Transceiver VHF et UHF en kit

Aujourd’hui, fabriquer soi-même un émetteur-récepteur décamètrique en kit avec des performances et fonctionnalités dignes d’un produit commercial est tout à fait possible. Sans vouloir énoncer ici un catalogue, entre le K2 d’Elecraft qui bien que vieillissant et analogique séduit toujours de nombreux DXer et le SDRCube offrant un traitement du signal sur la fréquence intermédiaire, il y en a pour tous les goûts. Bien entendu, il faut être conscient que certains compromis seront nécessaire : coût, encombrement si un amplificateur extérieur est nécessaire, couverture des bandes de fréquence…

Pour le 144 MHz et au-delà, c’est une toute autre histoire. Si la construction OM et les kits sont assez abondants du côté des micro-ondes grâce à la bonne disponibilité de circuits venus de la téléphonie mobile, entre 100 MHz et 1 GHz c’est un peu le désert. Si jusque 50 MHz les méthodes de construction permettent d’utiliser des circuits facilement disponibles et plutôt tolérants, pour le 2 mètres il faut faire preuve de plus de soin et surtout trouver les composants adéquats n’est pas toujours aisé. De plus, la présence sur le marché de postes FM à très bas prix décourage la cible potentielle des OM juste curieux. Si quelqu’un comme moi veut tenter l’aventure de monter un poste HF BLU, il pourra trouver un kit BitX pour environ 50 EUR, un dixième d’un poste du commerce (bien plus complet il est vrai). La même chose en VHF coûterait vraisemblablement le double du prix, serait plus difficile à assembler et ne rivaliserait pas au côté de postes du commerce en terme de fonctionnalités (mémoires, encodeurs DTMF, APRS…), points importants pour les utilisateurs de la FM.

Transceiver DSP-10 vue interne (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/12/dsp5 NULL.jpg)Il reste les accrocs du bricolage et du montage OM et ceux qui recherchent la performance pour les communications par satellites ou l’EME. En fait les vrais pro du fer à souder n’ont pas besoin de kit. Ils savent déjà où trouver les composants et faire leurs circuits-imprimés eux-même. Au-delà de rendre la construction accessible à un plus grand nombre, l’intérêt du kit est d’avoir une conception éprouvée et des composants déjà sélectionnés pour leurs qualité. Le vrai bricoleur s’en passe s’il le faut et il fera le travail de validation lui-même. Pour les adeptes de la performance, le choix s’oriente vers des transverters (http://f1bzg NULL.pagesperso-orange NULL.fr/transverters_f1jgp NULL.htm) qui eux sont plus facilement disponibles en kit. La FI étant vers un poste du commerce sur 28 MHz, 50 MHz ou 144 MHz, voire pourquoi pas un SDR du type FlexRadio (http://www NULL.flex-radio NULL.com/products NULL.aspx?topic=f1 NULL.5k_features) ou pour les plus acharnés un transceiver HPSDR (http://www NULL.tapr NULL.org/hpsdr_index NULL.html).

Enfin, comme d’habitude je mets du temps à en venir à mon sujet… mais je décèle chez vous un petit côté masochiste puisque vous êtes restés. Voilà, je voulais faire un petit article sur des kits transceivers (je dis bien transceiver, et non pas récepteur) VHF et il n’y en a pas. Il y en a eu comme le SDR-10 proposé en kit (depuis longtemps épuisé) par leTAPR et pour lequel F5MI a fait une excellente traduction (http://f5mi NULL.64 NULL.pagesperso-orange NULL.fr/DSP-10%20_fichiers/DSP-10%20par%20W7PUA NULL.htm), ou le Hohentwiel (http://www NULL.qrpproject NULL.de/UK/Hohentwiel NULL.htm) allemand pour lequel je ne trouve pas de source d’approvisionnement, mais c’est aujourd’hui du passé. Le premier est un transceiver haute performance qui par certains aspects surpasse les produits du commerce, l’autre est un poste analogique plus traditionnel mais qui n’est pas là pour faire de la figuration.

Galène 144 VHF 2 mètres transceiver modifié par F5LGJ

Ah, j’oubliais, mais ce qui m’a donné l’idée de cet article c’est un peu souvenir nostalgique d’une publicité pour le kit Galène 144 (http://f5lgj NULL.chez-alice NULL.fr/galene NULL.html) parue dans Mégahertz Magazine il y a quelques années. A l’époque j’étais jeune et ce poste me paraissait inaccessible tant financièrement que techniquement. Aujourd’hui je regrette de ne pas m’y être frotté. Le nom m’est revenu en tête à cause de l’article d’hier sur les récepteur à cristal…

1 comment for “Transceiver VHF et UHF en kit

  1. Pingback: Transceiver VHF et UHF en kit - Le magazine des radioamateurs francophones (http://www NULL.radioamateurmagazine NULL.fr/transceiver-vhf-et-uhf-en-kit/)