Un analyseur de réseau très simple à base d’AD9850 et Arduino Nano

G4NQX Analyseur de réseau AD9850 Arduino Nano (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/10/ddstop NULL.jpg)Rob G4NQX a réalisé un analyseur de réseau scalaire très peu coûteux autour de quelques modules faciles à trouver : un DDS AD9850 et un Arduino Nano (http://rheslip NULL.blogspot NULL.co NULL.uk/2015/08/the-simple-scalar-network-analyser NULL.html). La détection de puissance est faite par un circuit à échelle logarythmique AD8307 et un petit ampli tampon est nécessaire pour augmenter un peu le signal de l’AD9850. La partie logiciel PC pour le contrôle et affichage logiciel est écrite en Python à partir d’une idée originale de PA2OHH.

La plupart des OM n’ayant pas besoin d’analyseur vectoriel, ce montage peut tout à fait faire l’affaire pour vos mesures jusque 30 MHz. Pour plus de détails reportez-vous à l’article en anglais.

 

Autres articles sur le même sujet:

3 comments for “Un analyseur de réseau très simple à base d’AD9850 et Arduino Nano

  1. Pingback: Un analyseur de réseau très simple à base d’AD9850 (http://www NULL.radioamateurs-online NULL.fr/un-analyseur-de-reseau-tres-simple-a-base-dad9850/)
  2. F4GRT
    24 octobre 2015 at 14:37

    Bonjour Yan, bonjour à tous,

    Yan, tu as bien fait de dire, je cite “La plupart des OM n’ayant pas besoin d’analyseur vectoriel.”

    Oui, car il faut bien préciser que ce montage par ailleurs fort intéressant, n’est pas un analyseur vectoriel et n’a pas la prétention de l’être, mais scalaire!!
    En effet, sur le port 1 on génère un signal sinusoïdal vers l’élément à tester, et on récupère sur le port 2, et en aval de l’ AD9307, un signal en courant continu (25mV/dB) qui sera l’image de l’amplitude à la sortie de l’élément à tester. A aucun moment, et le montage ne le peut pas, on ne mesure la phase du signal en retour!!
    Ceci dit, il offre tout de même pas mal de possibilité de mesures dans la labo d’un radioamateur, sans jamais et de loin,concurrencer un VNA quelconque. D’ailleurs les prix ne sont pas comparables.
    Le cœur de la mesure est un ampli logarithmique (AD8307) qui est un wattmètre très précis, et que l’on associe à un DDS (AD9850), le tout orchestré par un µC Arduino Nano ou autre et un logiciel sur PC.
    Un montage similaire est celui-ci https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCEQFjAAahUKEwi6wtCtxNrIAhXMiRoKHRnZB0Q&url=http%3A%2F%2Fpages.suddenlink.net%2Fwa5bdu%2FPHSNA_QQ_Spring_14.pdf&usg=AFQjCNHobQK7EcOvCXZ9IzONRuyKKAKzdg&sig2=fD5G3A4Qy9rLRhf0294EVw&cad=rja
    Ce montage est l’objet d’un groupe de discussion Yahoo PHSNA. Et une recherche sur le web de “Poor Hams Scalar Analyser (PHSNA)” donne pas mal de lecture.

    73s à tous de depuis la Provence,

    Philippe – F4GRT

    • yan
      5 novembre 2015 at 09:08

      Bonjour Philippe,

      Désolé pour le délai de parution du commentaire mais il avait été classifié comme spam.
      Le volume de spam a beaucoup augmenté et j’ai du durcir les règles…

      Rien ne remplacera du matériel de labo, mais pour le prix le service rendu par ce circuit est intéressant.
      Ce serait bien si des gens comme K5BCQ pouvaient en produire un kit…

      73,
      Yan – XV4Y.