Mois : août 2013

Dernières bétas pour QScope.org


QScope : temps de trafic par bande (http://www NULL.qscope NULL.org/)
Ces derniers jours, j’ai pas mal travaillé sur mon site de statistiques et graphiques pour les logs radioamateurs (http://www NULL.qscope NULL.org/). Je suis plutôt satisfait des résultats et il ne me reste plus que deux petites modifications à apporter pour atteindre les objectifs fixés pour la version 1.00. Alors qu’au départ je ciblais uniquement les amateurs de concours radio, aujourd’hui je me rends compte que beaucoup des statistiques que le site calcule sont intéressantes aussi pour les DXers. Par exemple j’aime assez ce graphe de répartition de mon temps de trafic en fonction des bandes. Comparé au nombre de QSOs et aux nombres d’entités DXCC par bande, cela permet de voir quelles sont les bandes les plus productives.

QScope : Répartition temps de trafic (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/XV4Y_OpTimeBandPieChart NULL.png)Je suis aussi très content des performances et aujourd’hui l’application tourne très bien avec un serveur mono-processeur et seulement 512Mo de RAM! Ce sera une autre histoire avec 1000 utilisateurs bien sûr mais toutes les optimisations que j’ai apporté et les choix que j’ai fait dès le départ seront payant pour garantir que la qualité de service suivra les améliorations du matériel qui pourraient être nécessaires. En particulier, j’ai soigné mes procédures stockées ce qui sur certaines opérations a permis de diviser les temps de traitement par 10 et surtout de mieux répartir la charge entre le serveur web et la base de données. J’ai encore quelques petites pistes pour réduire le temps de traitement pour dessiner les graphes, mais c’est un peu plus expérimental et moins urgent.

Les fonctionnalités offertes par QScope.org (http://www NULL.qscope NULL.org/) sont les suivantes :

  • Nombre de QSOs, Temps de trafic
  • Nombre d’indicatifs uniques contactés, d’entités DXCC uniques, de zones CQ et ITU
  • Taux de QSO/heure moyen et en pointe pour des périodes de 10, 30 et 60 minutes
  • Synthèse de l’Activité montrant quelle bande, mode ou table de trafic étaient les plus productives durant un concours
  • Graphes avec le nombres de QSOs par indicatif, bande, mode, ou opérateur
  • Graphes avec le nombres de Points par indicatif, bande, mode, ou opérateur
  • Graphes avec le nombres de QSOs par zones CQ ou ITU
  • Graphes heure par heure montrant le Nombre de QSOs et Points, le Nombre de nouvelles zones CQ et ITU, le Nombre de nouveaux pays DXCC et Préfixes
  • Graphes avec le Temps de trafic par bande, mode et opérateur avec temps de pause paramétrable
  • Graphes minute par minute montrant l’évolution taux de QSOs/heure en pointe pour votre log entier ou par opérateur ou par bande, avec la durée d’échantillon du calcul des pointes paramétrable entre 5 et 60 minute
  • Graphes avec les taux de QSO/heure en pointe par bande, mode ou opérateur avec la durée d’échantillon du calcul des pointes paramétrable entre 5 et 60 minutes

Bien entendu les informations que vous pouvez afficher dépendent de celles disponibles dans vos logs. Le format ADIF contenant plus de détails que le format Cabrillo. Pour l’instant les logs que j’interprète le mieux proviennent des logiciels de N1MM, puis DXKeeper, puis Ham Radio Deluxe (HRD).

Logo QScope.org (http://www NULL.qscope NULL.org/)

Premiers QSO radioamateur depuis l’ISS pour le spationaute Luca Parmitano

ISS_as_seen_from_Discovery (Credit ESA - Luca Parmitano Blog) (http://blogs NULL.esa NULL.int/luca-parmitano/2013/08/13/message-in-a-bottle/?lang=eng)Dans son billet Message in a bottle, le spationaute italien de l’ESA Luca Parmitano décrit sur son blog son expérience avec son premier QSO radioamateur depuis l’ISS (http://blogs NULL.esa NULL.int/luca-parmitano/2013/08/13/message-in-a-bottle/?lang=eng). Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est enthousiaste et que la radio a apporté un instant de bonheur tant à lui qu’à la jeune station portugaise qu’il a contacté.

