Comparaison récepteur FR24 et clé USB RTL-SDR sur FlightRadar24

J’ai profité de mon passage en France pour me faire livrer un kit complet de réception FR24 (http://www NULL.flightradar24 NULL.com/free-ads-b-equipment). Le site web FlightRadar24 souhaitait m’envoyait leur récepteur gratuitement pour que je l’héberge et offre une couverture de ma zone, mais je craignais les difficultés avec les douanes et les frais imprévus. En le recevant en France et en l’amenant au Viêt-Nam dans ma valise, cela évitait les tracas administratifs.

Kit récepteur antenne FlightRadar24 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/DSCN4353 NULL.jpg)La première impression que l’on a est celle d’une excellente qualité de construction. Indéniablement, quand JetVision facture 800€ pour leur kit récepteur ADSB Radarcape + antenne colinéaire 1090MHz (http://shop NULL.jetvision NULL.de), cela se retrouve dans le matériel. Dès que l’épisode de fortes pluies du mois de juin s’est éloigné, j’en ai profité pour monter sur le toit et installer la nouvelle antenne. En pratique elle est un peu plus basse que l’ancienne de fabrication maison (car plus lourde), mais le dégagement est similaire. Il me manquait aussi un câble Ethernet car celui livré avec le kit ne fait que 5m et la descente des antennes est située à un peu plus de 10m du routeur d’accès internet.

L’installation du récepteur se fait sans difficultés. Tout est bien expliqué sur la documentation, pas de confusion possible sur les différents connecteurs. Une fois sous tension, le système démarre et rapidement le clignotement des LED indique qu’il reçoit des trames ADSB et qu’il a verrouillé suffisamment de satellites GPS pour avoir la base de temps qui permet de réaliser le positionnement MLAT (multilatération). Au bout de quelques heures (vraisemblablement après une validation manuelle par FlightRadar) le récepteur apparaît sur le tableau de bord du site web et les statistiques de réception commencent à s’accumuler.

J’en ai donc profité pour faire une comparaison entre les deux systèmes de réception, le kit FR24 et mon ancien système avec clé USB RTL-SDR et antenne de construction personnelle (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2015/02/08/antenne-colineaire-coaxiale-pour-le-1090-mhz-suite/). A noter qu’au niveau du coût, on est dans un rapport de l’ordre de 1 pour 8 en faveur de la construction personnelle bien sûr, cette dernière ne permettant pas la multilatération (MLAT). L’avantage aussi du GPS est qu’il permet de valider le positionnement des avions au sol.

Statistiques réception FR24 F-VVCT1 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/FR24Box NULL.png)A première vue, les deux systèmes sont semblables en performance : mêmes avions détectés sur l’écran, distance maximale similaire… L’antenne réalisée “au pif” et la sensibilité réduite de la clé RTL-SDR peuvent expliquer la différence. Par contre, quand on regarde les statistiques sur une plus longue période, les conclusions sont un peu différentes. En effet, le récepteur FR24 reçoit beaucoup beaucoup plus de trames valides et détecte plus d’aéronefs en limite de zone de réception, le nombre total d’aéronefs sur une période est supérieur de 10 à 20% (d’environ 350 à environ 400). En résumé, dans des conditions limites de réception (distance maxi, attitude de l’avion défavorable), le récepteur à 800€ est nettement supérieur. Autre différence importante, lors des approches d’aéroport éloignés (dans mon cas VCS/VVCS, CAH/VVCM, PQC/VVPQ, VKG/VVRG) le plancher minimum de réception est beaucoup beaucoup plus bas.

Statistiques réception RTL-SDR T-VVCT1 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/RTL-SDR NULL.png)Autre différence sur l’antenne cette fois-ci, avec l’antenne “professionnelle”, on observe plus de réduction de la couverture vers le Nord. Je pensais cette dernière due à une cause “naturelle” ou à un effet de proximité des autres antennes et du mat, mais apparemment non. L’antenne FR24 est en pratique moins bien installée, mais elle fonctionne mieux! Vraisemblablement le défaut rencontré est lié à une asymétrie dans la construction de mon antenne ADSB de fabrication maison.

