Catégorie : VHF UHF Micro-ondes

SDR Play : radio logicielle HF-VHF-UHF 10bits

SDR Play (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/11/RSP NULL.jpg)C’est un article de G4JNT paru dans RadCom de ce mois-ci qui a porté à ma connaissance cette nouveau récepteur SDR (merci G4FUF).

Pour 299$, grâce à ses composants Mirics, le SDR Play (http://www NULL.sdrplay NULL.com) offre une couverture en réception de 100 KHz à 2 GHz (avec un trou entre 380 et 430 MHz) avec une résolution de 10 bits, ce qui est parmi ce qui se fait de mieux dans cette gamme de prix. Le point fort étant l’échantillonnage à 10Msps ce qui donne une bande passante de 8 MHz. A noter que l’échantillonnage sur 10 bits offrira une meilleure dynamique qu’un clef RTL-SDR (8 bits) mais restera moindre qu’un FunCube Dongle Pro (16 bits) ou même que le AirSpy (http://airspy NULL.com) (12 bits) qui offre une bande passante aussi étendue.

Contrairement à ce dernier, on dispose de peu d’information sur le filtrage ou la qualité de l’oscillateur local dans le SDR Play. J’avoue qu’avec un prix de 199$, c’est bien l’AirSpy que je choisirais si je devais faire un choix, mais la première série de pré-commande semble déjà épuisée…

Ordinateur embarqué Radxa Rock 2 avec CPU RK3288 quadri-core à 1,8GHz

Je vous avais déjà parlé de la carte Radxa Rock (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/02/20/un-ordinateur-embarque-avec-processeur-arm-quadri-core-pour-59/), reprenant l’idée originale du Raspberry Pi mais avec un micro-processeur RockChip RK3188 bien plus puissant à quatre coeurs Cortex-A9. Les premiers prototypes de son successeur sont arrivés et sont très alléchants.

Radxa Rock 2 RK3288 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/11/Rock2_base_top NULL.jpg)La Radxa Rock 2 (http://radxa NULL.com/Rock2), encore une fois l’oeuvre de l’auteur des CubieBoard (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/07/09/la-cubieboard-2-ordinateur-embarque-avec-cpu-double-coeur/), en est une version améliorée, mais pas seulement parce que son processeur est “gonflé”. C’est vrai que maintenant elle embarque un RK3288 avec quatre coeurs ARM Cortex-A17 à 1,8 GHz et un GPU Mail T764 à 8 coeurs, cela devrait augmenter les performances d’usage générale d’environ 25% et celle pour la vidéo devraient être plus que quadruplée (support de bien plus de fonctionnalités au passage). La carte comprends 2 à 4 Go de RAM et 16 Go de mémoire Flash eMMC. Sont présents 2 ports Gigabit Ethernet, du Wifi 802.11ac, le Bluetooth 4.0, entrées-sorties GPIO et un connecteur micro-SD supportant jusque 128 Go de mémoire de masse. La vraie grosse nouveauté c’est la présence d’un port SATA II qui permet d’y connecter des disques durs 2,5″ ou 3,5″ jusque 4 To de capacité! Autre différence importante, la sortie HDMI aux normes 1.4 et 2.0 permet de piloter des écrans haute densité 4k et le GPU semble être prêt pour les piloter confortablement.

Sur la photo vous noterez que cet ordinateur embarqué est en fait constitué de deux cartes : une carte supportant les entrées-sorties, et une carte fille pour le CPU par lui-même. Compte-tenu des caractéristiques, nul doute que le prix sera à la hausse. Les sticks HDMI embarquant le même RK3288 comme la RikoMagic MK903V se trouvent autour de 100$, soit le double de ceux avec un RK3188. Je prévois la Radxa Rock 2 à plus de 100$… mais elle sera de loin la plus performante pour constituer un mini-serveur ou une station audio-vidéo, en attendant la CubieBoard A80 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/06/12/cubieboard-8-avec-allwinner-a80-8-coeurs-a-2-ghz/) dont rien de concret de se fait voir.