Info lue sur le bulletin de l’AMSAT NA.

Nouveau transceiver QRP multibande par KD1JV : le MBDC [MAJ]

C’est la petite surprise du week-end. Steve de KD1JV a annoncé la disponibilité d’une première pré-série de 50 unités d’un nouveau kit transceiver HF QRP : le MBDC (Multi-Band Direct Conversion) (http://kd1jv NULL.qrpradio NULL.com/mbdc NULL.pdf). C’est un nouveau design conçu à partir de composants traditionnels sauf pour le module DDS AD9850 et l’écran LCD 16×2 avec contrôleur HD44780 du type de ceux vendus par les fournisseurs chinois.

Kit transceiver HF multi-bande KD1JV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/KD1JV_MBDC NULL.jpg)Le récepteur est du type à conversion directe et possède une couverture générale tous modes de 100 KHz à 30 MHz. Son taux d’IP3 est élevé, mais dans la version de base l’absence de filtrage en entrée pourra parfois laisser passer les signaux forts sur l’harmonique 3. Le récepteur dispose de 3 positions de filtrage audio : un filtre large-bande, un filtre 600Hz (4-pôles) et les 2 filtres en cascade ce qui donne une bande-passante encore plus étroite pour la CW. Un circuit d’AGC est présent ainsi qu’un réglage du volume indépendant. La sélection de la fréquence se fait par encodeur rotatif, la sélection du pas se fait entre 1Hz et 10 KHz. Des mémoires de fréquences sont disponibles ainsi qu’un RIT.

L’émetteur est bi-bande pour le 160m et le 80m et produit 5 Watts en télégraphie. Un manipulateur électronique Iambic-B à mémoires est intégré. Le design est plutôt novateur en utilisant beaucoup de circuits courants et bon marchés un peu détournés de leur usage premier (74HC4053, 74HC4066, TL084 pour le récepteur, 74HC00 pour le buffer du PA).

Je vais avouer que je suis très très déçu de ne pas avoir pu commander un kit. J’étais absorbé dans un travail de développement sur des micro-contrôleurs ainsi que sur les dernières retouches pour nouveau site QScope.org (http://www NULL.qscope NULL.org/) (plus d’informations d’ici peu) et je n’ai pas lu mes e-mails… L’émetteur ne m’intéresse pas vraiment car il n’y a personne en local sur les bandes-basses. Par contre le récepteur multi-mode à couverture général aurait été parfait pour laisser à mon beau-père à la ferme ou plus tard pour mes enfants.

MAJ : Finalement Steve a décidé d’augmenter le nombre de kits à 100 unités, et j’aurai donc le mien! Le prix annoncé est de 50$ auxquels il faut ajouter le DDS et l’écran LCD que j’ai déjà dans mes tiroirs.

Mise à jour 1.04 du firmware pour le Kenwood TS-990s

Refroidissement TS-990s (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/transmit_img_unit01 NULL.jpg)Kenwood vient de rendre disponible au téléchargement une nouvelle version du logiciel interne de son transceiver décamétrique haut de gamme le TS-990s. Officiellement celle-ci ne contient que deux modifications, mais certaines sources internes de Kenwood recommande de l’installer car elle comporte plusieurs petites corrections de bogues non documentées. En particulier sur certains équipements une mauvaise détection de la température amène parfois une mise en sécurité du poste (erreur 0050). Certains OM ont eu cette erreur une petite dizaine de fois, d’autres jamais, mais une correction est attendue.

Kenwood a aussi mis sur son site web le très attendu In-Depth Manual pour le TS-990s (http://www2 NULL.jvckenwood NULL.com/products/amateur/pdf/ts-990_in-depth_manual_j NULL.pdf), supplément technique qui décrit tous les choix techniques et les astuces dans la conception et l’utilisation de son transceiver. Malheureusement cette édition de 102 pages est en japonais seulement, mais elle laisse présager une traduction imminente.

