Étiquette : DSP

Annonce surprise du Kenwood TS-590G, remplaçant du TS-590 [MAJ]

TS-590G Kenwood HF transceiver (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/20141002_ts_590g NULL.jpg)Ca c’est la grosse surprise! En dehors de tout salon, et alors que le TS-590s se vend très bien (grâce à un prix très bien placé) et n’est vieux que de 4 ans, Kenwood annonce une mise à jour de son transceiver décamétrique milieu de gamme qui sera incarné par les TS-590SG/DG/VG (http://www NULL.jvckenwood NULL.co NULL.jp/en/press/2014/10/press_141002 NULL.pdf) (suivant les niveaux de puissance pour les différences classes japonaises). L’annonce est en japonais, et merci à Rin JG1VGX pour la traduction partielle!

Pas de gros changement bien évidemment, mais une mise à jour du matériel pour de meilleurs performances et du logiciel interne (firmware) pour hériter des algorithmes de DSP et d’AGC du TS-990s. Cette dernière mise à jour du firmware 2.0 serait d’ailleurs applicable au TS-590s! (http://www NULL.kenwood NULL.com/i/products/info/amateur/ts_590/ts590v2_e NULL.html) Là encore c’est une surprise car cela veut dire que Kenwood ne poussera pas les acheteurs du TS-590 a passer au TS-590G en leur permettant de récupérer les nouveauté du firmware 2.00 (voir plus bas)!!! Le TCXO à 0,05pm semble aussi livré d’origine cette fois-ci!

J’ai mis à jour les liens vers les documents Kenwood en anglais (en non en japonais) qui n’étaient pas disponibles hier. Cela m’a ainsi permis de voir la liste des nouveautés que j’avais comprise partiellement. Deux grosses nouveautés que j’attendais : la possibilité d’avoir deux réglages de filtres IF sur VFO A et VFO B (pour les QSO avec les expéditions en SPLIT) et un “QUICK SPLIT” qui permet en deux pressions de bouton de se mettre à +X KHz en mode SPLIT.

Librairies Energia de fonctions CMSIS DSP pour le LaunchPad Stellaris ou Tiva C

Texas Instruments Tiva C LaunchPad (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/04/2013-04-12_Tiva_Launchpad_angle NULL.jpg)J’ai toujours dans la tête d’utiliser la carte LaunchPad Stellaris (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/04/15/le-stellaris-launchpad-rebaptise-tiva-c/) que j’ai dans un de mes tiroirs pour en faire un récepteur SDR I/Q autonome. Un peu comme le projet STM32-SDR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/12/12/stm32-sdr-un-sdr-iq-autonome-et-opensource/) en somme, mais beaucoup plus simple. Cela me permettrait d’utiliser le SoftRock Ensemble comme récepteur indépendant et d’avoir un affichage du spectre en temps-réel.

Je vais être honnête, je n’ai pas du tout avancé sur ce projet car d’une part c’est à la lisière de mes compétences actuelles et demanderait un investissement sérieux en temps, et d’autre part beaucoup d’autres projets aux priorités plus élevées me prennent déjà mon temps.

Toujours est-il que sans rien faire mon projet vient de faire un pas important en avant avec la publication sur le forum Stellarisiti du portage de la librairie CMSIS-DSP pour l’environnement de développement Energia (http://forum NULL.stellarisiti NULL.com/topic/2018-cmsis-dsp-for-energia/). Cette librairie fournit toutes les fonctions mathématiques nécessaires pour faire du traitement du signal et utilise les possibilités d’accélérations matérielles disponibles sur le Cortex-M4 (FPU intégrée et instructions SIMD). Quatre nouveaux types sont disponibles : F32 (float), Q31 (int32), Q15 (int16), Q7 (int8) et utilise les instructions SIMD. Un exemple de code FIR32 est aussi fourni dans le paquet téléchargeable, ne me laissant plus que la partie I/Q à écrire et aussi la partie convertisseur A/N…

Hermes Lite, une alternative économique au HPSDR

Hermes Lite KF7O (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/04/KF7O_hermeslite NULL.jpg)Le projet Hermes (http://openhpsdr NULL.org/wiki/index NULL.php?title=HERMES) est bien connu des amateurs de radio-logicielle (Software Define Radio). Il s’agit du transceiver a conversion numérique directe du projet HPSDR initié par la très active association TAPR (Tampa Amateur Packet Radio) qui a déjà tant fait pour notre hobby. Il regroupe les précédentes cartes Mercury, Pennylane, Metis et Excalibur sur une seule carte. Apache Labs qui produit les transceiver ANAN (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/12/17/sdr-de-apache-labs-tous-les-anan-10-anan-10-pa-et-hermes-expedies/) en propose d’ailleurs une version assemblée prêt à l’usage.