En conclusion, tout dépend de ce que vous voulez faire. Si vous êtes un fournisseur de service professionnel comme FlightRadar24, le surcoût d’un récepteur de qualité est largement compensé par la plus grande fiabilité des données reçues et la réception améliorée dans les conditions limites (basses altitudes, limite de couverture). Si vous êtes juste un curieux qui cherche à savoir ce qui passe au dessus de sa tête, la solution de fabrication personnelle convient parfaitement.

ARM Radio par I2PHD : un récepteur SDR 8-900KHz à échantillonnage direct

ARM Radio par I2PHD réception Europe 1 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/arm_radio_europe1 NULL.jpg)Alberto de I2PHD est l’excellent concepteur du logiciel WinRAD qui a servi de base à HDSDR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/12/20/reception-ads-b-et-decouverte-de-ma-clef-rtl-sdr/) (WinRAD HD), très connu des amateurs de radio SDR I/Q et RTL-SDR, ainsi que d’Argo (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/05/27/nouvelle-version-build-140-dargo-par-i2phd/), logiciel de QRSS. Depuis quelques temps il avait commencé à se pencher sur l’écriture de codes SDR pour les processeurs ARM Cortex M.

Il vient juste de participer à un concours de créations de circuits autour des micro-contrôleurs ARM et partage en ligne le design et le code source de son projet ARM Radio (http://www NULL.sdradio NULL.eu/weaksignals/code/ARM_Radio NULL.pdf). Au niveau matériel, la volonté est celle de la simplicité puisqu’il n’y a quelques composants en dehors de la carte STM32F429 Discovery qui intègre déjà un écran tactile LCD. Le convertisseur ADC intégré au micro-contrôleur réalise la numérisation du signal qui est ensuite traité numériquement par le Cortex M4 à 200 MHz. A noté que ce dernier disposant d’unité SIMD Neon, les performances sont excellentes.

ARM Radio par I2PHD schéma bloc de principe (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/I2PHD_ARM_Radio_schema_principe NULL.png)A noter que si la réception d’Europe 1 sur le grandes ondes ne vous paraît pas une application intéressante, l’intérêt de ce projet est qu’il peut être adapté à n’importe quelle bande de fréquence avec l’ajout d’un premier étage de conversion HF et que le code source étant ouvert vous pourrez implémenter n’importe quelle démodulation.

Expérimentations autour d’une boîte d’accord symétrique par VU2ESE

Facade boîte d'accord VU2ESE (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/atu_front NULL.png)Farhan de VU2ESE est connu pour être l’auteur des transceivers Bitx (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/02/25/videos-de-mesure-de-la-sensibilite-dun-transceiver-bitx/) et Minima (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2015/05/21/une-nouvelle-version-du-transceiver-hf-qrp-minima-par-vu2ese/). C’est surtout un fervent partisan de la construction OM et du QRP. Il partage ici ses travaux autour d’une boîte d’accord symétrique pour antenne dipôle multi-bandes (http://hfsignals NULL.blogspot NULL.in/2015/06/a-balanced-tuner NULL.html).

Son antenne de prédilection est le dipôle alimenté au centre par ligne symétrique ce qu’on appelle communément en France une Antenne Lévy. Pour la faire fonctionner en multi-bandes, il utilisait jusqu’à présent une boîte d’accord de type Z-Match mais celle-ci s’avérait trop délicate à régler, la plage d’accord trop juste et l’accord trop pointu.

Schéma boîte d'accord VU2ESE (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/07/20150629_221701 NULL.jpg)Il a donc décidé de faire une petite étude personnelle en se basant sur le travail de AG6K (lire l’article complet de QST par AG6K). Les résultats de ses travaux et le schéma complet du montage sont sur son site (http://hfsignals NULL.blogspot NULL.in/2015/06/a-balanced-tuner NULL.html).

Manuel technique détaillé du Kenwood TS-590SG

TS-590SG In Depth Manual (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/05/TS-590SG_IDM NULL.jpg)Merci à Ian G3NRW pour l’information (http://homepage NULL.ntlworld NULL.com/wadei/ts-590s NULL.htm).

