Étiquette : D-Star

Modification d’une radio DMR bon marché pour envisager les modes D-STAR, P25 et System Fusion

Tytera DM-380 VA3XPR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2016/01/IMG_9729-1024x768 NULL.jpg)Le MD-380 de Tytera est un petit transceiver portable disponible en version VHF et UHF (couvrant les bandes radioamateur) et qui permet de transmettre en analogique FM et surtout en numérique DMR (http://www NULL.va3xpr NULL.net/tyt-md-380-dmr-portable-radio-review/). Son prix très abordable (autour de 110 $US) et sa qualité de fabrication correcte le rendent attractif. Toutefois, les OMs on noté que son logiciel interne (firmware) d’origine est très mal ficelé avec de nombreuses incohérences et bugs. Certains OMs comme DD4CR et W7CPH ont donc commencé à regarder ses entrailles pour s’apercevoir qu’il était construit autour du très connu STM32F405 et donc en principe potentiellement modifiable (http://hackaday NULL.com/2016/01/19/shmoocon-2016-reverse-engineering-cheap-chinese-radio-firmware/). Ils ont réussi à casser la protection RDP et faire le reverse-engineering du firmware d’origine écrit autour de MicroC/OS-II.

La prochaine étape c’est d’écrire un logiciel complet mais à partir de FreeRTOS cette fois. Le groupe d’OM cherche des compétences capables d’implémenter de nouveaux protocoles de transmissions numériques comme D-STAR, P25 ou System Fusion. N’hésitez pas à les contacter si vous pouvez les aider.

Tytera DM-380 ouvert (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2016/01/radioapart NULL.png)A noter que d‘autres OMs sur les forums de QRZ.com mettent en doute la faisabilité de la chose (http://forums NULL.qrz NULL.com/index NULL.php?threads/hams-hack-110-dmr-radio-to-allow-support-for-d-star-p25-and-system-fusion NULL.508733/). Pour eux le matériel utilisé par le DM-380 est trop bas de gamme (dérive de la synchro TDMA et premier étage RF trop large) et même le mode DMR est de piètre qualité.

L’article original de VA3XPR (http://www NULL.va3xpr NULL.net/hams-hack-110-dmr-radio-allow-support-d-star-p25-system-fusion/). A noter qu’il comporte certaines imprécisions.

FreeDV, la téléphonie numérique gratuite pour radioamateurs en HF

Avant toute chose par “téléphonie” je précise que c’est la capacité à transporter de la voix, et non pas l’accès au réseau téléphonique commuté des opérateurs télécoms.

Quand on parle de communication numérique pour les radioamateurs, on pense très souvent d’abord à D-Star (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/D-STAR). Si ce dernier protocole à l’avantage d’avoir fait l’objet d’une étude d’ingénierie sérieuse par la JARL et qu’il fait office de standard avec son adoption par le constructeur Icom, son gros point noir reste l’aspect propriétaire de son CODEC (Ambe). Un groupe d’OM a très vite senti que pour pouvoir critique ce point, il fallait lui proposer une alternative viable. De là est née le développement de plusieurs logiciels avec un modem appelé FDMDV et un CODEC libre appelé Codec 2. Ces différents travaux ont permis l’aboutissement d’un logiciel aujourd’hui assez mature appelé FreeDV (http://freedv NULL.org/tiki-index NULL.php).

Interface FreeDV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/04/tiki-download_file NULL.png)FreeDV et le Codec2 différent un peu de D-Star sur plusieurs points. Tout d’abord l’objectif n’est pas d’avoir une qualité parfaite mais plutôt équivalente à la BLU, ce qui correspond à la majorité des besoins OM. La priorité est donnée à une faible latence et aucun système de correction d’erreur (FEC) n’est utilisé. La bande passante (bande de base) nécessaire est aussi plus faible (1125 KHz) et peut être transmise en HF sans problèmes, avec une liaison correcte pour des rapports signal à bruit aussi faible que 2dB. Une “liaison de service” numérique à 25bps est transmise simultanément à la voix pour des échanges de texte de type “chat”.

La vidéo de démonstration ci-dessous est assez éloquente et la qualité est en effet équivalente entre le mode numérique et le mode analogique BLU. Je dis bien équivalent car les artefacts ne sont pas les mêmes et personnellement je trouve la voix numérique trop “mécanique” alors que la BLU donne l’impression de plus de douceur.

Vidéo démonstration communication HF Free DV (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=ovAJBkOWKZ4)

Après cela, mon avis personnel est plus mitigé. Si j’apprécie l’aspect technique et ne peux qu’encourager les OM à progresser dans ce sens, j’ai du mal à y trouver une application autre que la satisfaction d’avoir fait la même chose que les “pros” mais avec des moyens amateurs. Pour le DX, ou même pour une simple discussion amicale, la BLU (sans parler de la CW) reste plus efficace, alors pourquoi s’embêter avec du numérique. L’intérêt de la numérisation (comme on l’a fait dans les télécoms il y a 30 ans) c’est de pouvoir s’abstraire du support physique, de passer d’un réseau à l’autre de manière transparente et de répéter (régénérer) le long d’une liaison cuivre ou optique sans y ajouter de bruit.

On va me dire que c’est justement le but, s’interconnecter facilement avec internet, et faire passer nos communications de la HF vers la VHF, etc. Sauf que moi je n’ai pas envie de faire de l’Internet mais de faire de la Radio, et qu’en principe chez les radioamateurs le contenu est secondaire (puisque sévèrement restreint par nos legislations) alors qu’on contraire le “comment” est plus important. C’est d’ailleurs pour cela que les Easy-Sat comme le défunt AO-51 ou le futur Eagle ont plus de succès (en terme d’utilisateurs) que les satellites plus évolués (et plus fragiles). Ils permettent à un plus grand nombre d’apprendre le “comment” de la communication par satellites.