D’un point de vue technique ce design est irréprochable, mais cela à un coût qui le place hors de porté de nombreux amateurs cherchant juste un premier contact avec les SDR en HF. Steve KF7O a donc souhaité plancher sur une version très bas coût (la cible étant 150$) du frontal radio qui respecterait pourtant les normes de Hermes pour pouvoir utiliser les mêmes logiciels. Son projet Hermes-Lite utilise un convertisseur analogique-numérique/numérique-analogique (ADC/DAC) AD9866 qui lui donne une couverture de 0 à 36MHz mais pour une résolution limitée à 12 bits. Cela aura un impact négatif sur la gamme dynamique ainsi que la qualité du signal transmis mais le compromis reste acceptable pour beaucoup d’utilisations. La partie DSP est un dongle de développement FPGA BeMicro de chez Altera (http://www NULL.arrownac NULL.com/solutions/bemicro-sdk/).

Les premiers tests avec un prototype montrent que les performances sont plutôt bonnes comparées à celles d’une carte Hermes complète ou d’un SoftRock RXTX Ensemble. Steve manque toutefois de temps pour finaliser le projet et envisager une production à plus large échelle. Il recherche donc des bonnes volontés.

Développer des filtres numériques FIR très simplement avec les circuits QuickFilter QF1D512

QuickFilter QF1D512 Module Digikey (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/02/QF1D512-DIPSTER NULL.jpg)Si vous avez besoin de mettre au point un filtre numérique audio très pointu sans pour autant vouloir apprendre toute la théorie du signal et l’algorithmique des DSP, alors cet article est pour vous.

La société QuickFilter (http://www NULL.quickfiltertech NULL.com/) a mis au point des circuits intégrés qui communiquent en I2C et peuvent être programmés très simplement pour assurer les fonctions de filtre FIR. Ces puces sont disponibles montées sur un support DIL chez DigiKey (http://www NULL.digikey NULL.com/product-detail/en/QF1D512-DIPSTER/686-1007-ND/1284182) pour un tarif très raisonnable. Il existe aussi des kits de développement pour lesquels la platine intègre les convertisseurs analogique-numérique et toute la connectivité audio et USB. Pour en savoir plus, cet article donne un exemple d’intégration du QF1D512 avec un micro-contrôleur ARM en utilisant la plateforme mbed (http://mbed NULL.org/users/tkreyche/notebook/fir-filtering-with-a-quickfilter-qf1d512-cop/).

Vu sur le groupe Yahoo SDR Cube.

STM32-SDR : Un SDR I/Q autonome et OpenSource

C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis plusieurs mois mais faute de temps elle n’a jamais dépassé le stade de la théorie et de la recherche documentaire. Lors d’une discussion sur le Groupe Yahoo des transceivers de KD1JV, le sujet est revenu et j’ai donc cherché s’il y avait du nouveau. Et la réponse et oui!

PSK sur le STM32-SDR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/12/psk-qso-ve7pke-and-ve7fky NULL.jpg)Le projet STM32-SDR (http://www NULL.stm32-sdr NULL.com/) permet à partir d’un micro-contrôleur STM32F4 (ou STM32F0) de ST-Micro, de construire un transceiver SDR I/Q autonome en utilisant comme platine RF soit un SoftRock Ensemble RXTX soit un UHFSDR. Je n’ai pas de STM32F4 mais un LM4F du Stellaris LaunchPad de Texas Instruments. Tous les deux utilisent comme coeur un micro-processeur de la famille Cortex-M4 de chez ARM, et le code “DSP” doit être portable de l’un à l’autre. Bien entendu des adaptations seront nécessaire pour l’affichage sur le LCD certainement. Ce projet est en fait la suite du SDR2GO proposé en kit par K5BCQ et ce dernier est aussi dans l’équipe dirigée par VE7PKE.