Après en avoir distribué la version papier sur le salon de Dayton, Kenwood vient de mettre en ligne la version électronique du In-Depth Manual pour le TS-590SG (http://www NULL.kenwood NULL.com/i/products/info/amateur/pdf/TS-590SG_IDM NULL.pdf). Je vous l’avoue, je ne l’ai pas lu et donc je ne ferai pas plus de commentaires à son sujet. En tous il a l’air aussi complet et bien écrit que ceux des TS-590s (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2011/06/14/analyse-en-profondeur-du-ts-590s/) et TS-990s (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/12/03/revue-technique-detaillee-in-depth-manual-du-kenwood-ts-990s/).

Un tel document totalement gratuit, c’est une aubaine pour les vacances. Bonne lecture!

Une nouvelle version du transceiver HF QRP Minima par VU2ESE

Prototype Minima v3 VU2ESE (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/05/Minima_v3_prototype_VU2ESE NULL.jpg)Il y a maintenant un peu plus d’un an, VU2ESE, père du Bitx, avait lancé un nouveau projet de transceiver HF : le minima (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/01/18/le-minima-nouveau-transceiver-par-vu2ese-farhan/). L’objectif était d’allier hautes performances, modernité, faible coût et simplicité de réalisation. Plusieurs idées étaient vraiment intéressante comme l’usage d’un Arduino, d’un Si570 comme oscillateur local, d’un nouveau mélangeur appelé KISS et d’un PA linéaire en principe universel appelé RF386 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/02/26/rf386-un-ampli-lineaire-qrp-hf-innovant-par-vu2ese/). S’il a attiré de nombreux OM qui dans un vrai esprit collaboratif ont fait évoluer le design vers un projet vraiment original, le dernier objectif n’a pas vraiment été rempli. Les difficultés de mise au point du Minima v1 et v2 ont été supérieures aux prévisions et pour l’instant aucun kit n’est par exemple disponible.

Schéma brouillon Minima v3 VU2ESE (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/05/Minima_v3_schema_draft_VU2ESE NULL.jpg)Farhan VU2ESE s’est alors remis en cause (du moins du point de vue du design de la radio). Tout d’abord il s’est construit plusieurs appareils de mesure dont un analyseur de spectre en utilisant un Si570 comme générateur HF et un système de détection type W7ZOI pour aider à la mise au point et à la “reproductibilité” des résultats. Ensuite, il a avec un certain regret abandonné plusieurs aspects du Minima original comme les bandes 24 et 28 MHz (la FI est maintenant sur 24 MHz), le mélangeur KISS (au profit d’un mélangeur à diodes) et l’ampli audio type W7EL. Son nouveau projet est donc une simplification, mais si les performances baissent (l’IIP3 est de +15dB tout de même!), elles restent excellentes.

Les réactions ne se sont pas faites attendre, et dans les heures qui suivaient les réponses affluaient proposant diverses idées. Vous pouvez vous aussi participer à l’élaboration du nouveau design sur la liste Minima (http://www NULL.freelists NULL.org/post/minima/something-fresh-a-long-long-post).

Concours : les carottes sont cuites pour les tricheurs – L’affaire TO7A

Logo CQ MagazineTricher dans les contests radio est facile. Dans 99,99% des cas, personne n’est là pour voir ce que vous faites et la grande majorité des QSOs engrangés par les grosses stations le sont avec des participants occasionnels qui n’envoient pas leurs logs. Seul le WRTC est vraiment égalitaire et les résultats dignes de considération si on est un peu pessimiste sur la nature humaine.

Cette fois, Randy K5ZD et les organisateurs des concours CQ WW (http://cqww NULL.com/blog/) ont frappé fort. Ils ont disqualifié ou reclassé plusieurs dizaine de participants et ce de manière publique. Bien entendu la décision est unilatérale et aucune preuve n’est fournie publiquement est c’est normal car les tricheurs pourraient en déduire des stratégie de contournement.

Parmi les disqualifiés du concours CQ WW 2014 figure Dimitri UT5UGR qui opérait TO7A depuis la Martinique. Dimitri est indéniablement un opérateur hors-pair et il est détenteur de plusieurs records et titre dans différents concours. Son log a été refusé pour les raisons d’assistance informatique non déclarée (log envoyé comme Un-assisted) et de QSOs invérifiables. Randy K5ZD lui a envoyé un e-mai pour lui permettre de se justifier et sans réponse au bout de 5 jours l’affaire a été classée au détriment du concurrent.

