Jumelles Bushnell 10×42 bon marché

Tout d’abord je souhaite à tous les lecteurs du blog une excellente année radio 2014 : solidité des aériens, puissance au PA et bonne propagation sur les ondes.

J’écris peu sur le blog en ce moment, car je suis pas mal pris par mes activités professionnelles et familiales. J’ai aussi profité du peu de mon temps libre pour ajouter quelques fonctionnalités à QScope (http://www NULL.qscope NULL.org/) qui m’avait été demandées par les utilisateurs : des statistiques sur les temps de pause durant un concours, et des statistiques sur la distribution des distances et azimuths des stations contactées.

Je voulais tout de même partager avec vous le cadeau qui m’attendait au pied du sapin cette année! J’avais déjà en ma possession un télescope type Dobson 130/650 idéal pour débuter, accompagné d’oculaires abordables adaptés à la plupart des situations. Il me manquait toutefois un outil que la majorité des astronomes amateurs ont sous la main : une bonne paire de jumelles. Les jumelles sont en effet idéales pour voir les objets larges et peuvent être facilement emportées dans un sac à dos. Elles sont aussi plus pratiques quand on veut faire partager sa découverte du ciel.

Trouver du matériel optique au Viêt-Nam n’est pas une affaire facile. Il y a quelques années j’avais même étudié la possibilité d’être importateur mais le marché est très réduit (le Viêt-Nam n’a pas de forte culture scientifique malheureusement) et les produits très bon marché et de piètre qualité en provenance de Chine fausse la vision des consommateurs. En résumé, les usines qui fabriques les produits bas de gamme voulaient bien m’en envoyer des palettes (mais je ne voulais pas), et les usines sérieuses (qui fabriquent pour les grandes marques mondiales) étaient très réservées et doutait de leur intérêt commercial dans l’affaire. Sur le bas de gamme la concurrence est rude, et sur le haut de gamme les consommateurs locaux vont faire leurs emplettes à l’étranger… Trouver de bonnes jumelles n’était donc pas simple.

Jumelles Bushnell 10x42 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/01/DSCN3711 NULL.jpg)A Saigon, dans le premier arrondissement juste à côté du marché de Ben Thanh, sont installées plusieurs boutiques d’optique visant les touristes. Elles arborent de nombreuses paires de jumelles avec des optiques de gros diamètre, une apparence “militaire” tape-à-l’oeil et des chiffres aguicheurs. Les prix sont intéressants, mais une fois l’objet en main on commence à douter. La qualité du verre utilisé et de l’assemblage laisse vite apparaître des défauts optiques même en plein jour. La vendeuse a vite compris que je n’étais pas le client ordinaire et m’a sortie une paire de jumelles de l’arrière boutique. Le prix était le plus élevé de toutes celles proposées, mais là au moins je trouvais un objet qui répondait plus à mes attentes.

Bushnell est une marque très connue, surtout pour les amateurs d’observation de la nature (ornithologie en particulier), mais pas trop des astronomes amateurs. En principe leurs produits sont plutôt sur le haut de gamme, et le fait de trouver quelque chose à environ 50€ m’a fait un peu douter. Le diamètre de 42mm est un peu faible pour l’astro, mais le grossissement de x10 est ce qu’il faut. Elles utilisent un système de prisme en toit, alors qu’en général les astronomes amateurs préfèrent les prismes de Porro, mais là encore ce n’est pas un critère rédhibitoire. De plus, je cherchais des jumelles compactes et polyvalentes pour faire de l’observation de jour aussi, et celles-ci étaient parfaites. L’affaire s’est vite réglée, la vendeuse acceptant rapidement de baisser le prix (à cet endroit de la ville les prix commencent haut) et elles ont pris place dans mon sac-à-dos en attendant de se retrouver dans la hotte du Père Noël. En rentrant à l’hôtel j’ai vu qu’on trouvait sur des magasins en ligne des modèles similaires pour des prix équivalents. Le doute subsiste toujours sur leur origine (copies ? produits d’entrée de gamme ?) mais aucun acheteur ne se plaint de son achat.

Le 25 décembre, j’ai donc pu les regarder de plus près pour la première fois. Tout d’abord, la qualité de finition est très bonne, et les “accessoires” livrés correspondent à ce qu’on pourrait attendre de la marque. De jour, la qualité des optiques est très bonne : l’image est bien piquée, absente de déformations grossières, le contraste est bon, et l’impression de relief très confortable. Les réglages du mécanisme de mise au point sont doux, francs et bien stables. Le prisme en toit permet une mise au point sur des objets très proches comme très lointains, même si le premier cas est rare en astronomie. Je n’ai malheureusement pas pu faire beaucoup d’observation nocturne. Le ciel de ce début de saison sèche est inexorablement bouché. Sur les sept derniers jours une seule fois Jupiter s’est montrée et on en devinait la couleur, mais elle était voilée éliminant tout détail et toute vision des satellites joviens. De même j’ai pu observer la nébuleuse d’Orion, mais impossible de juger de la luminosité des optiques et du rendu des couleurs. Sur la Lune le confort était très bon et le rendu très agréable, mais ce n’est pas l’objet que je cherchais à observer aux jumelles car mon télescope avec l’oculaire de 7mm offrent une vision contrastée et détaillée idéale.

En conclusion il est trop tôt pour conclure, mais la prise de contact est très bonne et pour l’instant rien ne me fait regretter mon achat le choix du Père Noël. Ce week-end nous partons sur la côte avec les enfants, j’espère que ce sera l’occasion de les tester un peu plus tant de jour comme de nuit.

Autres articles sur le même sujet:

Comments are closed.