Antenne Moxon filaire sur 17 mètres

J’ai réalisé en quelques heures une antenne directive 2 éléments pour le 17 mètres. Ma delta-loop 40 mètres fonctionnait mal sur cette bande malgré la boîte de couplage. De plus je voulais tester le principe de l’antenne Moxon (http://www NULL.moxonantennaproject NULL.com/) pour des opérations portables au village. Le 17 mètres permettait une taille d’aérien correcte (6m x 2m en gros). Paul m’a filé un petit coup de main pour faire les mesures, percer, attacher les brins…

Une antenne parfaite pour le portable

La forme en rectangle de la Moxon permet d’en faire une filaire très légère. Ici j’utilise juste 2 tubes de PVC de 21mm pour tenir les parties repliées de l’antenne. Elle est fixée verticalement tenue par le haut. Etant en fil fin et de poids réduit, les efforts sont minimes pour une installation temporaire. Elle pourrait aussi être installée en horizontale avec les deux booms en PVC tendus entre deux arbres. J’hésitais entre cette antenne et sa cousine la Jungle-Job, mais la Moxon me semble plus facile à réaliser mécaniquement et aussi plus simple d’installation en portable, en tous cas pour la HF. Pour le 6 mètres j’hésite toujours mais j’ai une idée de Jungle Job facile à réaliser.

Le câble coaxial est du câble 75Ω de télévision par câble. C’est une chute de RG-6 chinois que j’ai trouvé pour 5500đ du mètre soit environ 0,20€. En apparence de très bonne qualité, j’en ai déterminé le coefficient de vélocité avec l’aide de l’ANTAN (http://capheda NULL.wordpress NULL.com/xv4tuj-station-radioamateur-en-ok20ua/analyseur-dantenne-antan-de-f6bqu/). Il est de 0,83, ce qui veut dire que le diélectrique est très certainement de la mousse de polyéthylène (PE) contrairement aux caractéristiques courantes de ce câble. Du coup j’ai taillé une longueur d’une demi-onde et j’en ai vérifié sa “neutralité” sur l’impédance à l’extrémité. L’antenne étant monobande, c’est une très bonne affaire : un très bon câble pour pas cher et une assurance que l’impédance affichée sera bien celle de l’antenne.

En pratique

Une fois l’antenne en place, le ROS mesuré en charge ne dépasse jamais 1,5 pour 1 suivant l’orientation et la proximité du mur qui ne doit pas être neutre. Du coup pas question d’y toucher même si je pourrais l’améliorer. Les dimensions sont celles données par le très bon Moxgen de AC6LA (http://www NULL.ac6la NULL.com/) avec les erreurs de mesures et arrondis à la louche. Vous les trouverez dans les images en bas de cette page.

La pratique confirme la théorie : l’antenne a un très fort rapport avant/arrière mais une station située à 60° du sa direction principale est tout à fait joignable. Elle est plutôt large-bande aussi et sans balun 1:1 je n’ai aucun problème de retour HF ou de fluctuation du ROS.

En terme de QSO je n’ai pour l’instant eu l’occasion d’essayer l’antenne que deux jours pendant quelques heures. La propagation sur 17 mètres était très fluctuante avec toujours un QSB profond qui empêchait les contacts avec les stations les plus lointaines. Pas de QRN trop gênant en réception. J’ai contacté 3 stations JA de manière très très confortable avec des reports de 59 tout en étant pas tout à fait dans la bonne direction. J’ai aussi pu entendre pour la première fois une station ZL impossible à joindre en 20m. L’écoute des balises IARU Nord et Sud-américaines a aussi été possible durant quelques “bouffées” de propagation furtives. Malheureusement personne n’était à l’écoute de la bande de ce côté là du globe vu le décalage horaire avec le Viêt-Nam…

En pratique …suite…

J’ai maintenant eu un peu plus de temps pour tester cette antenne et le bilan est un peu mitigé. D’une part le fait d’activer le 18MHz m’a permis de contacter de nouvelles destinations car les caractéristiques de la bande sont différentes. J’ai aussi entendu régulièrement des balises que je n’entends pas sur 14MHz. D’autre part la réception sur la delta loop est parfois meilleure! Un comble pour une antenne ni taillée ni adaptée à cette fréquence. Par contre l’émission est en pratique impossible sur la delta loop malgré la boîte d’accord. Sur la Moxon, aucun problème. Je suis aussi très surpris que mes correspondants me passaient toujours d’excellents reports (55 minimum, souvent 57 et plus) alors que moi je les recevais plus difficilement. Leur puissance était souvent plus élevée que la mienne ce qui augmente le différentiel! Certainement l’absence de balun qui influe sur le lobe de rayonnement…

En pratique encore, fin avril 2010

Cette fois-çi j’ai décidé d’installer l’antenne de manière horizontale. Je profite d’une semaine calme à la maison… Elle est suspendue entre le balcon du 2ème étage où est le shack et un mat en bambou de 7m de haut. L’antenne n’est pas parfaitement horizontale, mais ce n’est pas grave. Elle est orientée est-ouest, facilement réversible pour l’une ou l’autre des directions.

Les premiers essais étaient catastrophique, mais l’antenne était déréglée après de nombreuses manipulations et son stockage. Quelques minutes pour tout remettre en ordre, tout réinstaller, et là c’était une autre histoire. D’abord un ROS de 1:1 sur toute la bande, parfait. Ensuite des performances apparemment conformes aux attentes, malgré des conditions de propagation un peu bizarre en cette fin avril. QSO avec Z21EC en soirée, et réception de station nord-américaines en matinée. Ces dernières étaient en QSO “locaux” et donc difficile pour moi de m’y insérer.

2 comments for “Antenne Moxon filaire sur 17 mètres

  1. Pingback: Antenne Moxon 17m filaire horizontale « Ca Phe Da (http://capheda NULL.wordpress NULL.com/2010/04/27/antenne-moxon-17m-filaire-horizontale/)
  2. Pingback: Antennes Moxon et JT65 « Ca Phe Da (http://capheda NULL.wordpress NULL.com/2010/12/25/antennes-moxon-et-jt65/)