Étiquette : GPS

Comparaison récepteur FR24 et clé USB RTL-SDR sur FlightRadar24

J’ai profité de mon passage en France pour me faire livrer un kit complet de réception FR24 (http://www NULL.flightradar24 NULL.com/free-ads-b-equipment). Le site web FlightRadar24 souhaitait m’envoyait leur récepteur gratuitement pour que je l’héberge et offre une couverture de ma zone, mais je craignais les difficultés avec les douanes et les frais imprévus. En le recevant en France et en l’amenant au Viêt-Nam dans ma valise, cela évitait les tracas administratifs.

Kit récepteur antenne FlightRadar24 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/DSCN4353 NULL.jpg)La première impression que l’on a est celle d’une excellente qualité de construction. Indéniablement, quand JetVision facture 800€ pour leur kit récepteur ADSB Radarcape + antenne colinéaire 1090MHz (http://shop NULL.jetvision NULL.de), cela se retrouve dans le matériel. Dès que l’épisode de fortes pluies du mois de juin s’est éloigné, j’en ai profité pour monter sur le toit et installer la nouvelle antenne. En pratique elle est un peu plus basse que l’ancienne de fabrication maison (car plus lourde), mais le dégagement est similaire. Il me manquait aussi un câble Ethernet car celui livré avec le kit ne fait que 5m et la descente des antennes est située à un peu plus de 10m du routeur d’accès internet.

L’installation du récepteur se fait sans difficultés. Tout est bien expliqué sur la documentation, pas de confusion possible sur les différents connecteurs. Une fois sous tension, le système démarre et rapidement le clignotement des LED indique qu’il reçoit des trames ADSB et qu’il a verrouillé suffisamment de satellites GPS pour avoir la base de temps qui permet de réaliser le positionnement MLAT (multilatération). Au bout de quelques heures (vraisemblablement après une validation manuelle par FlightRadar) le récepteur apparaît sur le tableau de bord du site web et les statistiques de réception commencent à s’accumuler.

J’en ai donc profité pour faire une comparaison entre les deux systèmes de réception, le kit FR24 et mon ancien système avec clé USB RTL-SDR et antenne de construction personnelle (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2015/02/08/antenne-colineaire-coaxiale-pour-le-1090-mhz-suite/). A noter qu’au niveau du coût, on est dans un rapport de l’ordre de 1 pour 8 en faveur de la construction personnelle bien sûr, cette dernière ne permettant pas la multilatération (MLAT). L’avantage aussi du GPS est qu’il permet de valider le positionnement des avions au sol.

Statistiques réception FR24 F-VVCT1 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/FR24Box NULL.png)A première vue, les deux systèmes sont semblables en performance : mêmes avions détectés sur l’écran, distance maximale similaire… L’antenne réalisée “au pif” et la sensibilité réduite de la clé RTL-SDR peuvent expliquer la différence. Par contre, quand on regarde les statistiques sur une plus longue période, les conclusions sont un peu différentes. En effet, le récepteur FR24 reçoit beaucoup beaucoup plus de trames valides et détecte plus d’aéronefs en limite de zone de réception, le nombre total d’aéronefs sur une période est supérieur de 10 à 20% (d’environ 350 à environ 400). En résumé, dans des conditions limites de réception (distance maxi, attitude de l’avion défavorable), le récepteur à 800€ est nettement supérieur. Autre différence importante, lors des approches d’aéroport éloignés (dans mon cas VCS/VVCS, CAH/VVCM, PQC/VVPQ, VKG/VVRG) le plancher minimum de réception est beaucoup beaucoup plus bas.

Statistiques réception RTL-SDR T-VVCT1 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/RTL-SDR NULL.png)Autre différence sur l’antenne cette fois-ci, avec l’antenne “professionnelle”, on observe plus de réduction de la couverture vers le Nord. Je pensais cette dernière due à une cause “naturelle” ou à un effet de proximité des autres antennes et du mat, mais apparemment non. L’antenne FR24 est en pratique moins bien installée, mais elle fonctionne mieux! Vraisemblablement le défaut rencontré est lié à une asymétrie dans la construction de mon antenne ADSB de fabrication maison.

En conclusion, tout dépend de ce que vous voulez faire. Si vous êtes un fournisseur de service professionnel comme FlightRadar24, le surcoût d’un récepteur de qualité est largement compensé par la plus grande fiabilité des données reçues et la réception améliorée dans les conditions limites (basses altitudes, limite de couverture). Si vous êtes juste un curieux qui cherche à savoir ce qui passe au dessus de sa tête, la solution de fabrication personnelle convient parfaitement.