Amplificateur HF 400W par KJ6LRR/VU3GEK

VU3GEK KJ6LRR Ampli linéaire 400W (http://homebrewcorner NULL.blogspot NULL.in/p/blog-page NULL.html)Ganesan VU3GEK / KJ6LRR propose un amplificateur 1,8 MHz – 30 MHz (hors bandes WARC) sortant 300W en CW et jusque 400W en BLU pour environ 400$US (http://homebrewcorner NULL.blogspot NULL.in/p/blog-page NULL.html). La commutation est manuelle mais l’ampli dispose de toutes les protections requires. La puissance en entrée doit être comprise entre 2 et 20W ce qui le rend parfaitement indiqué pour les postes QRP. Prévoir 60A sous 14V pour l’alimentation.

La qualité du PCB, des composants et du design semble irréprochables suivant les commentaires des acheteurs et les photos visibles sur son blog.

Etude de la propagation : suivi automatisée des balises NCDXF

Jim VE7FO est un grand amateur de concours radio. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a rejoint l’équipe de testeurs du projet COSTA (dont le nom définitif sera annoncé d’ici peu) car il souhaite avoir des statistiques sur les performances des membres de son équipe.

Réception NCDXF VE7FO 2013-08-19 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/NCDXF_VE7FO_S-2013-08-19 NULL.gif)Le pendant de cette étude a posteriori de comment s’est passé le concours, c’est une planification rigoureuse de la stratégie à adopter face à la propagation. Certains OMs (et nombreux sont des pointures dans le domaine des contests) vous disent “Il suffit de rester sur la bande la plus haute ouverte et ne descendre que lorsque le nombre de QSOs diminue trop fortement. Et on ne fait les bandes-basses que lors des couchers et levers de soleil”. C’est vrai dans la plupart des cas et pour les gros concours où il est plus important de courir les points que de chasser les multiplicateurs. Il y a d’autres cas où on a besoin de savoir vers quelle direction sera la meilleure ouverture et c’est là qu’une étude de la propagation est nécessaire.

Les logiciels de modélisation (tel que ceux basés sur le moteur VOACAP comme ce site que j’utilise beaucoup (http://www NULL.voacap NULL.com/)) sont très utiles mais ne donne que des prévisions suivant des modèles statistiques théoriques. Une étude des conditions réelles de propagation est souvent d’une meilleure aide. Personnellement j’utilise WSPR à cet effet, mais Jim préfère lui le logiciel Faros (http://www NULL.dxatlas NULL.com/faros/) qui écoute les balises NCDXF (http://www NULL.ncdxf NULL.org/pages/beacons NULL.html) réparties de par le monde et dresse une carte des conditions de propagation. L’avantage des balises NCDXF c’est qu’utilisant 100W dans une antenne verticale en télégraphie elles sont plus proche de la réalité. Cette carte peut ensuite être téléchargée sur un site web comme celui de Jim VE7FO pour partager avec d’autres OM ses résultats. De nombreux sites similaires existent.

Reconstruction d’une clé morse Breedlove Two Speeds par G3YUH [MAJ]

G3YUH Breedlove 2 Speeds (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/G3YUH_Breedlove_2Speeds NULL.jpg)Ron G3YUH nous régale encore d’un très beau travail avec cette clé Breedlove Two Speeds qu’il décrit comme une folie mécanique. Il est parti d’une description et d’un dépôt de brevet tous deux très incomplet pour construire quelque chose qui fonctionne. Comme il le dit : “cette clé est très rare et on comprend très vite pourquoi!“. L’objectif annoncé était de pouvoir passé via un basculement de levier d’une position QRS (télégraphie lente) à QRQ (rapide) mais en pratique c’est une autre histoire. En tous cas c’est beau à voir.

Ron a mis en ligne une courte vidéo montrant la clé en fonctionnement.

Une antenne boucle magnétique sans CV haute tension

Les antennes à boucle magnétique sont souvent citées pour leur très haute efficacité compte-tenu de leur taille très réduite (par rapport à la longueur d’onde). Pour un OM qui n’a pas de place en extérieur, en appartement ou en maison de retraite, elles sont souvent le meilleur choix. DJ0IP nous présente ici sa conception assez intéressante pour un cadre magnétique sans capacité variable haute tension (http://www NULL.dj0ip NULL.de/my-favorite-antennas/old-folks-antenna/).

