Mois : décembre 2014

Creator Ci20 : comme un Raspberry Pi mais avec processeur MIPS [MAJ]

Le site Tom’s Hardware a publié il y a quelques jours un essai assez détaillé d’une carte ordinateur embarqué à base de processeur à architecture MIPS (http://www NULL.tomshardware NULL.com/news/imagination-creator-ci20-hands-on,28242 NULL.html).

Toshiba MIPS 4400 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/Toshiba_TC86R4400MC-200_9636YJA_top NULL.jpg)Le Raspberry Pi et ses nombreux clones ou apparentés utilisent en grande majorité des puces construite autour d’une des variantes des architectures ARM. C’est logique puisque ces micro-processeurs dominent le marché des SmartPhones avec Apple, Qualcomm et Samsung leaders technologiques dans le domaine. Il y a bien entendu les Minnowboard (Intel) (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/08/25/minnowboard-max-ordinateur-embarque-avec-processeur-atom-double-coeur/) et GizmoSphere (AMD) (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/10/13/comparatif-entre-les-ordinateurs-embarques-x86-gizmo-explorer-kit-amd-et-minnowboard-intel/) mais elles sont encore minoritaires même si Intel fait le forcing pour revenir sur le marché de l’informatique mobile qu’il a quitté avec l’abandon de la famille XScale (dérivé de l’architecture ARM v4).

Il existe toutefois une autre architecture RISC qui a été précurseur sur le marché des assistants numérique c’est MIPS (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Architecture_MIPS). On la trouvait il y a 15 ans à la fois dans les stations de travail haut de gamme de Silicon Graphics et dans les PDA tactiles de Casio ou Aero de Compaq. Aujourd’hui, son domaine de prédilection ce sont les routeurs (comme mon TP-Link que je fais tourner sous OpenWRT (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/03/13/installer-openwrt-sur-un-routeur-tp-link-wr941nd/)) et autres équipements de réseau, mais il existe des micro-processeur tout à fait capable de rivaliser avec ceux d’ARM.

MIPS-Creator-C120 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/MIPS-Creator-C120 NULL.jpg)La carte Creator Ci20 d’Imagination embarque donc un processeur Ingenic (société chinoise) JZ4780 double-coeur “tout en un” (SoC) à jeu d’instruction MIPS32 avec 32 kB de cache L1 et 512 kB de cache L2. Ce dernier comporte une unité de calcul en virgule flottante et une unité d’instruction vectorielles (SIMD) ainsi qu’un processeur graphique de type PowerVR SGX540 GPU. Pas le haut de gamme, mais rien de ridicule. La mémoire RAM est de 1 Go (partagée pour la vidéo) et il y a 4 Go de mémoire flash intégrée sur le carte avec un connecteur SD pour une mémoire de masse supplémentaire (MAJ: Finalement c’est 8Go sur la version finale livrée). La connectivité réseau Ethernet, WiFi (802.11 b/g/n) et BlueTooth 4.0 est présente, ainsi que les entrées-sorties USB, GPIO, I2C, SPI et UART. Les OS supportés sont Android 4.4 et Debian Linux 7.0. MAJ: XBMC, le logiciel de centre multimédia, supporte maintenant l’architecture MIPS32 dans son tronc principal.

Je vous laisse lire les détails de l’article (en anglais) mais les conclusions sont mitigées. Si l’ensemble fonctionne correctement, il semble que les performances soient moindres qu’attendues et que certains bogues (vraisemblablement logiciels) subsistent. En résumé, sauf si vous souhaitez vous faire les dents sur l’architecture MIPS, n’espérez pas mieux de cette carte Creator Ci20 vendue à 50£ (65$) chez Imagination (http://store NULL.imgtec NULL.com/uk/product/mips-creator-ci20/) que ses consoeurs existantes dans l’architecture ARM.

Conseils pour connecter un ampli linéaire sur le Kenwood TS-590 et TS-990 par JG1GVX

Détails connecteur REMOTE Kenwood TS-590 TS-990 RIn JG1GVX (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/REMOTE_fig-2 NULL.png)Rin de JG1VGX a effectué un joli travail de test et de compilation d’information. Il a donc écrit un article qui regroupe toutes les informations pour connecter le signal de passage en émission-réception d’un amplificateur linéaire sur les transceivers TS-590s, TS-590GS et TS-990 de Kenwood (http://rin3 NULL.blogspot NULL.jp/2014/12/how-to-key-your-amplifiers-with-ts-590g NULL.html).

Il explore les différentes solutions techniques suivant le matériel (tension et intensité requise par l’ampli) avec leurs avantages et inconvénients, ainsi que les réglages sur le transceiver.

Réception ADS-B et découverte de ma clef RTL-SDR

Dongle RTL-SDR RTl2832 R820T (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/11/57 NULL.jpg)Pour beaucoup de que je vais décrire ici ne sera rien de nouveau ou de surprenant, mais je vous fais part de mes découvertes personnelles.

