Catégorie : Uncategorized

Offre d’emploi d’animateur radio dans la région lilloise

Logo Mona FM (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/05/Mona-FMfr NULL.png)Rudy F4TYO, voisin et compagnon de mes débuts dans le radioamateurisme, me fait part d’une offre d’emploi qu’il propose.

Vous êtes passionné par l’univers de la radio ? Vous êtes rigoureux, avez un bon sens du relationnel, consciencieux ?
Mona FM, 3 fréquences sur Lille, Lens & Arras (http://www NULL.monafm NULL.fr/), première radio indépendante de la métropole Lilloise, recrute un(e) animateur(trice) pour étoffer son équipe à partir de la rentrée 2013…
Pige, cv et lettre de motivation : fred@monafm.fr

Percer des trous carrés

Le foret à trous carrés fait partis d’une famille d’outils célèbres dans les ateliers comme la lime à épaissir, l’huile de coude, où chez les cuisiniers la pince à défriser le persil ou le bleu à steak. Sauf que maintenant il existe vraiment, la preuve en vidéo…

Film montrant comment percer des trous carrés (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=tqOe2In9ShQ)

Les observateurs attentifs auront vu que ce n’est pas une perceuse mais un tour à commande numérique puisque l’axe de rotation n’est pas fixe et que le “foret” est donc une fraise. Ca enlève du charme à l’idée mais ça n’en reste pas moins drôle à mon goût.

Le DX comme ça vient…

…voilà juste ce que je fais en ce moment du point de vue radio, plus quelques bricolages sur le Bitx et autres recherches en vue d’articles à écrire.
D’une part je n’ai pas trop le temps pour balayer les bandes HF à la recherche de la station rare ou de la nouvelle contrée DXCC à ajouter à mon tableau de chasse (121 pays contactés et 70 confirmés par LoTW, pas un exploit mais rien de honteux). D’autre part je veux perfectionner ma pratique de la télégraphie et j’essaye d’engranger un maximum de QSO. Je passe donc une soirée sur trois en moyenne à appeler et profiter de la propagation plutôt bonne que nous avons en ce moment. Et là que de plaisir!

D’une part pour reprendre une phrase que m’avait dit J28RO il y a quelques temps : le DX est meilleur et plus facile en CW. C’est doublement vrai : même quand les bandes ont l’air mortes en BLU, il y a toujours quelqu’un pour répondre ou lancer appel en graphie, et pas que du contact local. D’autre part, passer un report et être sûr d’un indicatif est nettement plus facile en CW, même pour un débutant comme moi et même dans un pile-up.

Cerise sur le gâteau : la graphie est totalement silencieuse du point de vue des “spectateurs” puisqu’on utilise un casque et que le manipulateur n’émet qu’un léger “clic”. Je peux donc trafiquer sans craindre de réveiller les enfants qui dorment dans la pièce d’à côté ou d’attirer la curiosité des voisins.

P29CW, Papouasie Nouvelle-GuinéeJe savoure donc le plaisir de contacter les USA quasi quotidiennement sur 17 mètres et d’ajouter cette bande au palmarès de ceux qui ne l’auraient pas encore car c’est une de celle où le Viêt-Nam reste très demandé en Europe et aux USA. Le 40m et le 12m aussi mais là soit ça me plaît moins soit mon antenne n’est pas au mieux de sa forme. En passant, je fais de beau DX comme XE1FRF, 5x1VJ ou PY2BW et même des nouveaux comme UK8AR (http://qrz NULL.com/db/uk8ar) en Ouzbékistan. Sur Avril-Mai, mon compte est d’ailleurs à 6 new-ones, dont certains comme le Cambodge (trop près) et la Papouasie Nouvelle-Guinée (trop rare) que j’attendrais avec impatience.

Un seul regret, avoir tardé autant d’année pour finir d’apprendre la télégraphie. Mon dernier conseil à ceux qui hésitent encore ou se trouve les mêmes excuses que moi il y a quelques temps encore : allez-y. Même avec 5-10 minutes par jour mais tous les jours et sérieusement, vous en viendrez à bout plus vite que vous n’y pensez.

Filtre CW 500Hz dans le FT-100

Rien de bien neuf sous le soleil. Je viens juste de recevoir un filtre 500Hz 8 pôles pour le FT-100, référence XF-117C chez Yaesu pour les connaisseurs.