Dongle RTL-SDR RTl2832 R820T (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/11/57 NULL.jpg)Pour ma part j’ai toujours résisté à l’impulsion d’acheter un de ces ordinateurs embarqués car je n’y trouve pas d’emploi. Au rythme où va la technologie, c’est bête de le laisser moisir dans un tiroir. Cela risque de changer car je viens de commander un stick USB RTL-SDR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/03/23/un-recepteur-sdr-vhf-uhf-pour-20/) à 10$ pour monter une station CW Skimmer (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/01/12/essais-avec-cw-skimmer-et-le-reverse-beacon-network/) sur 50 MHz. Une Radxa Rock 2 en serait le compagnon idéal pour faire un récepteur SDR autonome et y compris piloter le SoftRock RXTX (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2010/09/03/softrock-rxtx-ensemble-%e2%80%93-4-wspr-et-qrss/). Je reviendrais sur les raisons du CW Skimmer 50 MHz, mais Keith G4FUF vient de passer une semaine à la maison et il a contacté de très beaux DX sur 6 mètres. Avoir une récepteur automatique connecté aux réseau des balises inversées Reverse Beacon Network (http://www NULL.reversebeacon NULL.net/main NULL.php) permettrait d’étudier la propagation sur cette bande depuis les pays proches de l’équateur.

Un TNC en mode KISS économique construit avec un Arduino [MAJ MicroModem MicroAPRS]

Il y a quelques années de cela, 99% de mon activité radio tournait autour du packet et du TCP/IP au travers de l’AX25. J’étais un des premiers dans la région lilloise à utiliser Linux (alors avec des kernels 1.2.x recompilés puis 1.3.x qui intégrait l’AX25 dans le source) pour le réseau packet-radio local. J’utilisais principalement une carte HDLC opto-scc avec un Z8530 qui pilotait des TCM3105. J’avais aussi construit avec mes petits doigts inhabiles un clone du TNC-2 en kit d’origine hollandaise (je crois) qui a du finir sa carrière chez F6IWQ Jean-Claude.

Aujourd’hui, puisqu’il n’y a personne autour de moi en VHF et au-delà, je regarde tout cela avec pas mal de distance, mais j’en reste pas moins curieux. Les choses ont bien évoluée depuis les coûteux TNC (http://en NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Terminal_node_controller) de chez Kantronics, AEA (PK-232) ou PacComm (le Tiny-2 de F1GUM) très riches mais complexes. La grande mode est à l’APRS puisqu’avec Internet s’envoyer des messages par BBS interconnectées via des liens à 9600bps (merci G3RUH (http://www NULL.amsat NULL.org/amsat/articles/g3ruh/109 NULL.html)) pour les plus riches n’est pas excitant.

J’avoue que je ne me suis pas intéressé à cette technologie, car je n’en vois pas trop l’intérêt dans ma situation. Toutefois j’ouvre l’oeil aux différents matériels et en particulier aux constructions OM et solutions open-source. Plusieurs TNC et circuits APRS étaient déjà parus en utilisant des micro-contrôleurs PIC comme celui de WB8WGA paru dans QEX ici amélioré (http://www NULL.enide NULL.net/webcms/?page=wb8wga-tnc) ou le TNC-X avec port USB (http://www NULL.tnc-x NULL.com) ou encore le Mini-TNC de Fox Delta (http://www NULL.foxdelta NULL.com/products/minitnc NULL.htm). Par contre je n’avais rien trouvé autour des micro-contrôleurs AVR et de l’Arduino, sauf un projet de KI4MCW avorté car l’environnement Arduino souffre de trop de latences.

