : effets de la privation de sommeil sur l’organisme

Ok c’est en anglais, ok le gars parle super vite, mais c’est une des meilleures émission grand public qui explique scientifiquement le rôle du sommeil sur l’organisme. Ceux qui participent aux contests pour les 48 heures complètes comprendront l’intérêt du sujet et les effets négatifs du manque de sommeil.

Vidéo vulgarisation effet privation de sommeil (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=pwNMvUXTgDY)

Bilan radio de l’année 2013

L’année 2014 a bel et bien commencé et avec un bon démarrage tant du point de vue professionnel que personnel et familial. L’année 2013 n’était d’ailleurs pas un mauvais cru même si on aimerait toujours que quelques détails se soient passés différemment, mais bon, l’important c’est d’être là aujourd’hui et en bonne forme.

Du point de vue radio, je viens d’envoyer par e-mail mon bulletin de participation au CQ DX Marathon (http://www NULL.dxmarathon NULL.com/) organisé par le magazine éponyme. Cette année l’inscription est à envoyer rapidement puisque la date limite est fixée au 10 janvier. Sur le principe ça ne me pose aucun problème puisque l‘excellent logiciel DX Keeper de Dave AA6YQ (http://www NULL.dxlabsuite NULL.com/) s’occupe de tout et le bulletin est prêt en moins de 5 minutes. Je tiens au passage à souligner la qualité du travail et du support de Dave pour un logiciel totalement gratuit. J’ai eu quelques difficultés (liées à mon installation de Windows XP en fait), et tant Dave que les membres du groupe Yahoo DX Lab (http://groups NULL.yahoo NULL.com/neo/groups/dxlab/) ont été exemplaire de réactivité et d’entraide.

Statistique Temps de Trafic QScope (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/01/XV4Y2013_QScope_OpTimeBandPieChart NULL.png)Pour revenir au Marathon DX, le score final que je soumet cet année est de 211 points, soit le même que l’année dernière! La seule différence c’es que l’année dernière j’avais 173 “pays” et 38 zones alors que cette année c’est 172 “pays” et 39 zones. Il me manque toujours la zone 2, relativement rare et surtout assez difficile à contacter depuis le Viêt-Nam.

J’en ai aussi profité pour faire tourner un peu QScope (http://www NULL.qscope NULL.org/) sur mon log de 2013 pour voir la répartition de mon temps de trafic et la distribution des QSOs suivant la distance (une nouvelle statistique que j’ai ajouté il y a quelques jours). Sans surprise c’est le 15 mètres qui prend le plus clair de mon temps car c’est là où j’ai la meilleure antenne. C’est aussi une bonne bande pour les concours, avec des ouvertures assez longues et régulières vers tous les coins du globe. Le 20 mètres vient juste derrière bien évidemment. Sur l’année prochaine je vais devoir me concentrer sur les bandes des 17 mètres et aussi 10 mètres où il me manque quelques entités DXCC afin d’accrocher le 5BDXCC (Diplôme DXCC sur 5 bandes).

Statistique QSO par distance QScope

Du point de vue distance, la majeure partie de mes QSOs sont entre 3000 et 6000 km, ce qui vous l’avez deviné représente la distance qui me sépare du Japon. Ensuite viennent les QSOs avec la Russie Asiatique et l’Europe de l’Est (moins de 9000km) puis le reste de l’Europe (moins de 12 000km) et enfin les USA (moins de 15 000km).

A part ça le week-end dernier nous étions partis sur la côte en famille et j’avais pris mon sac à dos “station portable” dans le coffre de la voiture. Ce n’était bien évidemment pas le but du voyage (en l’occurence piscine et plage) mais pendant que les enfants regardaient leurs dessin-animés avant de se coucher j’ai installé mon MTR et l’ampli portable (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/04/18/amplificateur-55w-pour-mon-mountain-topper-rig-key-clicks/) pour faire un peu de 30 mètres. Sans battre de records, pouvoir contacter quelques stations JA avec juste 25W dans un bout de fil à 2 mètres au dessus du sol donne toujours un peu de satisfaction, surtout quand la station est de réalisation OM (mais de conception tierce je l’avoue). Je regrette juste d’avoir loupé K3Y (http://www NULL.skccgroup NULL.com/k3y/) car la liaison était un peu trop juste entre nous deux et l’opérateur bien occupé. Le dimanche matin, V5/DL3DXX (http://dx-world NULL.net/2013/v5-dl3dxx-namibia/) m’arrivait très fort dans les écouteurs, mais le pile-up s’étendait sur 5 KHz et aussi bien conçu qu’il soit, le MTR de KD1JV n’est pas une radio taillée pour ça.

Simulateur de concours radio CW

Beaucoup sont nostalgiques de Dr DX qui tournait sur le Commodore d’Amiga et permettait de s’entraîner de façon très réaliste aux contests, même en étant loin de toute radio. Il existe aujourd’hui MorseRunner de VE3NEA (http://www NULL.dxatlas NULL.com/morserunner/) qui peut même être connecté à logiciel de cahier de trafic N1MM (http://k7og NULL.net/?page_id=235) pour offrir un entraînement à la lecture au son pour les concours, voir la vidéo ci-dessous.

Vidéo démo MorseRunner et N1MM (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=uNhQztoHjKY)

CyberCWContest (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/12/ctestscrn NULL.jpg)Toutefois ce programme ne reproduit pas les conditions de propagation suivant les bandes et le moment de la journée, depuis le QTH que vous avez choisi. Pour ceux qui veulent donc plus de réalisme, CyberCWContest (http://bbcyber NULL.com/cybertest NULL.htm) offre une interface reproduisant un transceiver et même l’affichage de type spectrum-scope. Des statistiques peuvent être calculée pour suivre votre évolution lors du concours. La version d’essai est limitée à 20 QSOs par bande et l’indicatif ne peut être personnalisé. La version complète est disponible au téléchargement pour moins de 20$.