Avec la publication des résultats, Dimitri s’est ému publiquement sur la liste CQ-Contest de Contesting.com (http://lists NULL.contesting NULL.com/archives//html/CQ-Contest/2015-05/msg00075 NULL.html) de ce traitement et de ne pas avoir été contacté par e-mail. Il a aussi publié une impressionnante vidéo de lui-même opérant en lançant des CQ sur deux bandes simultanément pour rejeter les accusations de Unclaimed Assistance. Cette vidéo ne couvrant toutefois pas les 48 heures du concours, elle ne peut être reçue comme contre-preuve. De plus, cette mise au grand jour de l’affaire a attiré l’attention de beaucoup de monde, et comme les logs de CQ sont publics, beaucoup ont téléchargé ceux de TO7A pour en regarder le détail.

Video

Ils sont tombé sur pas mal de bizarrerie, et surtout sur beaucoup beaucoup de QSO sur la bande 160m avec des stations “occasionnelles” n’envoyant pas leurs logs, donc invérifiables. Plus étonnant, ces stations sont absentes des logs des autres gros concurrents similaires. Des recherches sur le Reverse Beacon Network (http://reversebeacon NULL.net) ne donnait pas de traces de certaines stations pendant le week-end du concours. K5ZD a aussi confirmé qu’aucun des enregistrement SDR disponibles n’avait de traces de ces QSOs, alors que les voisins géographique TO7A étaient présents. Puis finalement, les voix se sont élevées pour reconnaître tel ou tel indicatif qui n’est pas équipé 160m, pas opérateur CW ou bien a contacté TO7A mais pas sur la bande 160m. Dimitri a été pris la main dans le sac! Depuis, plus un mot de sa part…

Les “curieux” ne sont pas restés silencieux et ils ont commencé à étudier des logs de 2013 ou d’autres concours, relevant de grandes quantités de QSOs semblables : invérifiables et avec des stations présentes dans aucun autre log… Jetant le doute sur des années et des années de premières places et records gagnés par UT5UGR.

De cette affaire découlent plusieurs conclusions importantes :

  • UT5UGR a agit impunément pendant des années dans les grands concours radio internationaux et il n’est probablement pas le seul.
  • On va sentir monter la rancune de ceux qui ont été classé “seconds” face à un tricheur et qui vont demander réparation.
  • Avec les logs publics et les outils d’analyse comme QScope il va devenir facile d’étudier les logs de ses compétiteurs pour y déceler les incohérences.
  • La base de données du RBN et les enregistrements fait par des SDR durant le concours permettent de lever les doutes sur certains comportements (deux signaux en même temps pour les stations à transmetteur unique) et des disqualifications techniques (signaux trop larges).

C.H.I.P. : Un ordinateur embarqué (style Raspberry-Pi) pour 9$

CHIP board AllWinner A13 (Ars Technica) (http://arstechnica NULL.com/information-technology/2015/05/move-over-raspberry-pi-this-startup-is-building-a-9-computer/)Selon Ars Technica, la startup américaine Next Thing travaille sur un équivalent du Rasperry Pi mais pour un prix plancher de 9 USD (http://arstechnica NULL.com/information-technology/2015/05/move-over-raspberry-pi-this-startup-is-building-a-9-computer/). C’est en fait un “à-côté” d’un projet existant, mais ils se sont dit qu’ils pourraient en faire profiter la communauté et ont placé le projet sur KickStarter où il a rencontré un succès énorme avec plus de 627 000$ levés à ce jour depuis 12 000 contributeurs. Les lots de productions prévus pour décembre 2015 sont bientôt épuisés et les commandes arrivent pour ceux de janvier 2016!

Cette carte beaucoup plus petite que la plupart de ses consoeurs embarquement un CPU AllWinner A13 à 1GHz (simple-coeur Cortex A8 et GPU Mali400) , 512Mo de RAM et 4Go de Flash pour la mémoire de masse. Elle intègre WiFi et Bluetooth ainsi qu’une sortie vidéo composite en plus du port USB habituel. Avec un adaptateur, vous pouvez aussi brancher un écran HDMI ou VGA.

PocketCHIP AllWinner A13 (Ars Technica)Des compléments sont disponibles avec le PocketC.H.I.P. qui le transforme en mini-tablette (plutôt au format GameBoy) avec écran tactile 4,3″ 470×272, batterie 3000mAh, mini clavier à membrane, connecteurs GPIO… Le paquet comprenant un Pocket CHIP et une carte CHIP est disponible pour les contributions à partir de 49$.

