Mois : juillet 2014

Les radios et logiciels utilisés par la WRTC 2014

Participant WRTC 2014 (photo KM1G) (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/07/Competitor-at-radio-KM1G NULL.jpg)S’il y a une chose qu’on peut souligner dans l’organisation du concours World Radio Team Championship de cette année c’est l’excellente communication mise en place par K5ZD et son équipe. Les articles dans la presse locale et nationale américaine ont été nombreux, et pour les lecteurs plus spécialisés, les biographies des participants, la description des équipements utilisés et les détails des coulisses de l’opération ont fait l’objet d’une très bonne couverture.

On reconnait bien aussi la patte de Randy K5ZD dans le fait que tout cela ne s’arrête pas après la date de l’IARU HF (concours auquel s’adosse la WRTC). Beaucoup de statistiques et de debriefing sont encore à venir. Il faut maximiser la portée de l’événement, tant pour satisfaire les sponsors qu’assurer une prochaine édition (dans un autre pays) encore plus réussie.

Il y a quelques jours ont été publiés des chiffres intéressants donnant les statistiques sur les transceivers et logiciels de logging utilisés par les différents participants (http://www NULL.wrtc2014 NULL.org/radios-and-software-used/). Je ne m’attarderait pas sur les détails car vous aurez plus vite fait de consulter le tableau. Toutefois, il est intéressant de voir que si l’Elecraft K3 truste 63% des radios utilisées, les postes de la série des FT1000 de Yaesu représentent encore environ 7% alors qu’ils sont dépassés en terme de performance et de fonctionnalités. Il sont à égalité de jeu avec les Kenwood TS-590s (6%) et FTdx-5000 (7%) qui eux ont été taillés expressément pour les concours. Au niveau de logiciels c’est clairement WinTest (68%) qui vient devant N1MM (25%).

C’est intéressant de voir ces chiffres car l’importance des performances des récepteurs a été exagérée ces dernières années. Avec une antenne aux performances “moyenne”, il est plus important d’utiliser un poste dont un apprécie l’ergonomie et que l’on connaît bien, plutôt que de courir après les performances. Les opérateurs de la WRTC sont en principe la crème des opérateurs de concours radio. Ils disposent d’un budget temps et argent qui en principe ne leur interdit pas de s’acheter le matériel dernier cri. La présence d’équipements anciens comme des FT1000d, des IC-756proIII, un TS-850 montre que le transceiver (tant qu’il est de performance suffisante bien entendu) n’est pas l’élément déterminant pour gagner des concours. L’équipe K1A, vainqueur cette année, utilisait d’ailleurs des Icom IC-7800, qui bien que très onéreux mais déjà anciens, ont des performances en retrait par rapport aux K3, FTdx5000, FTdx3000 ou TS-590s.

Manipulateur iambic “sensitif” en kit par OK1CDJ

Manipulateur sensitif tactile en kit par OK1IAK (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2014/07/Sensitive_paddle_OK1IAK NULL.jpg)Grâce à l’information de Vojtech OK1IAK, je suis tombé sur des kits bien sympas vendus par Ondra OK1CDJ.

En particulier, son manipulateur morse tactile en kit semble intéressant pour un prix d’environ 17€ port compris (http://www NULL.hamshop NULL.cz/kits-c4/dotykova-pasticka-sada-cw-touch-paddle-module-kit-i229/). La version assemblée est légèrement plus chère et la version “nue” (sans boîtier, support de piles, etc) un peu moins chère. Autre kit original, le PicoTracker qui allie un GPS et un émetteur 430 MHz CW/RTTY (http://www NULL.hamshop NULL.cz/hab-and-aprs-c34/picotracker-v-3-1-pcb-i258/), spécialement conçu pour les ballons stratosphériques éducatifs.

Il propose aussi des transceivers, boîtes d’accord QRP, module capacimètre-inductancemètre, divers accessoires antennes (isolateurs, câbles…) et des composants pour électronique numérique (Arduino et Raspberry Pi) à de très bons prix. Les frais de port sont raisonnables mais vous pousseront à grouper vos achats. Le paiement par PayPal est accepté ce qui pour moi est un vrai plus.