Étiquette : analyseur d’antenne

Kit Analyseur d’impédance vectoriel AQRP VIA par K5BCQ

K5BCQ VIA Analyseur d'impédanceJe discutais avec F4GRT à propos de l’analyseur de réseau scalaire de G4NQX (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2015/10/23/un-analyseur-de-reseau-tres-simple-a-base-dad9850-et-arduino-nano/) en me disant que ce serait bien si quelqu’un comme K5BCQ pouvait en proposer un kit. Je suis donc allé sur le site de Kees et ô surprise (http://www NULL.qsl NULL.net/k5bcq/Kits/Kits NULL.html)!
Bon, ok, ce n’est pas un analyseur de réseau mais un analyseur d’impédance, cela-dit les caractéristiques sont très sympas et le prix de 73 USD écran couleur LCD compris très très raisonnable. Il faut ajouter à ça la carte Discovery programmée pour 20 USD et les frais de port vers l’étranger de 26,50 USD, soit en tout moins de 120 $US. C’est le kit numéro 25 sur la page de Kees K5BCQ (http://www NULL.qsl NULL.net/k5bcq/Kits/Kits NULL.html).

Le design est de W8NUE qui utilise la même base de travail que les SDR2GO, modem numérique NUE-PSK et STM32-SDR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/12/12/stm32-sdr-un-sdr-iq-autonome-et-opensource/) avec un micro-contrôleur STM32F407 Discovery boards. En bref les points forts :

  • K5BCQ VIA Analyseur d'impédance intérieur (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/11/VIAinside2 NULL.jpg)Mesure des tensions (V) et courants (I)
  • Calcule de Z (impédance complexe), Y (admittance complexe), k (pour les français ρ, coéficient de réflexion), RL (Perte en réflexion), VSWR (ROS ou Rapport d’onde stationnaires en tension)
  • Traçage de Z, Y, k, RL, VSWR, et abaque de Smith (pour le coefficient de réflexion). Z et Y sont des tracés de nombres complexes.
  • Curseur vertical sur tous les graphes, indiquant la fréquence.
  • Par défaut la gamme de fréquence va de 1 à 150 MHz, un mode LF alternatif couvre 8KHz à 1MHz.
  • Mode de balayage (scan) manuel et automatique
  • Fréquences de départ et de fin, pas de fréquence et temps de mise en place (en ms) tous configurables.
  • Tous les paramètres sont sauvegardés pour un rappel facile lors de la prochaine mesure.
  • 500 points de mesure peuvent être enregistrés pour être transférés plus tard sur un PC.
  • Alimentation par 6 piles AA ou alimentation à découpage 5V. Une batterie LiPO externe peut être ajoutée pour alimenter l’alim à découpage.
  • Utilise un affichage LCD TFT 320QVT (320×240 pixels, couleur) avec écran tactile résistif, disponible sur eBay.

K5BCQ VIA Analyseur d'impédance menu (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/11/VIAp5 NULL.jpg)

K5BCQ VIA Analyseur d'impédance boîtier (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/11/K5LNfront NULL.jpg)

Un analyseur de réseau très simple à base d’AD9850 et Arduino Nano

G4NQX Analyseur de réseau AD9850 Arduino Nano (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/10/ddstop NULL.jpg)Rob G4NQX a réalisé un analyseur de réseau scalaire très peu coûteux autour de quelques modules faciles à trouver : un DDS AD9850 et un Arduino Nano (http://rheslip NULL.blogspot NULL.co NULL.uk/2015/08/the-simple-scalar-network-analyser NULL.html). La détection de puissance est faite par un circuit à échelle logarythmique AD8307 et un petit ampli tampon est nécessaire pour augmenter un peu le signal de l’AD9850. La partie logiciel PC pour le contrôle et affichage logiciel est écrite en Python à partir d’une idée originale de PA2OHH.

La plupart des OM n’ayant pas besoin d’analyseur vectoriel, ce montage peut tout à fait faire l’affaire pour vos mesures jusque 30 MHz. Pour plus de détails reportez-vous à l’article en anglais.

