Mois : octobre 2014

-15% sur l’imprimante 3D chez IC Station

3D Printer DIY Kit For Reprap Prusa Mendel i3 Fast Shipping (http://www NULL.icstation NULL.com/product_info NULL.php?ref=5&products_id=4402&affiliate_banner_id=1)Mon partenaire IC-Station (http://www NULL.icstation NULL.com/) propose actuellement une réduction de 15% sur son kit imprimante 3D. A 617$ (port compris), le kit est assez complet et permet de réaliser des objets de taille assez importante (200mm*200mm*180mm).

Un TNC en mode KISS économique construit avec un Arduino [MAJ MicroModem MicroAPRS]

Il y a quelques années de cela, 99% de mon activité radio tournait autour du packet et du TCP/IP au travers de l’AX25. J’étais un des premiers dans la région lilloise à utiliser Linux (alors avec des kernels 1.2.x recompilés puis 1.3.x qui intégrait l’AX25 dans le source) pour le réseau packet-radio local. J’utilisais principalement une carte HDLC opto-scc avec un Z8530 qui pilotait des TCM3105. J’avais aussi construit avec mes petits doigts inhabiles un clone du TNC-2 en kit d’origine hollandaise (je crois) qui a du finir sa carrière chez F6IWQ Jean-Claude.

Aujourd’hui, puisqu’il n’y a personne autour de moi en VHF et au-delà, je regarde tout cela avec pas mal de distance, mais j’en reste pas moins curieux. Les choses ont bien évoluée depuis les coûteux TNC (http://en NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Terminal_node_controller) de chez Kantronics, AEA (PK-232) ou PacComm (le Tiny-2 de F1GUM) très riches mais complexes. La grande mode est à l’APRS puisqu’avec Internet s’envoyer des messages par BBS interconnectées via des liens à 9600bps (merci G3RUH (http://www NULL.amsat NULL.org/amsat/articles/g3ruh/109 NULL.html)) pour les plus riches n’est pas excitant.

J’avoue que je ne me suis pas intéressé à cette technologie, car je n’en vois pas trop l’intérêt dans ma situation. Toutefois j’ouvre l’oeil aux différents matériels et en particulier aux constructions OM et solutions open-source. Plusieurs TNC et circuits APRS étaient déjà parus en utilisant des micro-contrôleurs PIC comme celui de WB8WGA paru dans QEX ici amélioré (http://www NULL.enide NULL.net/webcms/?page=wb8wga-tnc) ou le TNC-X avec port USB (http://www NULL.tnc-x NULL.com) ou encore le Mini-TNC de Fox Delta (http://www NULL.foxdelta NULL.com/products/minitnc NULL.htm). Par contre je n’avais rien trouvé autour des micro-contrôleurs AVR et de l’Arduino, sauf un projet de KI4MCW avorté car l’environnement Arduino souffre de trop de latences.

TNC Arduino (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/Breadboard_TNC_1 NULL.png)Heureusement, il y a quelques jours je suis tombé sur ce projet de TNC en mode KISS sur Arduino Nano (ATMega 328) (http://www NULL.mobilinkd NULL.com/2014/09/11/arduino-kiss-tnc/) qui va ravir les adeptes de la construction OM. Le code source est disponible sur GitHub, et on peut voir que son concepteur a utilisé BertOS (système temps-réel) pour résoudre les problèmes de latence. La programmation doit se faire AVRdude qui va “flasher” le binaire. Le concepteur propose aussi un TNC alimenté par batterie avec connexion Bluetooth pour être piloté directement par le téléphone (http://store NULL.mobilinkd NULL.com/products/battery-powered-bluetooth-kiss-tnc-with-case).

Je ne compte pas réaliser ce circuit, mais si vous prenez le temps de faire le montage, merci de m’informer de vos résultats!

Suite à une information de F8BXI, voici les liens vers MicroModem et MicroAPRS, deux codes librement disponibles écrits avec BertOS pour des Arduino qui implémentent un modem AX-25 AFSK 1200bps et un node APRS.