Aujourd’hui l’échantillonnage se fait à 8 KHz (les CODECs permettent 192 KHz) et 4 KHz du signal I/Q sont utilisés. Bien entendu, des améliorations sont envisagées et le développement en est juste à ses débuts. Deux connecteurs audio stéréo sont prévus pour connecter la platine RF du SDR (signaux I/Q émission et réceptions) et deux connecteurs permettent de relier un casque et un micro. Un connecteur USB est présent mais ne sert pour l’instant qu’à connecter le clavier nécessaire à la transmission des modes numériques. Les modes supportés actuellement sont le PSK31, la BLU et la CW. Les SoftRock (Ensemble RXTX, RXTX6.3 et 6.3BG) et UHFSDR ont été testés, mais en principe n’importe quelle carte dont le Si570 est piloté par I2C doit fonctionner.

La vidéo ci-dessous est assez impressionnante et le projet STM32-SDR permet de décoder et transmettre du PSK-31 avec une interface graphique plutôt réussie, sans besoin d’un micro-ordinateur à côté. Un kit complet et proposé à 209$ (http://stm32sdrcom NULL.fatcow NULL.com/store/page3 NULL.html) pour la carte micro-contrôleur, les convertisseurs analogiques-numériques (149$) et l’écran LCD 3,2″ avec les contrôles (60$). Le logiciel est quant à lui en Open Source avec le code source disponible sur github.

Vidéo réception PSK avec le STM32-SDR (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=4Fqoq9XVDzU)

Démonstration vidéo des fonctionnalités DSP du TS-990s

John K7FD a enregistré quelque petits films vidéos où il montre l’apport des différents algorithmes DSP du TS-990s pour un traffic BLU.

Utilisation du réducteur de bruit NR1 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=vRl6NWh8SGQ)

Utilisation du BEF (Band Elimination Filter) pour supprimer le bruit généré par un micro-ordinateur (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=Nvj3OPziToE)

Utilisation du NB2 (Noise Blanker numérique) (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=XZuDa6sfk-w)

Présentation de la technologie SDR par F8GHE

Carte PCI-Express SDR Phi (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/08/phi2 NULL.png)C’est un peu par hasard en faisant des recherches sur l’HAMPad (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/06/26/hampad-controler-vos-sdr-avec-un-ecran-tactile/) hier que je suis tombé sur ce document de F8GHE sur un serveur de l’ED 31 du REF (http://ed31 NULL.ref-union NULL.org/SDR_2013_F8GHE NULL.pdf). C’est un document dont je recommande la lecture à tous ceux intéressé par la SDR, même ceux qui s’estiment déjà bien instruits sur le sujet. Ensuite je crois que j’arrêterai de parler de SDR pendant un petit moment car j’ai l’impression que mes derniers billets ne couvrent que cela…

Comme toutes les technologiques “à la mode”, la radio logicielle ou Software Defined Radio tend à avoir des fanatiques et des réfractaires. Il en va de même pour les récepteurs HF à première FI basse (down-conversion) ou les modes de transmission de voix numérisée (D-Star ou FreeDV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/04/17/freedv-la-telephonie-numerique-gratuite-pour-radioamateurs-en-hf/)). Certains OM de bonne volonté se lancent dans la vulgarisation et essaient d’en convertir d’autres mais font parfois des raccourcis un peu trop rapide.

J’ai vraiment apprécié le document de F8GHE sur la technologie SDR (http://ed31 NULL.ref-union NULL.org/SDR_2013_F8GHE NULL.pdf) car il commence par un historique rapide mais exacte, situe bien la place de la SDR dans la production de poste radioamateurs aujourd’hui (tous les postes HF des 10 dernières années par Yaesu, Kenwood ou Icom sont des SDR), explique bien les différentes technologies disponibles et surtout leurs avantages et leurs contraintes. Il ne cache pas non plus que si aujourd’hui les radioamateurs peuvent avoir des postes de haute technologie bon marché, c’est parce que la SDR est présente partout (téléphonie mobile, réception télé par satellite ou TNT, équipements médicaux…) et que nous profitons de l’abondance de composants et de la puissance des processeurs DSP qui équipe tout ces équipements de grande diffusion. Le document est très récent (février-mars 2013) et très actuel dans les produits présentés. Une vraie mine d’information. Encore bravo à F8GHE.

Logiciel pour calculer ses propres filtres pour DSP

Si vous aimez expérimenter avec le traitement du signal et des architectures de radios utilisant le SDR Cube ou le SDR2Go, alors vous serez intéresser pour programmer vous-même vos propres filtres numériques.