DJ0IP Boucle Magnétique (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/DJ0IP_boucle_magnetique NULL.jpg)En effet, les antennes boucle magnétique présente deux caractéristiques parfois pénalisantes : une bande-passante étroite avec donc le besoin de les réajuster tous les 10 KHz, des tensions très élevées et la nécessité d’utiliser un Condensateur Variable de type “papillon” pour faire l’ajustement.

Pour son père qui se trouvait en maison de repos et qui regrettait de ne pouvoir contacter ses copains du réseau quotidien sur 40 mètres, Rick a conçu une antenne sans utiliser de CV mais avec du câble coaxial RG213. Lisez l’article car l’histoire par elle-même est intéressante et la conception de l’antenne intéressante car ne nécessitant pas de composants spéciaux.

Texas Instruments annonce les nouveaux LaunchPad Hercules sous la barre des 20$

Texas Instruments LaunchPad Hercules (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/xhercules-spin-image NULL.png NULL.pagespeed NULL.ic_ NULL._xks5LINhi NULL.png)Le succès que rencontre TI avec ses plateformes d’initiation et d’expérimentation LaunchPad le motive à élargir sa gamme. Après avoir proposé des cartes autour de micro-contrôleurs MSP430, puis LM4F (ARM Cortex M4), puis C2000/Piccolo (DSP) c’est maintenant un panel de trois cartes construites autour de MCU à coeurs ARM Cortex-R4 qui sont proposées aux bidouilleurs et professionnels (http://www NULL.ti NULL.com/ww/en/launchpad/hercules NULL.html).

Cette gamme de micro-contrôleurs Hercules utilise une version spécifique de la gamme ARM Cortex qui est prévue pour les applications critiques et de sécurité. Ces composants se retrouvent dans des équipements médicaux, de transport ou de sécurité. 3 modèles de LaunchPad seront donc proposés embarquant soit un Texas Instruments RM42 (double coeur ARM Cortex-R4 à 100MHz pour plus de 350 DMIPS, 384Ko de Flash ECC, 32Ko de RAM ECC), TMS570 (caractéristiques similaires mais double coeur Cortex-R4 à 80MHz pour plus de 280 DMIPS) et TMS470M (Cortex-M à 100DMIPS, autre caractéristiques pas encore annoncées). Le prix est de 19,9$ port compris et la disponibilité est immédiate.

Merci au site 43oh.com pour l’information. (http://www NULL.43oh NULL.com/2013/07/ti-releases-new-hercules-arm-cortex-r4-launchpads-under-20/)

Bonne propagation en ce début août

En regardant mon log, je n’ai du faire qu’une trentaine de QSOs sur les trois dernières semaines. D’une part la propagation est mauvaise en soirée là où j’ai le plus de temps libre, d’autre part j’ai été très occupé sur un tas d’autres choses.

wspr_40m_xv4y_08aout2013 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/08/wspr_40m_xv4y_08aout2013 NULL.png)Ces soirées “sans trafic” ont donc été l’objet de petites expérimentations avec ma balise autonome WSPR à DDS. J’ai essayé un peu toutes les bandes et les résultats très moyens me confirmaient ce que je savais déjà : l’été n’est pas une bonne période pour le DX. Voici toutefois une capture de WSPR sur 40 mètres il y a quelques jours où avec environ 1W dans un dipôle à quelques mètres du sol j’ai fait le grand écart entre les USA et l’Europe dans la même nuit. Sur d’autres nuits j’ai été reçu au Brésil ou en Afrique, mais jamais les deux en même temps… et parfois même l’Europe se faisait timide.

Comme la musique de la CW me manque, hier en attendant que mes clients rentrent de leur dîner en ville, j’ai écouté un peu les différentes bandes, fait un QSO en BLU avec CT7/DL4IAL (http://www NULL.qrz NULL.com/db/DL4IAL). La propagation était plutôt bonne et beaucoup de signaux se faisaient entendre du 20 mètres au 12 mètres. J’ai donc lancé appel sur 15 mètres et le pile-up a été instantané dès le premier appel. Ca faisait un moment que ça ne m’était plus arrivé! Malheureusement pour les stations appelantes, les occupants de mes chambres d’hôtes sont arrivés peu après et je n’ai pu faire que 9 QSOs…