Antenne Yagi avec éléments repliés

Yagi Repliée K4RVN (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/101_5573 NULL.jpg)Je suis tombé par hasard sur cet article de K4RNV paru sur eHam.net (http://www NULL.eham NULL.net/articles/32907). Ca m’a interpelé car j’avais fait pas mal de modélisations autour d’antennes dans la même veine (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/08/08/antenne-directive-portable-proche-du-sol-comparaison-entre-jungle-job-et-moxon/) sans y trouver vraiment une “formule magique” qui permettait d’avoir du gain pour un faible encombrement. Quand on replie les éléments de manière signifcative, les lobes s’écrasent pour finalement n’apporter que 1 ou 2 dB par rapport à un dipole et une construction plus complexe.

L’article de K4RNV n’est pas très clair sur la construction de l’antenne, mais sur sa page QRZ.com (http://www NULL.qrz NULL.com/db/k4rvn) il en place une photo que j’ai reproduit ci-contre. Il a en fait construit quelque chose qui ressemble à une Cubical Quad sauf que la boucle n’est pas fermée, c’est juste un dipôle replié sur lui même. Ses conclusions d’essais sont assez imprécises, on sait juste que ça marche bien, mais est-ce que ça en vaut la complexité mécanique supplémentaire ? Je l’ai donc modélisée dans MMana-GAL.

Yagi repliée K4RVN gain MMANA (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/Yagi_replie_K4RVN_gain NULL.png)Malheureusement les résultats sont assez prévisibles et beaucoup de puissance est rayonnée vers le ciel (+4dBi à la verticale!). Le diagramme du gain en 3D ressemble assez au bicorne de polytechnique… doit-on l’appeler antenne X ? Je n’ai pas fait d’optimisation, mais il ne faut pas rêver, le gain pour un angle de tir de 20° est de l’ordre de -3dBi quand elle est placée à 20m du sol (le pylône de K4RVN fait 55pieds). Pour comparaison, mon dipôle filaire installé “comme j’ai pu” dans mon jardin devrait avoir suivant les modèles +4dBi sur les bonnes directions et 0dBi sur les côtés. J’ai fait de bons DX avec ce dernier, -3dB n’est pas énorme, donc K4RVN doit aussi être satisfait de son antenne… mais de là à croire aux miracles!

Yagi repliée K4RVNgain en 3D (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/Yagi_replie_K4RVN_gain3D NULL.png)

 

Yagi repliée K4RVN schéma (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/Yagi_replie_K4RVN_design NULL.png)

QScope version 2.10.0 avec export au format CSV

Logo QScope.org (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/logo_qscope_b NULL.png)La semaine dernière j’ai mis la dernière touche à une nouvelle version de QScope, mon application en ligne de statistiques et d’analyse de logs radioamateurs. Cette version apporte une nouveauté importante : la possibilité d’exporter au format CSV les résultats des calculs et traitements effectués par QScope.

Le format CSV est un simple fichier texte dont les informations sont séparées par des virgules. Cela permet d’importer directement les informations dans un tableur. Ensuite, vous pouvez effectuer votre propre mise en forme, concevoir vos propres graphiques et effectuer des traitements secondaires.

Ceux qui sont déjà utilisateurs de QScope auront noté que les numéros de version défilent plutôt rapidement, enfin, quand j’ai le temps de travailler sur le développement. J’ai en effet fait le choix de mettre en ligne rapidement et souvent les nouvelles versions, y compris parfois pour des modifications mineures. Cela permet à tous d’en profiter rapidement et de corriger le éventuels bogues dès qu’ils sont détectés. En particulier ces derniers temps j’ai amélioré la gestion des containers et les fonctionnalités liées aux logs publics, afin de les rendre plus adaptés aux besoins des DXpeditions.

Un radioamateur parmi les 3 prix Nobel de chimie 2014

William Moerner WN6I - [Stanford University photo by L.A. Cicero]Information parue dans la lettre de l’ARRL du 9 octobre (http://www NULL.arrl NULL.org/arrlletter?issue=2014-10-09#toc01).

