Le dernier new-one de l’année

Il faut avouer qu’après avoir loupé PT0S (mais j’avais peu d’espoir), 5T0SP (région difficile aussi pour moi) et surtout ZL9HR que je pensais pouvoir contacter facilement, je n’avais peut-être pas le moral dans les chaussettes mais j’étais plutôt désabusé.

QSL RI1ANC (http://dx-world NULL.net/2010/ri1anc-vostok-base-antarctica/)En plus, avec les conditions hivernales les bandes ferment toutes très tôt. Entre 14h et 16h locales (7-9:00 utc), les ouverture vers l’Europe sur 15 mètres sont excellentes, mais en ce moment je n’ai pas trop le temps. En soirée, le 20 mètres est souvent calme et malgré des tentatives répétées sur 80 mètres rien de bien glorieux n’est venu alimenter mon log.

Hier, en attendant que mes clients rentre du resto, je pensais donc écouter un peu la bande et retourner à mes prototypes de kits assez vite, mais après avoir entendu différentes stations européennes sur 20 mètres j’ai décidé de lancer appel. La moisson a été plutôt bonne avec une bonne vingtaine de stations en moins de 30 minutes. Ne voulant pas m’éterniser au shack, dès que je n’ai plus eu de réponse à 2 CQ j’ai tourné le VFO.

QSL RI1ANC (dos) (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/12/23/le-dernier-new-one-de-lannee/ri1anc_b1/)Bien m’en a pris car sur 17 mètres une station arrivait plutôt fort (S7 avec du QSB) et ne semblait pas trop occupée mais avait toutes les caractéristiques du DX : signal avec un léger écho, échanges simples mais courtois avec un rythme bien précis, correspondants plutôt nerveux et ne s’éternisant pas… La station renvoie régulièrement son indicatif après chaque QSO donc très vite je me rends compte que c’est RI1ANC (http://www NULL.qrz NULL.com/db/RI1ANC) : la base Vostok en Antarctique! Très beau DX pour moi à plusieurs titres : tout d’abord c’est un new-one, le QSO sera confirmé par LotW et surtout symboliquement les occupants d’une base en Antarctique sont parmi les derniers pour qui la radio représente vraiment quelque chose.

Il reste encore un peu plus d’une semaine pour clore cette année mais je ne pense pas avoir l’occasion de faire d’aussi beau DX d’ici là. Pas le temps, et puis finalement peut-être pas la motivation actuellement. Je pourrais certainement accrocher l’Amérique du Sud où il me manque encore pas mal de pays. En général il y a des très belles ouvertures tard la nuit y compris sur 12 et 10 mètres. Le problème c’est que peu de monde est au courant de l’autres côté du globe et que je peux y passer la nuit à appeler sans succès. J’écoute toujours un peu là haut quand j’ai l’occasion mais je crois que ce sera tout pour maintenant!

1 comment for “Le dernier new-one de l’année

  1. Pingback: ‘Le dernier new-one de l’année’ - Le magazine des radioamateurs francophones (http://www NULL.radioamateurmagazine NULL.fr/le-dernier-new-one-de-lannee-7/)