Je viens de recevoir il y a quelques jours une clef USB “RTL-SDR” achetée pour environ 10$ US (http://www NULL.ebay NULL.com/itm/New-RTL2832U-R820TADS-B-USB-DVB-T-SDR-ADS-B-Remote-Control-Digital-TV-Stick/181348852525). Ce type de matériel est en fait un récepteur de télévision numérique terrestre (DVB-T) détourné comme récepteur large bande. Il permet de “visualiser” environ 2,4 MHz partout entre 24 MHz et 1790 MHz. La résolution du convertisseur analogique-numérique est très faible avec 8 bits, mais c’est suffisant pour bien des applications. L’avantage de la version du matériel que j’ai choisi et qu’elle a une entrée antenne de type “prise antenne télé” ce qui permet de réaliser rapidement et pour pas cher un connecteur avec à l’autre bout une BNC pour y connecter nos antennes habituelles.

ADS-B Réception Can Tho Vietnam (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/ADS-B NULL.png)Je l’ai rapidement connecté à mon antenne VHF (qui fonctionne sur 50MHz et 144 MHz) pour voir comment cela fonctionnait avec les logiciels HDSDR (http://www NULL.hdsdr NULL.de/) et SDR# (http://sdrsharp NULL.com). L’intégration avec ces logiciels est excellent et tout marche du premier coup sans aucun soucis avec la réception de la bande FM très bonne, mais la présence de fréquences images fortes pour les stations proches de la maison.

Ensuite j’ai voulu tester un peu plus haut en fréquence et j’ai vu que la réception de signaux aéronautique ADS-B sur 1090 MHz était “facile”. J’ai utilisé pour cela ADSB# en conjonction avec Virtual Radar Server ou ADSB Scope. Les deux derniers ayant chacun des avantages et des inconvénients.

ADSB Vol VN1201 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/VN1201 NULL.png)Très rapidement j’ai pu décoder les trames envoyés par les avions qui viennent de Singapour ou de Malaisie pour aller vers Saigon, Hanoï et plus haut la Chine ou la Corée. L’antenne n’est pas du tout prévue pour cette fréquence et sa hauteur est de 13 mètres par rapport au sol avec un dégagement moyen, mais je suis tout de même capable de suivre les avions jusque 50km de chez moi. J’ai aussi suivi la boucle à l’atterrissage du vol venant de Hanoï sur l’aéroport local, perdant le signal quand l’avion est à 100m du sol. En gros, ça marche beaucoup mieux que ce que à quoi je ne m’attendais.

Une rapide modélisation m’a permis de voir que je peux rajouter un élément de dipole vertical pour 1090 MHz sur l’antenne sans perturber les autres bandes. Cela améliorera grandement l’omnidirectionnalité de l’antenne et devrait aider à suivre les avions.

Ce matin j’ai aussi fait mes premiers essais de CW Skimmer sur le 50 MHz. J’utilise HDSDR pour piloter le récepteur et celui-ci envoie un flux de signaux I/Q à 192KHz vers CW Skimmer. Les essais sont concluants car j’ai pu rapidement décoder les forts signaux de la balise JR6YAG à Okinawa malgré la propagation moyenne en ce mois de décembre.

Le Kenwood TS-590SG au banc d’essai chez Rob NC0B

TS-590G Kenwood HF transceiver (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/10/20141002_ts_590g NULL.jpg)Rob Sherwood de NC0B a eu l’occasion d’avoir dans les mains le nouveau Kenwood TS-590SG et l’a passé au banc d’essa (http://www NULL.sherweng NULL.com/table NULL.html)i. Les résultats le donnent encore meilleur que l’ancien TS-590s puisque la gamme dynamique pour des signaux proches (2 KHz) est de 92dB au lieu de 88dB. Le reste des mesures sont soit meilleures soit égales toujours en faveur du nouveau modèle. Au noté de 4dB cela reste dans les extrêmes des variations possibles entre deux unités produites au sein d’un même modèle. Dans tous les cas c’est positif.

Cela rejoint aussi les avis d’acheteurs ayant fait le passage du TS-590S au nouveau TS-590SG.  On peut considérer ces avis comme subjectifs (quand on vient de dépenser 1500$ on veut se justifier) mais ils sont tous positifs. Pour l’instant, aucune critique n’est faite sur le nouveau modèle de Kenwood qui sans le révolutionner corrige tous les points négatifs du précédent opus et n’en apporte aucun nouveau. Au prix où il est vendu, le TS-590SG est donc de loin la meilleure affaire du moment.

Transceiver VHF à réaliser soi-même par IZ0ROO

Je propose régulièrement des articles traitant de construction de récepteurs ou transceivers HF soit à faire complètement soi-même, soit en kit. Trouver l’équivalent pour les VHF est beaucoup Récepteur VHF WA5BDU (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/2M_RX NULL.jpg)plus difficile. D’une part cela requiert un peu plus de soin pour avoir un montage qui fonctionne du premier coup, d’autre part les produits commerciaux fabriqués en Chine sont aujourd’hui si bon marché que la demande pour du kit s’est presque complètement tarie.

Voici un premier circuit de récepteur VHF proposé par Nick WA5BDU (http://pages NULL.suddenlink NULL.net/wa5bdu/2M_RX NULL.html) qui utilise un Si570 comme oscillateur local et un circuit MC3362 comme récepteur FM à double conversion (FI sur 10,7 MHz et 455 KHz).