A noter qu’à part pour les USA où la livraison est à 5$, c’est 20$ de frais de port, ce qui limite un peu l’intérêt pour les paquets les moins chers…

Jim Lux W6RMK dans la presse internationale [MAJ]

Ce n’est pas tous les jours qu’on parle d’un radioamateur dans la presse généraliste, même américaine (http://www NULL.latimes NULL.com/science/sciencenow/la-sci-sn-jpl-radar-heartbeat-finder-20130924-story NULL.html). A noter que l’article a été repris et traduit dans plusieurs langues.

FINDER project (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/05/la-sci-sn-jpl-radar-heartbeat-finder-20130924-001 NULL.jpeg)Jim Lux W6RMK travaille pour le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, c’est le département en charge des robots qu’on envoie sur Mars comme Curiosity par exemple. Jim est task manager sur le projet FINDER. FINDER est un système utilisant un RADAR pour détecter des personnes ensevelies sous les décombres lors d’un tremblement de terre.

Merci à Steve N2IC pour l’information, l’article qui date de 2013 est revenu dans l’actualité avec le séisme catastrophique survenu au Népal.

MAJ : Jim qui est un contributeur régulier la liste TowerTalk vient d’y partager des liens vers différents articles paru sur les Tech Briefs de la NASA relatifs au FINDER (ici (http://www NULL.techbriefs NULL.com/component/content/article/9-ntb/tech-briefs/physical-sciences/19384)ici (http://www NULL.techbriefs NULL.com/component/content/article/31-ntb/webcasts/on-demand-webinars/20161), ici (http://www NULL.techbriefs NULL.com/component/content/article/1302-ntb/tech-briefs/sensors-data-acquisition/21760) et ici (http://www NULL.techbriefs NULL.com/component/content/)). Il indique aussi que pour environ 100$ de composants on peut fabriquer soi-même la partie détecteur du système.

Concevoir ses cartes QSL soi-même en ligne

Test QSL radioqth.net XV4Y (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/04/xv4y_qsl_radioqth_net NULL.png)

J’étais en train de préparer quelques cartes QSL de dépannage avec AGWQSLPrint (http://www NULL.sv2agw NULL.com/ham/agwqslprint NULL.htm) quand je suis tombé par hasard sur ce site web.

RadioQTH.net est spécialisé dans l’obtention d’indicatif spéciaux aux USA, mais il propose une page qui permet la création rapide et sans chi-chi de cartes QSL (http://www NULL.radioqth NULL.net/qslcards).

Si vous trouvez AGWQSLPrint limité, là c’est encore moins flexible. De plus le site à quelques difficultés avec les caractères Unicode vietnamiens. Toutefois, le résultat est à la hauteur des attentes que l’on peut avoir d’un tel site web et la carte QSL produite est fonctionnelle. En dépannage pour répondre à quelques correspondant cela fera l’affaire. Essayez vous-même pour vous faire une idée, ça ne demande que quelques minutes.

Gros dégâts sur les antennes de Tonno ES5TV

Dégâts antennes ES5TV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2015/04/m_DSC_0274 NULL.jpg)Pour couper court aux rumeurs qui enflaient, Tonno ES5TV a posté sur sa page QRZ.com les photos des dégâts causés à ses antennes (http://www NULL.qrz NULL.com/db/ES5TV) par une tempête fin mars, juste après le concours CQ WPX SSB.

Spectacle horrible pour nous amateurs d’aluminium et de fils suspendus dans les airs que ce pylône de 45 mètres à terre avec ses Optibeam monobandes et la 3 éléments 80m bonnes pour la ferraille.

Il semblerait que ce soit un des ridoirs (tendeurs de hauban) qui se soit desserré tout seul (sous l’effet des vibrations du vent vraisemblablement) et qu’ils n’étaient pas sécurisés par des écrous auto-serrant ou une boucle de sûreté.

Le stack d’antennes sur 15 mètres (http://pontu NULL.eenet NULL.ee/es5tv/) dont je vous parlais ici (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/02/06/rebond-lunaire-eme-sur-15-metres/) est lui toujours bien debout.