XRef : Kit Horloge de Référence haute précision pour tous transceivers par VK3HZ et VK3XDK

XRef-FT par VK3HZ et VK3XDK (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/03/pcbtop1 NULL.gif)L’information me vient de Chris 2E0ILY qui a adapté ce kit sur son Kenwood TS-590s. Graham VK3XDK and David VK3HZ ont développé le XRef, une série de modules adaptables sur des transceivers du marché qui offre un TCXO asservi au signal 10 MHz d’un GPS ou d’une horloge de référence au Rubidium. Les cartes embarquent un générateur Silicon Labs Si-4133 piloté par un micro-contrôleur Atmel qui l’asservit au signal d’une référence 10MHz. Ces circuits améliorent à la fois la stabilité en fréquence et la précision de l’oscillateur local. Le bruit de phase est légèrement dégradé dans certains cas. Bien entendu, la précision final dépend aussi de la qualité de la référence utilisée car tous les circuits ne sont pas égaux en terme de gigue sur le signal 10MHz. Plusieurs type de modules existent suivant le type de transceiver à équiper :

  • le XRef-FT pour les Yaesu FT-817, FT-857 et FT-897 produira un signal 22,625 MHz. En cas d’absence de signal 10 MHz, on retombe sur la précision du Si-4133 qui est meilleure que celle de l’oscillateur local standard.
  • les XRef-VT et XRef-VS sont prévus pour une gamme large de transceiver avec soit un TCXO sur le module XRef, soit un retour vers le TCXO intégré au transceiver quand il est de bonne qualité. Ils génèrent un signal configurable de 15 MHz et plus. Les transceivers déjà testés sont les Kenwood TS-2000, TS-590 et TS-140, Yaesu FT-847, FT-100, FT-736R, Icom IC-7400, IC-706 et IC-910H ainsi que les QS1R et SDR-IQ.
  • le XRef-PLL est destiné aux transceiver utilisant un oscillateur contrôlé en tension (VCXO) comme les derniers modèles Icom (IC-9100 par exemple).

Pour ma part je n’éprouve pas la nécessité d’un tel circuit, mais ceux qui aiment la précision absolue, qui utilisent leurs transceivers en VHF, UHF et SHF ou comme pilote pour un transverter peuvent penser autrement. Le prix va de 120 à 140 AUD, plus 5 AUD de frais de port internationaux. Cela me paraît très raisonnable compte tenu du temps que les OMs en question ont du passer à développer ce circuit. Il est aussi à rapprocher des prix de modules TCXO optionnels comme sur le TS-590s et qui ne sont pas donnés.

Ma pomme dans CQ Magazine de Décembre – Kits balise WSPR

Sommaire CQ Décembre 2013 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/11/2013_12_cq_toc NULL.jpg)Le numéro “Spéciale technique” de décembre de CQ Magazine (http://www NULL.cq-amateur-radio NULL.com/) contiendra un article que j’ai écrit à propos des micro-contrôleurs MSP430 et du LaunchPad de Texas Instruments. En fait j’ai proposé cet article il y a plus d’un an mais ils ne trouvaient pas la place adéquate dans leurs colonnes.

Pour continuer sur ma lancée, je leur ai aussi proposé un article détaillant comment fabriquer sa propre balise WSPR ou QRSS avec un DDS AD9850 et un LaunchPad MSP430. C’est en fait la balise que je proposais en kit (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/03/21/la-balise-wspr-de-g4jvf/) dont je vais publier les schémas et code source. En principe l’article est accepté pour une publication au premier semestre 2014, j’attends leurs demandes de corrections.

Il y a quelques jours Hans G0UPL a lancé son kit Ultimate QRSS beacon 3 (U3) (http://hanssummers NULL.com/ultimate3 NULL.html)qui a maintenant atteint un bon niveau de fonctionnalité et surtout de stabilité (les premières versions ont essuyées pas mal de bogues). Il propose en option les kits module GPS et platine de filtre de bande à commutation par relais. C’est aujourd’hui l’offre la plus intéressante car il en produit des volumes de plusieurs centaines d’exemplaires. Son seul inconvénient c’est que Hans refuse d’en ouvrir le code source et qu’il est donc impossible de faire vos propres adaptations…

Au passage je suis content de voir que mon travail a porté ses fruits et que Hans a intégré dans son codes des idées issues du mien comme la mise en veille du DDS par le bit W34 et le mode WSPR-15 (pour les VLF). Je suis sûr que le côté “reprogrammable” de mes kits l’a aussi poussé à diffuser les binaires de ses firmwares en ligne pour que les utilisateurs puissent faire les mises à jour, ce qu’il ne voulait pas faire au début.