Cumbria Design FIR Designer (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/FIR-Designer NULL.gif)J’avais déjà parlé de DFALZ (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/09/28/calculer-ses-coefficients-de-filtre-pour-dsp/). Cette fois-ci, Cumbria Design propose sur son site web FIR Designer (http://www NULL.cumbriadesigns NULL.co NULL.uk/DSP NULL.htm), un logiciel très complet permettant de calculer des coefficients de filtre suivant différentes méthodes et pour différents processeurs. Les filtres générés sont FIR rectangulaire avec fenêtrage. Ils peuvent être passe-bas, passe-haut, passe-bande, Hilbert et G3PLX. Les fenêtres peuvent être du type Hamming ou Blackman (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Fenêtrage). Cette dernière fonction fenêtre offrant semble-t-il de meilleures performances pour nos usages (lobe principal plus larges et secondaires plus étroits). Trois formats de sortie sont disponibles, décimal, hexadécimal 16 bits ou hexadécimal  24 bits. Ces filtres peuvent être utilisés sur des DSP 16 bits comme le dsPIC33 qui est le plus courant dans nos montages radioamateurs.

Merci à DF5SF pour l’information.

LaunchPad C2000 : expérimenter avec un DDS

Aujourd’hui c’est dimanche, et l’électricité a été coupée de 10h à 18h. Je n’ai donc pas eu trop le temps de rechercher des informations craquantes avant la fin d’année.

LaunchPad MSP430 et C2000 - Image Francesco Agosti (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/12/30/launchpad-c2000-experimenter-avec-un-dps/img_3175/)

LaunchPad MSP430 et C2000 côte à côte

Je vais en profiter pour réparer un oubli en vous parlant du LaunchPad C2000 Piccolo de Texas Instruments (http://www NULL.ti NULL.com/ww/en/launchpad/c2000_head NULL.html), dont vous connaissez déjà les autres membre de la famille avec le MSP430 et le Stellaris.

Le principe est le même, une carte de développement intégrant toute la connectivité USB et l’aide au déboguage avec un micro-contrôleur et plein de connecteurs pour les entrées-sorties. Le prix est toujours très attractif avec cette fois-ci 17$ port compris, et l’environnement de développement Code Composer Studio (CCS) est gratuit pour utliser avec cette carte. Le micro-contrôleur est un peu particulier puisqu’il s’agit d’un TMS320F28027 à 60 MHz avec 64Ko de Flash, 12Ko de RAM, un convertisseur analogique numérique 12 bits échantillonnant à 4,6 Mbps (ça dépote!) sur 12 canaux et tout un tas d’entrées-sorties et de périphériques usuels dans les micro-contrôleurs (I2C, SPI…).

Certains auront reconnu le suffixe TMS320 dans le nom du micro-contrôleur. Eh oui, il s’agit bien de la célèbre famille de DSP de Texas Instruments dont le premier modèle TMS32010 était une innovation à l’époque. La sous-branche actuelle C2000 a été utilisée dans la téléphonie mobile 2G et continue à l’être adossée à des processeurs ARM v7 par exemple dans les processeurs OMAP de la marque. Une des particularités de l’architecture C2000 c’est que bien que dédiée au traitement en temps-réel et en particulier au traitement de signaux, elle reste proche d’une architecture Harvard traditionnelle et peut-être utilisée pour des applications plus courantes.

Le LaunchPad C2000 est donc la plateforme idéale pour ceux qui veulent se frotter à la programmation temps-réel ou au traitement du signal (l’ADC embarqué est très performant). Personnellement je suis déjà bien occupé sur d’autres projets et je n’ai pas envie d’acheter une boîte même à 17$ juste pour qu’elle prenne la poussière. Par contre je pense que certains parmi vous pourraient tenter l’expérience.

Mise à jour du firmware du Ten-Tec 599 Eagle, amélioration de l’algorithme de Noise Reduction

Ten-Tec 599 Eagle (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/model599-opti__57560_std NULL.jpg)John Henry KI4JPL vient d’annoncer la disponibilité de la version 1.824 du firmware du Model 599 Eagle (http://www NULL.tentec NULL.com/pages/Transceiver-Downloads NULL.html). Cette mise à jour est une tentative de réponse aux critiques concernant l’algorithme de réduction de bruit (NR) du DSP. Beaucoup d’OM le trouve inefficace comparé à celui d’autres marques ou même d’autres transceiver de Ten-Tec. Sans remettre en cause la qualité général du récepteur, ce point méritait une réponse. Ten-Tec étudie différentes pistes et propose aux utilisateurs de juger par eux-même.