TNC Arduino (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/Breadboard_TNC_1 NULL.png)Heureusement, il y a quelques jours je suis tombé sur ce projet de TNC en mode KISS sur Arduino Nano (ATMega 328) (http://www NULL.mobilinkd NULL.com/2014/09/11/arduino-kiss-tnc/) qui va ravir les adeptes de la construction OM. Le code source est disponible sur GitHub, et on peut voir que son concepteur a utilisé BertOS (système temps-réel) pour résoudre les problèmes de latence. La programmation doit se faire AVRdude qui va “flasher” le binaire. Le concepteur propose aussi un TNC alimenté par batterie avec connexion Bluetooth pour être piloté directement par le téléphone (http://store NULL.mobilinkd NULL.com/products/battery-powered-bluetooth-kiss-tnc-with-case).

Je ne compte pas réaliser ce circuit, mais si vous prenez le temps de faire le montage, merci de m’informer de vos résultats!

Suite à une information de F8BXI, voici les liens vers MicroModem et MicroAPRS, deux codes librement disponibles écrits avec BertOS pour des Arduino qui implémentent un modem AX-25 AFSK 1200bps et un node APRS.

Nouveautés chez QRP-Labs (G0UPL)

Synthetiseur Si5351 à OCXO QRP Labs G0UPL (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/09/Synthetiseur_OCXO_G0UPL NULL.jpg)L’annonce de ces nouveautés datent d’en fait il y a près d’une semaine mais je n’ai pas eu le temps d’en parler. Hans G0UPL va ajouter quelques produits à sa boutique dans les jours qui viennent.

  • Tout d’abord un boîtier en aluminium anodisé noir, pré-découpé pour le kit complet balise Ultimate III (http://www NULL.qrp-labs NULL.com/index NULL.php?route=product/product&product_id=77), avec la place pour toutes les options (filtre de bande, GPS…). Le prix de 20$ (plus port de 10$) est très correct.
  • Un module enfichable pour Arduino Uno qui reprend toutes les fonctionnalités du kit Ultimate III mais sans LCD et boutons (que vous pouvez ajouter vous-même). Cela permettra à ceux qui le veulent de développer eux-même leur logiciel de balise ou de générateur de fréquence en bénéficiant d’une plateforme matérielle performante et à prix raisonnable.
  • Prototype Synthetiseur OCXO G0UPL (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/09/Proto_Synthetiseur_OCXO_G0UPL NULL.jpg)Le plus important, c’est un kit synthétiseur de fréquence avec Si5351A et référence 10MHz à OCXO (http://www NULL.hanssummers NULL.com/ocxosynth NULL.html). Le but de ce kit est de remplacer avantageusement les modules chinois avec AD9850. Ceux-ci sont devenus impossibles à approvisionner et présentaient des limites en terme de performance et d’utilisation. Le nouveau kit devrait couvrir de 8 KHz à 160 MHz avec une stabilité de l’ordre de 0,1ppm à chaud, ce qui est excellent!

Le dernier kit est vraiment intéressant et pourra prendre la place dans les kits QRSS Ultimate III existant après une mise à jour du firmware. Avec le module Arduino, cela ouvre la possibilité de construire des générateurs de fréquence très stable jusque 160 MHz.

Un quatrième projet et quant à lui retardé, c’est celui d’un récepteur QRSS comme compagnon au kit balise. Hans cherchait une solution technique innovante mais ses tentatives autour de la démodulation méthode Weaver se sont avérées décevante.

Premier satellite radioamateur géostationnaire

C’est une information que j’ai eu via le comte Twitter de Rigol USA.

ES'HAILl-2 Sat vue d'artiste (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/09/eshail-2__1 NULL.jpg)Les transpondeurs conçus pour le projet Phase 4 de l’AMSAT DL seront embarqués dans le satellite qatari Es’hail 2 qui sera sur une position géostationnaire 26° est (HotSpot) (http://space NULL.skyrocket NULL.de/doc_sdat/eshail-2 NULL.htm). Il permettra pour la première fois d’établir un lien entre l’Inde et le Brésil. Les transpondeurs Phase 4 comportent une partie transpondeur linéaire “traditionnel” de 250 KHz de large pour les transmissions analogiques, et une partie plus novatrice de 8 MHz de bande passante destinée aux communications numériques expérimentales et à la télévision numérique amateur. La montée se fera dans la bande des 2.400-2.450 GHz (bande S) et la descente sur 10.450-10.500 GHz (bande X). L’AMSAT-DL offre son assistance technique à l’association nationale radioamateur du Qatar (QARS).

Le satellite Es’hail 2 est un satellite qui offrira des services de diffusion de programmes audiovisuels de haute qualité DTH pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, sur les bandes Ku et Ka, ainsi que des communications stratégiques pour les agences gouvernementales du Qatar. Il est conçu sur un bus DS-2000 (http://space NULL.skyrocket NULL.de/doc_sat/melco_ds-2000 NULL.htm) par MELCO (Mitsubishi) et devrait être lancé fin 2016.

Pour certains cela peut paraître surprenant d’embarqué une charge amateur sur un satellite commercial, mais ce n’est rien de nouveau avec les célèbres satellites russes RS-10/11 et RS-12/13 (http://www NULL.om3ktr NULL.sk/druzice/rs_kd2 NULL.html) qui étaient à bord de satellites de navigation Cosmos. Souvent le “bus” (infrastructure d’alimentation et de navigation du satellite) est sur-dimensionné pour l’usage réel puisque standardisé. Cette fois encore il devait rester un peu de place à bord et de puissance nécessaire parmi les 15kW pour alimenter une charge amateur. Le risque et que la partie amateur produise un dysfonctionnement sur la charge commerciale ou gouvernementale, mais l’AMSAT-DL jouit d’une bonne expérience et son expertise a du rassurer nos amis du Qatar.

Un mot (ou deux) sur les nouveaux Yaesu FT-991 et Icom IC-7850 [MAJ]

Je pense que vous avez déjà tous vu suffisamment de photos et de vidéos du dernier salon de Tokyo pour que je n’en fasse pas étalage ici. Je vous laisse aussi consulter les caractéristiques du FT-991 (http://www NULL.cqdx NULL.ru/ham/new-equipment/yaesu-ft-991/) et de l‘IC-7850 (http://www NULL.icomuk NULL.co NULL.uk/categoryRender NULL.asp?r=rssFeed&categoryID=3508&cCID=18260) sur d’autres sources tel que le blog de F5IRO (http://j28ro NULL.blogspot NULL.com/2014/08/jarl-ham-fair-2014 NULL.html). Juste pour dire que je ne les avais pas vu arriver, ni l’un ni l’autre.

Yaesu FT-991 Tokyo HAM Fair (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/08/FT-991_yaesu NULL.jpg)Pour le FT-991, je pensais que Yaesu aller plutôt se pencher sur un remplaçant pour le FT-857. Avec le FTdx-1200 et le FTdx-3000 le milieu de gamme est déjà bien encombré! Le FT-991, bien qu’apportant les VHF et UHF ainsi que la voix numérique devrait naturellement se situer entre les deux au niveau prix et performances. A noter toutefois qu’il incorpore un écran tactile (vu sa petite taille ça va pas être commode) et un analyseur de spectre temps-réel (ce que ni le FTdx-1200 et surtout ni l’IC-7100 n’ont).

Comme je le faisais remarquer, les transceivers avec VHF/UHF tout modes ne sont plus nombreux (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/02/22/les-transceivers-vhfuhf-tous-modes/). Le modèle le plus vendu est le Kenwood TS-2000 parce qu’il est très bon marché, mais il vieilli et pour l’instant on sait juste que Kenwood travaille à le remplacer, sans connaître les caractéristiques. Mon analyse, qui vaut ce qu’elle vaut, était qu’avec Icom offrant un très bon (mais plutôt cher) IC-9100, les autres s’orienteraient vers le milieu et le bas de gamme. J’ai eu faux!

Quant au nouvel Icom, là aussi il me surprend. Ok, c’est une série extrêmement limitée destinée aux membres les plus fortunés des amoureux de la marque qui pourront acheter un modèle anniversaire unique. Il se vendra. Je pense que les ventes seront surtout au Japon, car pour beaucoup de ceux qui ont les moyens de dépenser sans compter pour leur passion, L’Hilberling PT-8000 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/10/09/hilberling-ou-la-revanche-du-up-conversion/) a déjà du prendre la place d’honneur dans le shack.

Description artistique officielle IC-7850 Icom (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/08/IC-7850_Artist_Impression_combined NULL.jpg)Mais honnêtement, Dieu qu’il est laid cet IC-7850! Pour revenir à Hilberling, là les concepteurs s’étaient dit : “Ils font tous (Yaesu, Icom, Kenwood, Elecraft, Ten-Tec) des produits noirs avec des boutons chromés. Osons au moins faire quelque chose de différent!”. On aime ou on aime pas, mais c’est volontairement différent. Là on a l’impression qu’Icom c’est juste dit “Chez nous c’est noir avec des trucs qui brillent, eh bien on va faire plus noir (Deep clear piano black) avec des trucs qui brillent plus! (doré au lieu de chromé)”. Ca me donne aussi l’impression que le service technique aurait dit “Ecoutez on pourra pas faire des miracles sans tout changer, alors vu qu’il n’y aura rien de brillant à l’intérieur, faut que ça soit voyant dehors!”. En effet, apparemment le plus gros changement viendra de l’oscillateur local qui aura cette fois un bruit de phase exemplaire. Il faut dire que le choix de l’OCXO sur les IC-7700 et IC-7800 n’était pas du goût de tout le monde.

A propos de l’IC-7850, le site RadioChronache (http://www NULL.radiocronache NULL.com/2014/08/tokyo-hamfair-2014-icom-ic-7850/), souvent bien informé, parle d’un filtre roofing de 1,2 KHz (vraisemblablement le mieux possible pour une FI de 70 MHz) et d’un double analyse de spectre simultané avec pilotage par la souris. C’est donc plus qu’une simple mise au goût du jour de l’IC-7800. Le nombre d’unités produites serait de seulement 150 pour le monde entier. Je vous laisse faire les paris sur le prix de la bête!

Bon, vous l’avez compris, je n’avais pas de vrai news alors je n’ai rien trouvé de mieux de que de déverser mon fiel sur Yaesu et Icom. En attendant profitez bien des derniers jours du mois d’août!

Un analyseur de spectre prix plancher avec un dongle RTL-SDR

Hans Van Ingelgom - FIltre hélicoïdal (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/04/helixfilter NULL.png)Afin d’étudier un filtre 137 MHz, Hans Van Ingelgom s’est construit un analyseur de spectre avec un dongle RTL-SDR (http://hansvi NULL.be/wordpress/?p=91). Comme générateur de bruit, il utilise un simple générateur de courant dans une diode Zener. Habituellement les dongles RTL2832 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/03/23/un-recepteur-sdr-vhf-uhf-pour-20/) n’autorisent qu’une largeur d’échantillonage de quelques MHz. Un programme comme RTLSDR scanner (http://eartoearoak NULL.com/software/rtlsdr-scanner) permet de faire différente mesures et de les rabouter pour avoir une vue plus large. Le programme est écrit en Python et est multi-plateforme.

WSPR-X 1.3 en ligne

WSJT-X 1.3 écran principal (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/02/WSJT_r3666-main-ui-80 NULL.png)Joe K1JT vient de rendre disponible au téléchargement la version 1.3 de WSJT-X pour Windows. Les binaires basés sur la même release 3673 pour Linux et Mac OS devraient suivre rapidement.

La nouvelle forme de documentation est aussi visible en ligne (http://www NULL.physics NULL.princeton NULL.edu/pulsar/K1JT/wsjtx-doc/wsjtx-main-toc2 NULL.html).

Essai du transceiver Icom IC-7100 par AB4OJ/VA7OJ

L’article date du mois d’août mais j’avais oublié d’en parler. Adam Farson a réalisé un essai plutôt complet de l’IC-7100, nouveau modèle compact de la marque Icom (http://www NULL.ab4oj NULL.com/icom/ic7100/7100notes NULL.pdf). Personnellement j’apprécie l’annexe technique qui révèle beaucoup de choses positives sur ce poste.

Forme enveloppe Signal télégraphie IC-7100  par VA7OJ (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/02/VA7OJ_IC7100_keying NULL.jpg)Pour les adeptes des chiffres, ceux de Dynamic Range en HF le placent loin dans le classement de NC0B, à côté des Yaesu FT-1000, IC-756Pro et Kenwood TS-480, mais devant son aîné l’IC-7000. Je trouve ça logique car ce poste n’est en rien taillé pour être une bête de concours, mais plutôt un poste polyvalent honnête qui sera raccordé à une antenne au gain “moyen”. Les chiffres en VHF sont du même ordre, ce qui est très bon signe. Les chiffres de mélange réciproque sont tout à fait honorable, signe d’un oscillateur local plutôt “propre”. A noter qu’Adam a fait tout une série de caractérisations des filtres IF et notch très instructive.

Ma conclusion personnel est que ce poste répond bien aux critères d’usage pour lequel on l’attend. Il corrige la plupart des défauts de l’IC-7000 et apporte un bon nombre de nouvelles fonctionnalités (dont le mode D-Star) et troque l’écran couleur (futile à mon goût) pour un écran tactile plus adapté pour une radio compacte où la place est limitée. Pour les OM qui recherche une radio compacte couvrant le décamétrique, la VHF (y compris le 4 mètres avec 50W!) et l’UHF, cette radio semble tout indiquée que ce soit à la maison ou en mobile. Elle apporte aussi des fonctions innovantes comme l’écran tactile, la sauvegarde audio sur carte SD et le décodeur RTTY intégré. Attention, il faut rester conscient des limitations qu’impose le format compact du poste, en particulier sur l’ergonomie et les performances, loin d’un TS-590s ou d’un FTdx-3000 par exemple.

Un dernier mot sur le prix actuel de l’IC-7100, il est d’environ 1500$ aux USA et 1500€ en France, légèrement en dessous de ce qu’il faut payer pour un TS-2000, comparable en terme de couverture. A noter que ce dernier se fait vieillissant du point de vue traitement du signal même s’il offre toujours des fonctionnalités intéressantes pour l’amateur de trafic par satellite comme le Full-Duplex VHF/UHF, ce que ne fait pas l’IC-7100. Ce sera ensuite une question de goût entre un poste “pleine taille” et une radio plus destinée à un usage mobile ou portable, mais ma préférence irait vers l’Icom. Certains me diront que c’est presque le double de ce que vaut le FT-897, mais là, les technologies embarquées dans les deux postes n’ont plus rien à voir.

WSJT-X version 1.22 disponible

WSJTX_110 Capture (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/WSJTX_110 NULL.jpg)Joe K1JT vient de mettre en ligne un package Windows de la nouvelle version 1.22 de WSJT-X, basée sur la release 3669 (http://physics NULL.princeton NULL.edu/pulsar/K1JT/WSJTX_122r3669 NULL.exe) cette version apporte de nombreuses améliorations et corrige les bugs de la précédente version 1.21. Nouveauté importante, l’aide est maintenant intégrée en appelant un nouveau Guide Utilisateur écrit avec AsciiDoc.