Transceiver VHF IZ0ROO (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/TransceiverVHF_IZ0ROO NULL.png)Ce deuxième montage de transceiver VHF par IZ0ROO (document PDF) (http://www NULL.ariroma NULL.it/docs/projects/pp_002m NULL.pdf) est plus complet. L’oscillateur local est une PLL (boucle à verrouillage de phase) construite autour du Fujitsu MB1502, le récepteur utilise un Motorola MC3372, le transceiver produit 1,5W en émission et le tout est contrôlé par un micro-contrôleur Parallax Basic Stamp BS2-IC. Le document fourni est très très bien documenté (en anglais) et contient le dessin du circuit imprimé, tous les schémas, la liste des composants et le code source du programme du micro-contrôleur.

Le Mountain Topper Rig de KD1JV produit en série par LnR Precision

Dans un e-mail assez laconique de 3 lignes paru hier sur le groupe Yahoo AT Sprint, Steve de KD1JV a annoncé un nouveau partenariat avec LnR Precision (http://www NULL.lnrprecision NULL.com/transceivers/) dont je vous avais déjà parlé des produits il y a quelques temps (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/08/22/transceivers-qrp-chez-lnr/).

Boîtier MTR KD1JV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/03/MTRbox NULL.jpg)LnR Precision produira en série le transceiver ultra-portable MTR de KD1JV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/02/23/the-mountain-top-rig-mtr-par-kd1jv-lexpert-en-sota/), dans sa dernière version 3 bandes (celle en ma possession étant du premier lot, 2 bandes (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/04/16/amplificateur-55w-pour-mon-mountain-topper-rig/)). Le prix annoncé est de 250$ pour une version entièrement montée, vraisemblablement dans un boîtier et prête à l’emploi (même si ce n’est pas explicitement précisé). La disponibilité est annoncée pour fin janvier.

Ce partenariat pourrait paraître surprenant car jusqu’à présent c’est Hendricks QRP Kits de KI6DS qui produisait les versions “commerciales” des conceptions de KD1JV comme récemment avec le MBDC (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2014/06/07/kit-pour-debutants-le-mbdc-de-kd1jv-deja-disponible-chez-hendricks-qrp-kits/). Toutefois, LnR Precision semble radicalement tourné vers le SOTA et des produits QRP portable “prêts à l’emploi”. De plus, le MTR étant entièrement en CMS, il n’est pas le plus aisé à produire en kit, et KI6DS ne jouit pas d’une réputation de service client sans faille ce qui complexifierait la tâche.

Autre nouvelle, Steve a annoncé travailler sur un remplaçant de l’ATS-4. Le design envisagé serait bien entendu de dimension plus importantes qu’un MTR classique mais offrirait 5 bandes, un écran LCD ou OLED complet, une boîte d’accord long-fil intégrée et un pont de mesure du ROS. Le micro-contrôleur serait un MSP430G2553 dont le bus I2C serait disponible pour des développements. Premiers prototypes attendus d’ici 3-4 mois et le kit sera vendu sans boîtier.

Bilan du concours CQ WW partie télégraphie 2014

Je travaillais une partie de ce week-end, donc ma participation n’a pu être que limitée. J’ai tout de même réussi à passer 8 heures devant la radio, ce qui est plus que ce que j’espérais, pour un total de 101 558 points en 195 QSOs. Je pense que mon taux d’erreur sera limité cette fois et que le score final devrait rester bon.

La bande a fermé un peu plus tôt le dimanche soir et j’avoue que j’ai eu du mal à atteindre mon objectif de 100 000 points et j’ai laissé tombé celui de 200 QSOs à environ minuit et demi. Plus rien sur 15 mètres après 22h et le 20m se mourrait tout doucement après minuit. De toutes façon je chassais plutôt le DX que le score dans le concours. Cette année plusieurs stations étaient actives depuis le Viêt-Nam dont 3W3O qui a du y passer plus de temps que moi et rendre mon score caduque.

Average Rates per Bands XV4Y CQ WW CW (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/12/AverageRatesBandsChart10mins NULL.png)Cette fois-ci, j’ai dédié pas mal de temps aux bandes basses (80 mètres et 40 mètres) et j’y ai fait de loin ma meilleure moisson d’entité DXCC de l’année (dont 8Q7DV, KH8B, AH2R et AH0K…). Mon total de pays sur ces bandes devrait augmenter significativement, mais faut dire qu’il part de bas en particulier pour le 80m. J’ai aussi augmenté mon total de pays de l’année en vue du DX Marathon avec ZD8O et KH8B.

Chose intéressante, le taux de QSOs/heure calculé suivant le temps de traffic est presque aussi élevé sur 40 mètres que sur 15 mètres, ce qui montre que la bande était “efficace” alors que sur 15 mètres je perds beaucoup de temps en répétition à cause du QRM. Le nombre de QSOs et de zones/pays du 40m est aussi comparable à celui du 20m, ce qui montre que la propagation était bonne.

Ci dessous le log complet les statistiques.