[slideshow]

Autant le 300Hz (XF-117CN) est encore disponible neuf avec une réduction de 50% chez certains revendeurs (stocks morts), autant le 500Hz est plus rare et ne se trouve qu’une fois ou deux par an sur le marché de l’occasion. J’ai eu de la chance et j’en ai trouvé un au prix de 65USD port compris auprès de Marty N5KBP, OM complaisant qui a bien voulu l’expédier au Viêt-Nam (certains sont méfiants, même si on paye rubis sur l’ongle).

Pas de grand défi technique dans l’installation, mais ce filtre demande à être soudé sur la platine principale du transceiver (MAIN-UNIT). La platine est facilement accessible, et en principe il suffit de déconnecter 4 câbles coaxiaux, 2 nappes, 2 connecteurs en ligne et retirer six vis pour pouvoir basculer la carte et accéder au côté “soudures”.

Premier “hic”, mon FT-100 semble avoir eu quelques modifications de dernière minute en usine et un câble “volant” m’empêche de basculer la platine. Il faut démonter quelques nappes et câbles en plus, qui relie celle-ci à la carte contrôleur (CNTL-UNIT). Ensuite la soudure et vite faite, les câbles, nappes et vis replacés et le FT-100 refermé. Probleme : il ne démarre plus. Plus rien, même plus de “clic” à la mise sous tension.

Tout de suite je soupçonne les nappes dont les connecteurs sont parfois récalcitrants. En particulier les nappes provenant de platine PA (PA-UNIT) qui apportent la tension de veille (CV). J’avais déjà eu affaire à elle lors de la réparation de la panne du circuit ALC (http://capheda NULL.wordpress NULL.com/2010/02/09/panne-du-circuit-alc-sur-le-ft-100/). Je vérifie, puis démonte tout encore une fois, remonte tout… Toujours rien.

Un peu frustré et inquiet, j’écris un e-mail sur le groupe Yahoo dédié au FT-100. Plusieurs OM me répondent qu’il leur est arrivé la même chose, qu’il faut que je me méfie des nappes et que je vérifie encore. Une nuit et surtout une matinée à tondre le jardin passent, et là eureka. Obnubilé que j’étais par la nappe venant de la PA-UNIT je n’ai pas vérifié celles allant jusqu’au contrôleur. En plus j’étais sûr quelles étaient de tailles différentes et que donc une erreur était impossible. Trêve d’excuses, j’avais gravement foiré et inversé deux nappes.

Heureusement, le FT-100 est résistant aux idiots et une fois mon erreur corrigée il a retrouvé un fonctionnement normal. Vous vous en doutez, le filtre 500Hz apporte un plus non négligeable au trafic CW car le filtre 2,4KHz d’origine était vraiment trop large : l’AGC pompait dès qu’il y avait un peu de monde autour (ou des pirates en SSB en pleine sous-bande CW).

5000 euros offerts par Radioamateur Magazine à ses lecteurs

Le magazine pour lequel j’écris régulièrement lance une opération promotionnelle. Pour chaque nouvel abonnement ou réabonnement de 12 numéros, 5 euros sont offerts, ce qui met le magazine à 13 euros au lieu de 18 pour 12 parutions.

Pendant ce temps là HAM-Mag qui était encore partiellement gratuit devient définitivement payant en demandant 10 euros par an comme inscription. C’était pressenti mais là c’est clair.

Contrôleur pour Si570 de K5BCQ

Ce kit fait l’objet d’un article détaillé dans Radioamateur Magazine (http://radioamateur-magazine NULL.over-blog NULL.com/) numéro 18 (à paraître en juin 2010).

Je l’ai déjà dit, comme cadeau d’anniversaire je me suis offert un kit électronique pour monter un contrôleur pour Si570 (http://www NULL.qsl NULL.net/k5bcq/Kits/Kits NULL.html). Ce circuit me servira de générateur de signal et donc principalement de source pour le VFO du BitX. De manière générale ce kit est un excellent compagnon pour un montage QRP tel que BitX ou Bingo car il produit un signal stable, dispose d’un affichage de grande taille, d’un encodeur rotatif, consomme peu et surtout est très bon marché (47 USD port compris). Kees a toujours été très réactif et agréable dans nos échanges. Le colis est arrivé très rapidement (moins de 2 semaines) et en bon état même si les douanes ont pour une fois manqué de soin à l’ouverture.

Le kit par lui même est plutôt simple et ne comporte pas plus de vingt composants et pièces. Pas de réglage à faire, tout doit marcher du premier coup. La difficulté tient au fait que les composants sont des CMS de gabarit 805. C’est petit, très petit. Le circuit imprimé est bien fait, laissant de la place pour travailler, mais ça reste un challenge pour moi car c’est la première fois que je monte des CMS.

