MBDC par KD1JV : Mon premier récepteur à conversion directe

C’est toujours un peu émouvant d’écouter pour la première fois un nouveau transceiver. Durant ces derniers moi j’ai peu à peu assemblé mon kit MultiBand Direct-Conversion de KD1JV. Hier j’en étais aux dernières connexions de potentiomètres et autres “accessoires”. Vint le moment dé vérité avec la mise sous tension et les tests de fonctionnement…

MBDC composants passifsPrudemment, j’ai commencé par vérifier la présence de toutes les tensions d’alimentation avec une résistance de 50Ω en série afin de limiter le courant et les dégâts potentiels en cas de court-circuit. Tout semblant parfaitement en règle, j’ai installé les circuits intégrés, fini de câbler l’écran LCD et avec la même petite appréhension appliqué à nouveau du 12V sur l’alimentation.

Magie, l’écran LCD s’anime et le poste réagit aux commandes de l’encodeur rotatif et des boutons de MENU et de sélection de filtre. Pris par le temps j’essaie de le connecter rapidement à une antenne mais là, déception, pas moyen de recevoir un signal… Tant pis, je dois partir en ville et je verrais ça à mon retour.

KD1JV MBDC composants installés, photo XV4YQuelques heures plus tard je reprends les choses méthodiquement et vérifie avec l’oscilloscope que le DDS AD9850 produit bien un signal (par ailleurs visuellement très distordu sur l’entrée du 74HC4053 utilisé comme mélangeur). J’utilise mon ANTAN comme générateur de signal de dépannage et là surprise j’entends bien un signal! En fait j’avais juste oublié que le MBDC dispose de deux entrées antenne, une RX/TX après les filtres passe-bas, et une, non-filtrée, pour la réception seulement. Une petite modification dans le câblage et je peux maintenant connecter le récepteur à mon antenne pour écouter un peu les bandes.

La première impression est celle d’une réception très douce, parfois manquant d’ailleurs un peu de pêche sur les signaux faibles. Le filtrage audio offre 3 bandes passantes (WD non filtrée, NB1 environ 3 KHz et NB2 environ 1000 Hz) dont les deux dernières sont légèrement amplifiée, la réception de signaux AM avec le filtre médian (NB1) est très agréable pour la voix (mais un peu étroite pour la musique par exemple). C’est mon premier récepteur à conversion directe, et si je m’attendais à entendre les porteuses AM et écouter les deux bandes latérales (réception DSB), je suis surpris de l’effet de battement quand on est très légèrement décalé de la fréquence de réception. Le signal plutôt pur du DDS doit d’ailleurs accentuer cet effet, mais il est parfois difficile de se défaire de la voix chevrotante des émissions AM. Une bonne calibration du DDS minimisera cette effet.

Assemblage MBDC par KD1JV fini , photo XV4YIl ne me reste plus qu’à arpenter les allées du “marché aux puces” locale pour lui trouver un boîtier adéquat. Je vais totalement inhibé la mise en émission du transceiver pour éviter des dommages, le comparateur du DDS (seul alignement à faire) a d’ailleurs été volontairement déréglé pour minimiser le signal transmis. Il faudra aussi que je fasse une mise à jour du firmware du transceiver, la première version livrée ayant un bug et ne comportant pas certaines améliorations comme la fréquence au démarrage programmable (important pour moi).

1 comment for “MBDC par KD1JV : Mon premier récepteur à conversion directe

  1. Pingback: MBDC par KD1JV : Premier récepteur à conversion directe pour XV4Y | Radioamateurs-France (http://www NULL.radioamateurs-france NULL.fr/mbdc-par-kd1jv-premier-recepteur-a-conversion-directe-pour-xv4y-17251/)