Amplificateur Audio à composants discrets par K7HKL

Aujourd’hui, la plupart des montages de récepteur utilise des amplis audio en circuit intégré comme l’omniprésent LM386 (ou LM380) (http://www NULL.rason NULL.org/Projects/icamps/icamps NULL.htm). Bon marché, plutôt facile à utiliser ils font partie des composants que certains placent sur un circuit sans y réfléchir. D’autres circuits comme le TDA2003 ou le TDA2030 (HiFi) de STM ou le sont plus performants, aussi bon marché et pas beaucoup plus compliqués à utiliser, mais on ne sait trop pourquoi ils n’ont pas la faveur des auteurs. Dans les appareils modernes, des circuits bien plus petits et plus efficaces sont maintenant utilisés, ils sont souvent difficiles à trouver et à monter (CMS).

Ampli Audio transistor K7HKL (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/11/Discrete_AF_Amp_K7HKL NULL.png)Un des points noirs du LM386 est sa tendance à auto-osciller quand il est en mode “gain élevé” (30dB). La distorsion est élevée (on s’en doute), les ronflettes se font entendre et surtout les “oiseaux” (birdies) font leur apparition. C’est le cas du design du Bitx. Arv Evans de K7HKL a donc décider de le remplacer dans ces circuits par un modèle de son invention, en utilisant que des composants discrets. Si vous ne visez qu’une puissance réduite (écoute au casque ou petit HP), une paire de 2n3904-2n3906 fait l’affaire et le gain est d’environ 30dB aussi.

Pour les amateurs du genre, N1HFX propose lui un “pot-pourri” de circuits de ce style avec différentes topologies (http://www NULL.rason NULL.org/Projects/transaud/transaud NULL.htm).

Autres articles sur le même sujet:

1 comment for “Amplificateur Audio à composants discrets par K7HKL

  1. Pingback: Amplificateur Audio à composants discrets par K7HKL | Radioamateurs-France (http://www NULL.radioamateurs-france NULL.fr/amplificateur-audio-a-composants-discrets-par-k7hkl-9729/)