 

Analyseur d’antenne graphique chez Ten-Tec

Je peux me tromper, mais je pense bien que c’est nouveau au catalogue Ten-Tec (http://www NULL.tentec NULL.com/products/FG%252d01-Antenna-Analyzer NULL.html).

Analyseur d'antenne Ten-Tec FG-01Cet analyseur d’antenne réalisé par Youkits semble à la fois d’une taille plutôt contenue tout en offrant un affichage graphique des caractéristiques de la résonance de l’antenne.

Le prix de 250 USD est très bien placé (moins cher que la concurrence) même si ça reste un accessoire relativement coûteux (un kit australien dont j’ai déjà parlé offre un bien meilleur rapport qualité/prix).

Générateur HF et pont de mesure

Analyseur d'antenne en kit monté (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2009/11/antan_monte NULL.jpg)

Tout est soudé et fonctionne!

J’ai fini de monter la partie géné HF et pont de mesure de l’ANTAN. Encore une fois ça a fonctionné du premier coup. Il faut dire aussi que la réalisation reste assez simple et accessible aux débutants soigneux (ce que je n’étais pas il y a quelques années…). Le générateur peut monter jusque 50MHz. F6BQU dit de ne pas dépasser 30MHz car les mesures seront fausses… Je me demandais si le problème vient de la source du signal (le LT1799 est vendu pour 32MHz) qui ne produirait plus un signal propre, des diodes qui ne commutent plus assez vite ou du transfo HF qui “mécaniquement” ne suit plus… J’ai depuis reçu la réponse de Luc F6BQU que je reproduis ci-contre :

La bonne réponse est le transfo. En effet il y a beaucoup trop de spires sur un tore de forte perméabilité. Il faudrait réaliser un autre transfo avec seulement trois spires pour monter au-dessus de 30 MHz. Et également prévoir un montage plus adapté à ces fréquences.
Pour utiliser l’Antan en générateur HF, c’est envisageable en générateur simple, à défaut de mieux (quelques OM’s s’en servent). Mais le signal issu du LT1799 n’est pas un signal pur. Il est affecté d’un “jitter”, c’est-à-dire une variation très rapide de fréquence autour de la fréquence centrale. Pour une utilisation en analyseur d’antenne, il n’y a pas de problème, mais en géné pur et stable, à vous de voir.

Fréquencemètre en kit (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2009/11/fp50_monte NULL.jpg)

Le fréquencemètre est monté et fonctionne

Ci-joint quelques photos avant que je ne mette sous tension (panne d’électricité quand j’ai pris les photos). Il ne me reste plus qu’à mettre le tout dans un boîtier, ce que je vais essayer de faire dans la journée ou demain… Nouvelle difficulté par contre : trouver des boutons! C’est tout de même dingue, sur les 2 magasins d’électronique que j’ai fait, pas moyen de trouver des boutons pour les potentiomètres… J’aimerai aussi trouver un condensateur variable, mais je pense que j’aurai plus de chance du côté des vendeur de postes radio d’occasion…

Quelques emplettes…

A côté des repas dans la famille et chez les amis et du tourisme, je profite de notre séjour familiale en France pour rapporter quelques bricoles techniques. J’ai revendu mon antenne ATAS-100 inutilisée contre un adaptateur d’impédance Yaesu FC-707 et un peu d’argent. L’argent m’a permis de faire un investissement ô combien utile : un analyseur d’antenne en kit, l‘ANTAN de l’association ARTRA (http://www NULL.artra-qrp NULL.com/Antan/antan NULL.html). Je pourrais d’une part m’amuser à le monter et ensuite bricoler de nouvelles antennes que j’ai en projet dans ma petite tête.

Je vais aussi ramener l’excellent micro que m’avais offert F1GUM, un Turner +3B. Celui d’origine du FT-100 n’est pas mauvais, mais un vrai micro de table, unidirectionnel et de bonne qualité devrait améliorer la qualité de la BF. Ensuite je vais en profiter pour reprendre une dizaine de mètres de câble coaxial RG-58, pas évident à trouver au Viêt-Nam, qui me permettra de faire de nouvelles antennes, ainsi qu’un ou deux tores de ferrite pour faire des baluns. Avec tout ça les valises devraient être pleines… ou du moins encore assez vide pour emmener les cadeaux pour le petit Paul!