Mois : juin 2013

Construire des filtres coupe-bande en câbles coaxiaux (stubs) [MAJ]

Si vous avez déjà opéré dans un contexte d’émetteurs multiples (pour un concours radio, une activation, une journée type Jamborée sur l’air…) vous savez que les filtres passe-bandes intégrés dans nos transceivers ne sont souvent pas suffisants. En réception ils peuvent atténuer insuffisamment les signaux adjacents, en émission ils peuvent laisser passer trop d’harmoniques ou pire un bruit composite issu par exemple d’un oscillateur local au bruit de phase trop important. La conséquence c’est que quand une station émet les autres deviennent sourdes ou du moins leur niveau de bruit de fond augmente considérablement. Avec 100W parfois ça passe, avec 1kW les filtres externes sont nécessaires.

Stub pour station multi émetteurs par K2TR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/K2TR_Multi_Transmitter_Stubs NULL.jpg)Ce que je vous propose ici c’est de réaliser ces filtres avec des stubs fait en câble coaxiaux. