Catégorie : Contests

Le CQ WW WPX SSB 2012 en station commandée à distance

La nouvelle est passée un peu inaperçue, mais elle a fait pas mal de bruit dans le microcosme des contesters. Les OM de radio Arcala sont passés maîtres dans l’art d’utiliser des stations à distance car la fabuleuse station OH8X est parfois inaccessible et doit être opérée depuis le QRA des membres au travers de liaison internet.

QSL CQ8X (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/04/CQ8Xetu NULL.jpg)Cette année, Tony OH2UA a participé au concours CQ WW WPX SSB depuis chez lui mais en utilisant la station CR2X (http://www NULL.qrz NULL.com/db/CR2X) située aux Açores avec l’indicatif spécial CQ8X (http://www NULL.radioarcala NULL.com/nbspRemote/CQ8Xremote/tabid/463/Default NULL.aspx). 4543 QSO ont été bouclés au travers d’une liaison internet de 4500 kilomètres réalisant le meilleur score pour le continent. A noter que les Açores représentent une localisation parfaite pour ce concours, indicatif semi-rare, proche du tropique favorisant la propagation sur les bandes hautes, sur une île, facile à contacter depuis l’Europe et les USA.

Là où le débat fait rage c’est quant à savoir si c’est vraiment encore de la radio. La dématérialisation de l’opération rend les choses floues. Est-on dans une catégorie avec assistance ou non ? Ce n’est pas tant l’opération de OH2UA qui est en cause mais c’est la première de cette ampleur. En fait de nombreux OM aux USA ne peuvent avoir de bonnes stations pour cause de restrictions sur les antennes et utilisent une autre station à distance. Ce mode d’opération peut faciliter la triche et créer de grosses différences entre les participants… Le concours IOTA de la RSGB a clarifié son règlement pour ne pas autoriser les stations opérées à distance car elle dénature l’esprit de l’expédition IOTA (1 km maximum entre l’opérateur et la station). L’ARRL au travers du DXCC n’accepte pas de tels QSO comme valides pour un diplôme. Qu’en est-il des autres concours ?

C’est vrai que les techniques mises en oeuvre sont tout à l’honneur des membres de Radio Arcala et que les talents d’opérateurs sont les mêmes. La pollution du spectre radioélectrique et le coût des voyages augmentant il y a là de belles opportunités pour continuer à s’amuser dans les concours en opérant des indicatifs exotiques. Mon avis est qu’une catégorie spécifique devrait être crée, ou du moins ces participations devraient rentrer dans les catégories assisted ou unlimited.

Concours ARRL 10M contest 2011

Ce week-end, entre travail et enfants à la maison, j’ai finalement réussi à trouver un peu plus de 2 heures pour participer au concours sur la bande des 10 mètres organisé par l’ARRL. Les conditions étant plutôt favorables je comptais bien faire une petite apparition, mais la réception de mon certificat pour l’année précédente m’apportait une motivation supplémentaire. Vérification faite, je n’avais fait qu’un seul QSO!!! L’ARRL m’avait tout de même envoyé le certificat ce qui montrait une volonté certaine de m’inciter à y participer.

N’étant jamais sûr de ne pas être dérangé et étant présent à des heures loin d’être les plus propices, je n’ai quasiment pas fait de runs et je me suis contenté d’arpenter la sous-bande BLU à la recherche de multiplicateurs et de DX. Le résultat final est d’un peu moins de 2000 points avec 51 QSO et 26 multiplicateurs je crois. Pas de quoi défrayer la chronique mais rien de honteux du points de vue DX car les signaux européens étaient très forts samedi. Je suis content d’avoir pu mettre plusieurs stations d’Asie Centrale dans le log car elles étaient pour moi des new-ones sur cette bande.

La journée de samedi était légèrement meilleure que celle de dimanche, mais dans les deux cas la participation était très élevée. J’ai même pu entendre quelques stations PY et HC mais j’étais arrivé trop tard, la bande se fermait vers eux et n’ayant que 100W je ne devais pas leur arriver bien épais. En CW ça devait passer, mais ayant peu de temps je ne voulais pas me disperser…

J’étais par contre étonné que la bande ferme si tôt dimanche soir. Je pensais pouvoir faire quelques QSO après avoir mis les enfants au lit mais rien à part une station chinoise et une autre dont j’ai juste entendu la fin de l’appel et qui ne s’est pas signalé à nouveau. On est bientôt en hiver c’est sûr, mais l’index de flux élevé me laissait espérer une meilleure tenue de la propagation. Je me suis alors rabattu sur le 80 mètres mais le niveau de bruit reste élevé en début de soirée et limite le DX sur cette bande.

Arduino : Manipulateur CW de numéro de série pour concours

Avec l’ARRL 10M contest qui s’approche je me suis dit qu’il serait de bon ton de me remuer l’arrière-train pour enfin programmer ce manipulateur électronique spécial numéro de série pour les concours. Cet article fait suite à celui-ci sur une balise CW à partir du micro-contrôleur Arduino (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2011/07/01/balise-cw-a-base-de-micro-controleur-arduino/).

La majorité de nos transceivers actuels intègrent un manipulateur électronique à mémoire, mais peu embarquent la possibilité d’envoyer les “reports” ou plutôt les numéros de série durant les concours.

J’ai donc fait un petit programme sur Arduino qui vient combler ce manque. La plateforme matérielle et la base du code seront décrites dans le prochain numéro de Radioamateur Magazine (http://www NULL.malibrairienumerique NULL.fr/librairie/). Ce montage viendra sur la prise “straight key” de votre émetteur ou en parallèle de la sortie de votre manipulateur électronique externe si celui-ci ne fait pas les numéros de série.

Je vous mets le code brut de fonderie sur cette page, à vous de l’adapter. Il fonctionne mais il lui manque encore à mon goût la possibilité d’envoyer plus vite de 599 que le numéro de série en lui-même. J’ai finalement ajouté cette fonctionnalité en quatre lignes de codes, et c’est propre. Il manque encore la possibilité de dépasser le numéro de série de 999 et mettre ou non les zéros devant. Cela dit je ne pense pas m’éterniser plus sur ce code depuis que j’ai découvert ce dont je parle ici (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2011/12/14/arduino-un-manipulateur-cw-complet/). Les commentaires devraient vous aider à comprendre le code et l’adapter.

Apparemment le code source s’affiche mal, vous trouverez un fichier texte du code source sur ce lien (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2011/12/CW_Contest1 NULL.txt).

// Générateur de reports pour concours (contests) 599+numéro de série
// Vitesse variable par potentiomètre entrée A0, commande transistor pin D12 et LED pin D13
// Lecture des commandes par 3 broches 6, 7 et 8
// Codage de l'alphabet par Hans Summers G0UPL et Stephen Farthing G0XAR

// Version 0.9
// 09/12/2011 par Yannick DEVOS XV4Y

// Définition de l'alphabet sous forme binaire
// 0 = dot, 1 = dash
const int A	=	0b11111001;
const int B	=	0b11101000;
const int C	=	0b11101010;
const int D	=	0b11110100;
const int E	=	0b11111100;
const int F	=	0b11100010;
const int G	=	0b11110110;
const int H	=	0b11100000;
const int I	=	0b11111000;
const int J	=	0b11100111;
const int K	=	0b11110101;
const int L	=	0b11100100;
const int M	=	0b11111011;
const int N	=	0b11111010;
const int O	=	0b11110111;
const int P	=	0b11100110;
const int Q	=	0b11101101;
const int R	=	0b11110010;
const int S	=	0b11110000;
const int T	=	0b11111101;
const int U	=	0b11110001;
const int V	=	0b11100001;
const int W	=	0b11110011;
const int X	=	0b11101001;
const int Y	=	0b11101011;
const int Z	=	0b11101100;
const int _SPC	=       0b11101111;
const int _0	=	0b11011111;
const int _1	=	0b11001111;
const int _2	=	0b11000111;
const int _3	=	0b11000011;
const int _4	=	0b11000001;
const int _5	=	0b11000000;
const int _6	=	0b11010000;
const int _7	=	0b11011000;
const int _8	=	0b11011100;
const int _9	=	0b11011110;
const int _BRK	 =      0b11010010;
const int _WAIT  =	0b10000000;

// Format du message : 1er nombre = longueur, Caractères utilisent les constantes pour une équivalence binaire
const int msg[] = {10, T, _1, _2, _3, _4, _5, _6, _7, _8, N}; // Chiffres seulement avec abbréviations pour 0 et 9

// Attribution des broches
const byte inUP = 8;    // Broche 8 pour incrémenter les numéros de série
const byte inRPT = 7;   // Broche 7 pour répéter les numéros de série
const byte inDWN = 6;   // Broche 8 pour décrémenter les nuémros de série

// Réglages par défaut
const byte nbRepetition = 2;

// Déclaration et initilisation des variables
byte msgIndex = 1;
byte inc_bit = 8;
byte character = _SPC;
boolean start = false;
byte seqIndex = 8; // On démarre trop haut pour ne pas initialiser la lecture de suite
int sequence = 0;
byte repetition = 0;
int vitesse = 100;

byte key = 0;
byte etat = 0;

void setup()  {
  // on declare La patte 13 (LED intégrée) comme sortie
  pinMode(13, OUTPUT);
  // on declare les pattes inUP, inRPT et inDWN (Entrée numérique) comme entrées et on met en place la résistance de pull-up
  pinMode(inUP, INPUT);
  digitalWrite(inUP, HIGH);
  pinMode(inDWN, INPUT);
  digitalWrite(inDWN, HIGH);
  pinMode(inRPT, INPUT);
  digitalWrite(inRPT, HIGH);
  // Initilisation du générateur de nombres aléatoires avec la lecture d'une patte non connectée
  randomSeed(analogRead(A2));
} 

// Ici le micro-controleur bouclera indéfiniement
void loop()  { 

  if (repetition

 

OCF-Dipole 80m : épilogue

Certains vont trouver que je radote. Voilà que je cause encore de cette antenne pourtant simple et qui ne casse pas trois pattes à un canard.

C’est juste pour partager ma satisfaction de l’avoir enfin corrigée pour qu’elle fonctionne parfaitement sur toutes les bandes “cibles”. Ce matin j’ai pris mon courage à deux mains et comme j’avais un peu de temps devant moi j’ai démonté entièrement l’antenne pour tout remettre à plat. Maintenant mon Dipôle à Alimentation Excentrée (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/xv4tuj-station-radioamateur-en-ok20ua/ocf-dipole-804020-et-10-metres/) présente un ROS proche de 2:1 sur 80m, 40m et 20m, ce que l’ATU interne du TS-590s accorde sans problèmes. Pas d’accord possible sur 30m mais sur le 15m oui, certainement la longueur du câble coaxial qui joue… Après retouches (50cm en moins sur le brin long) j’ai même 1.2:1 sur la partie CW du 80m et du 40m.

Ce qui s’était passé provenait à la fois d’un peu de fainéantise de ma part et aussi d’une volonté de pouvoir revenir en arrière vers ma delta-loop sans trop de difficultés. J’avais donc modifié peu à peu l’antenne précédente sans prendre la peine par exemple de mesurer précisément les longueurs de brins car la pointe de l’antenne était restée fixée en haut. Ayant obtenu un fonctionnement “satisfaisant” avec la boîte d’accord manuelle je ne m’étais pas plus posé de question. Avec la boîte automatique interne du TS-590s c’était plus difficile sur 40 mètres et j’avais alors commencé à améliorer par petites touches.

Et il s’est passé ce qu’il se passe souvent quand on tripatouille à droite et à gauche sans vrai cohérence : je me suis retrouvé à côté de la plaque. Antenne trop longue et point d’alimentation trop proche du centre. Pour ma défense, la mise au point d’une telle antenne est un peu plus difficile que celle d’un dipôle ou d’une verticale. En effet on a plusieurs “creux” de résonance et non un point bien précis. En plus l’antenne étant trop basse sur 80m, ce creux est loin d’être pointu à cause des pertes dans le sol. Sur les bandes hautes, les pertes sur d’autres éléments (balun, ligne…) viennent aussi perturber les mesures.

J’ai donc tout mesuré à nouveau, coupé l’antenne avec un brin de 27m et un de 13,60m, changé les cordages (certains étaient vieux de 6 ans), élagué les arbres qui commençait à gêner et repositionné proprement l’antenne. Travail sanctionné immédiatement par un fonctionnement correct avec le transceiver et très certainement une amélioration des performances. Cela dit, ayant fait 2 QSO avec les USA sur 80m j’avais déjà rempli les objectifs que je m’était fixé lors de l’érection de cette antenne.

Quelques mots hors sujet pour la fin. Je viens de recevoir le certificat pour ma participation à l’ARRL 10M de 2010. Première place au Viêt-Nam en Phone Only, Low Power… pas étonnant je dois être le seul à avoir soumis un log!!! Ca fait plaisir quand même car je ne me souvenais plus y avoir participé. Cette année j’ai du travail par contre et je ne suis pas sûr de pouvoir y consacrer plus d’une heure ou deux ce week-end. Plusieurs stations étant par ailleurs actives depuis le pays, je pense que ma participation est moins nécessaire…

All Asian DX Contest phone part 2011

Le week-end dernier se passait le concours All Asian DX Contest organisé par la JARL (http://www NULL.jarl NULL.or NULL.jp/English/4_Library/A-4-3_Contests/AADX NULL.htm), partie phonie. C’est le seul concours où j’essaye d’être présent sérieusement tous les ans. Cette année j’avais la chance de pouvoir y consacrer plus de temps que d’habitude et à des heures plus favorables pour la radio (mais moins pour une saine vie de famille).

J’ai trouvé que cette année le nombre de participants étaient en baisse. Certaines stations “locales” YB, 2E, 9M2/6, KH6 et DU que j’ai l’habitude d’entendre n’étaient pas là. Aucune station KH0 (Iles Mariannes du Nord (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Îles_Mariannes_du_Nord)) ou 9V1 (Singapour) à ma connaissance. Je n’ai pas mis les pieds sur la bande des 40 mètres, ce qui a peut-être limité mes contacts, mais vu la situation d’encombrement de la bande je ne regrette rien.

La propagation vers l’Europe était aussi très moyenne et j’ai fait peu de QSO dans cette direction. La bande des 15 mètres a fermé très tôt les deux soirées limitant là aussi les contacts avec l’Europe. Aucun contact à plus de 10.000km sur cette bande. Malgré ma présence sur 3 bandes cette année, le nombre de multiplicateurs est resté à 43, signe d’une propagation difficile…

Du côté des bons points, d’abord plus de 150 QSO pour 14 heures de présence sur la radio soit plus du double de ma participation habituelle. Ensuite un QSO avec V51B (http://qrz NULL.com/db/v51b) sur 20 mètres qui restera comme le joyau de ce week-end. QSO immédiatement confirmé sur LotW (6 nouveaux pays confirmé les deux dernières semaines). Le 10 mètres a aussi vu de belles ouvertures durant les après-midi de samedi et dimanche me permettant de beaux petit runs avec les JA, quelques DX et augmentant les multiplicateurs. Les contacts sur 10 mètres (et 80 mètres) comptent double, mais l’absence de stations YB et DU ne m’a pas permis d’empocher de gros points faciles (plus proches géographiquement que le Japon mais comptant comme un autre continent).

Tard dans la nuit de samedi j’ai aussi eu une belle ouverture vers les USA et j’y ai contacté des stations qui étaient “normalement équipées”. Samedi et dimanche après-midi à 4 heures locales, je recevais W6AFA et K6XX (59+10dB pour ce dernier), signe que la propagation vers cette zone était bonne!

Le Kenwood TS-590 était un plaisir à utiliser :

  • Aucun signe des puissantes stations JA, YB et DU qui arrivaient 59+30dB dès que je tournais le VFO de quelques kiloHertz.
  • Le filtre DSP m’a permis de contacter sans difficultés des stations espacés d’à peine 1kHz.
  • L’audio est réellement bonne que ce soit avec le haut-parleur ou le casque, aucune fatigue auditive même après plusieurs heures, le filtre de réduction de bruit fait un excellent travail.
  • L’audio transmise en utilisant le Turner +3B et le RF Clipper de DF4ZS était aussi de bonne qualité selon les reports des stations distantes.
  • La possibilité de connecter le transceiver au PC avec juste le câble USB m’a enfin permis d’utiliser les atouts du log de N1MM (http://n1mm NULL.hamdocs NULL.com/). Le “cartographie de bande” (band map) est une aide incomparable. Je n’ai pas utilisé le Voice Keyer car je n’ai pas eu le temps de le paramétrer.
Conclusion du week-end : dimanche soir le sourire aux lèvres et l’attente du prochain concours qui me tiraille déjà même si je sais bien que je devrais y participer dans des conditions plus limitées…