Cette année, le prix Nobel de Chimie a été décerné à Eric Betzig, Stefan W. Hell and William E. Moerner pour leurs recherches sur la “Microscopie à super-résolution par fluorescence” (http://www NULL.nobelprize NULL.org/nobel_prizes/chemistry/laureates/2014/). Or William Moerner, professeur de Chimie à l’Université Stanford, n’est autre que WN6I à Los Altos.

Un article plus complet de W6NL (lui aussi de l’Université Stanford) est disponible en anglais sur le site de l’ARRL (http://www NULL.arrl NULL.org/news/radio-amateur-is-among-nobel-prize-in-chemistry-winners).

Décryptage des nouveautés du Kenwood TS-590G

Je n’avais pas eu le temps d’étudier en détail les nouveautés apportées par Kenwood sur le TS-590G (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/10/02/annonce-surprise-du-kenwood-ts-590g-remplacant-du-ts-590s/). La première annonce en japonais ne m’y aidait pas beaucoup non plus. Celle en anglais est une traduction faite par l’équipe japonaise et laisse parfois des zones de doute et il y a des différences notables entre le texte japonais et le texte en anglais, mais voici ce qu’on peut retenir :

  • Kenwood TS-590G Dynamic Range (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/TS590G_DynamicRange NULL.png)Meilleures performances de Dynamic Range en circuit down-conversion (première FI basse) sur les bandes 160, 80, 40, 20 et 15 mètres pour des bandes passantes inférieures à 2,7 KHz.
  • Optimisation du circuit d’AGC à DSP sur la fréquence intermédiaire, en utilisant des algorithmes issus du TS-990s.
  • Décodeur de télégraphie (CW) intégré avec affichage 13 caractères sur le LCD ou plein texte sur le logiciel de contrôle ARCP-590G.
  • Plus de boutons et contrôles rotatifs programmables par l’utilisateur. En plus des boutons PFA et PFB, le contrôle rotatif Multi/CH semble avoir un bouton poussoir, de plus, les boutons RIT, XIT et CL peuvent être reprogrammés pour d’autres usages. Un clavier extérieur peut toujours être ajouté pour avoir encore plus de boutons (jusque 6).
  • Fonction Quick Split pour se placer rapidement en mode split avec un écart prédéterminé et Filtres IF différents pour les VFO A et B. Deux fonctionnalités incluses dans le firmware 2.0 du TS-590s.
  • Fonction Sortie Antenne partagée avec le connecteur DRV pour rediriger le signal provenant de l’antenne vers un récepteur externe comme un “adaptateur panoramique” (panadapter) ou un SDR.
  • Inclusion de série du TCXO SO-3. Là les textes japonais et anglais différent. Dans le texte en japonais le TCXO est clairement indiqué comme étant de série, alors que dans le texte en anglais on reprend les anciennes informations du TS-590.

TS-590G Kenwood HF transceiver (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/20141002_ts_590g NULL.jpg)Les annonces de Kenwood sont un mélange d’informations techniques et de vernis marketing, il est difficile de faire la part entre les nouveautés et les fonctions déjà présentes qui sont mises en avant. En particulier certains OMs interprète le texte sur le Dynamic Range en pensant que le TS-590G utilise un circuit down-conversion sur toutes les bandes. Pour ma part je n’y vois rien de tel, et les bandes 160, 80, 40, 20 et 15m sont même bien spécifiées. De plus je ne comprendrais pas l’intérêt de Kenwood car c’est là la force du TS-590 : avoir le confort et la simplicité d’une FI haute pour la couverture générale et les bandes peu encombrées, tout en privilégiant les performances de la down-conversion pour les bandes traditionnelles où se déroulent les concours.

Moi ce qui m’impressionne, ce que Kenwood semble avoir vraiment écouté toutes les demandes des propriétaires de TS-590s qui ont été exprimées sur le groupe Yahoo dédié au TS-590. Les deux plus importantes pour moi étaient la possibilité d’avoir deux réglages de filtre FI différents entre VFO A et VFO B ainsi que le Quick-Split, et je les aurai via la mise à jour du firmware 2.0, sans débourser un sous. L’autre demande récurrente était la possibilité de connecter un panadater et là aussi elle est satisfaite! Le reste, honnêtement, pour moi c’est de l’emballage et un effet collatéral des mises à jour. Quel autre constructeur propose une mise à jour majeure gratuite de son firmware pour un modèle vieux de 4 ans ?