Je me suis donc documenté sur le montage des composants CMS et les méthodes pour réussir ses circuits par un amateur. J’ai acheté un nouveau fer à souder à pointe fine et faible puissance (32W). Je voulais un faire thermo-contrôlé, mais ce n’est pas trouvable ici. Le vendeur m’a refilé un variateur (hacheur) à la place, et finalement ça le fait quand même! Je me suis aussi bricolé un support avec un gros clip à papier, et fixé une loupe sur la troisième main pour aider à la lecture des composants et vérifier les soudures. Dernière précaution, je me suis aussi fixé de prendre mon temps, ne travailler que le matin et sous une bonne lumière.

Finalement la soudure des CMS est plutôt facile. On chauffe un des pads (plot de soudure) et on y met une goutte d’étain. Ensuite on positionne le composant au bord et on le maintient pas trop fermement. On rechauffe pour souder en positionnement doucement le composant. Une fois que la soudure est refroidie et le composant au bon endroit, on fait la deuxième soudure. S’il faut, on corrige un peu la première. Une fois qu’on a pris le coup ça va bien. Même pour les circuits intégrés c’est faisable mais il faut être soigneux et patient. Le Si570 par lui même était le plus difficile, surtout les deux plots latéraux.

La plus grande difficulté finalement c’était pour les composants traditionnels (connecteurs, support de CI…) car la pastille de soudure est très petite. Surtout on a toujours peur de toucher les autres composants car le PCB n’est pas très grand tout de même.

A la mise sous-tension, sueurs froides! Le circuit démarre bien mais l’afficheur affiche “8.8.     0”. J’essaye une remise à zéro de la mémoire en appuyant sur l’encodeur rotatif à la mise sous-tension, mais il affiche bien un code puis revient à “88    0″… Je vérifie toutes les soudures avec le LCD, puis une par une les pattes du micro-contrôleur, celle de la mémoire… Tout est bon! Je m’apprête alors à écrire à Kees, le fournisseur du kit, mais juste avant j’essaye une dernière remise à zéro en restant appuyé plus de 10 secondes. Miracle! Ca marche!

Ensuite j’y connecte un fréquencemètre et le signal est bien là. Il doit être d’un niveau juste un peu faible pour le fréquencemètre de l’ANTAN. A 4MHz la mesure est stable, ensuite il semble y avoir un peu de jigue, mais le Si570 étant réputé très stable (http://www NULL.cliftonlaboratories NULL.com/si570_kit_from_k5bcq NULL.htm#Frequency_Stability_and_Accuracy), je pense que ça vient de la mesure.

Conclusion : je recommande ce circuit à tout le monde. Pas cher et facile à monter pour peu qu’on y prenne beaucoup de soin. Ensuite l’ergonomie est bonne, et selon tous les avis, la qualité du signal excellente.

Micro Turner +3B

Microphone Turner +3B années 70 (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2009/11/turnerplus3black NULL.jpg)Ca y est, vendredi j’ai adapté mon précieux microphone Turner +3B (http://www NULL.cbgazette NULL.com/plus3b NULL.html) (le B c’est pour Black) sur le FT-100. N’ayant pas réussi à trouver de connecteur ou de solution “propre”, j’ai du démonter le câble du micro d’origine du FT-100 pour l’adapter sur le +3B. Une résistance pour la PTT (il faut 23kΩ selon Yaesu, mais 30kΩ ont été ok) et c’était joué! Il y a quinze ans j’y avais ajouté un condensateur de 100nF plastique sur la sortie BF mais je ne me souviens plus pourquoi… Peut-être pour couper les basses fréquences, mais je n’en suis pas sûr, alors je l’ai retiré.

Manfred HS0ZEU m’a aidé a faire quelques réglages de modulation mais je pense qu’il me faudra encore un peu de temps pour affiner tout cela. Le micro semble plus sensibles aux bruits environnants, mais la clarté de la BF semble supérieure.

Le Turner +3B a été très diffusé dans les années 70 surtout auprès des opérateurs Citizen Band américain. Les radioamateurs le plébiscite depuis des années et il fait partie avec le matériel Shure (http://www NULL.shure NULL.com/ProAudio/Products/WiredMicrophones/us_pro_522_content) de ces micro qui ont la peau dure!

Le schéma électronique du micro (http://inforadio NULL.free NULL.fr/articles NULL.php?lng=fr&pg=103) est très simple mais son compresseur semble très efficace. Il produit une BF percutante très adaptée pour la BLU sans trop déformer la voix de l’OM. En plus, contrairement aux compresseurs intégrés aux transceivers modernes, celui du Turner conserve un certain relief à la voix.