Aux USA le TS-590s vient d’être déclaré en “Fin de production” et des remises sont offertes (les mêmes que précédemment, mettant le transceiver à 1200 $US). On peut se demander ce qui pousse Kenwood a renouveler son modèle le plus vendu alors qu’il n’a que 4 ans! Mon avis est le suivant :

  • Le TS-590s s’est très très bien vendu et le stock de composants arrive à épuisement. Il est temps de faire une mise à jour pour approvisionner de nouveaux composants en faisant au passage des économies. Au passage on fait des améliorations et on apporte de nouvelles fonctionnalités qui ne change rien au design intrinsèque du produit. La “sortie antenne” avait déjà été ajoutée par plusieurs OM sans difficulté, il ne s’agit en résumé que d’un reroutage de signal.
  • Bien que le défaut du circuit d’ALC ait été corrigé depuis 9 mois (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/04/04/modification-officielle-du-circuit-dalc-du-kenwood-ts-590s/), les acheteurs se posent toujours la question et il y a la crainte d’avoir entre les mains un “vieux modèle”. Pour profiter à 100% de son travail, Kenwood avait tout intérêt à faire table rase du passé et marquer clairement que le TS-590SG est un modèle amélioré. Le coût d’ingénierie et de logistique sera vite récupéré sur les marges commerciales car plus besoin de faire de rabais. Les acheteurs soucieux de leurs économies achèteront le “vieux TS-590s”, ceux qui ne comptent pas leurs deniers partiront vers le nouveau TS-590SG au prix fort.

Le BitX 40m portable de PE1JXI

Harrie de PE1JXI vient de m’envoyer deux vidéos de sa nouvelle réalisation. Il s’agit d’une magnifique version portable du transceiver BLU BitX version 3 auquel il a ajouté un VFO à Si570, un circuit d’AGC et une alimentation sur batteries Li-On de 6800 mAh. La finition est superbe et l’ensemble offre d’excellentes performances et un très bon confort d’écoute.

Video

Video

Annonce surprise du Kenwood TS-590G, remplaçant du TS-590 [MAJ]

TS-590G Kenwood HF transceiver (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/20141002_ts_590g NULL.jpg)Ca c’est la grosse surprise! En dehors de tout salon, et alors que le TS-590s se vend très bien (grâce à un prix très bien placé) et n’est vieux que de 4 ans, Kenwood annonce une mise à jour de son transceiver décamétrique milieu de gamme qui sera incarné par les TS-590SG/DG/VG (http://www NULL.jvckenwood NULL.co NULL.jp/en/press/2014/10/press_141002 NULL.pdf) (suivant les niveaux de puissance pour les différences classes japonaises). L’annonce est en japonais, et merci à Rin JG1VGX pour la traduction partielle!

Pas de gros changement bien évidemment, mais une mise à jour du matériel pour de meilleurs performances et du logiciel interne (firmware) pour hériter des algorithmes de DSP et d’AGC du TS-990s. Cette dernière mise à jour du firmware 2.0 serait d’ailleurs applicable au TS-590s! (http://www NULL.kenwood NULL.com/i/products/info/amateur/ts_590/ts590v2_e NULL.html) Là encore c’est une surprise car cela veut dire que Kenwood ne poussera pas les acheteurs du TS-590 a passer au TS-590G en leur permettant de récupérer les nouveauté du firmware 2.00 (voir plus bas)!!! Le TCXO à 0,05pm semble aussi livré d’origine cette fois-ci!

J’ai mis à jour les liens vers les documents Kenwood en anglais (en non en japonais) qui n’étaient pas disponibles hier. Cela m’a ainsi permis de voir la liste des nouveautés que j’avais comprise partiellement. Deux grosses nouveautés que j’attendais : la possibilité d’avoir deux réglages de filtres IF sur VFO A et VFO B (pour les QSO avec les expéditions en SPLIT) et un “QUICK SPLIT” qui permet en deux pressions de bouton de se mettre à +X KHz en mode SPLIT.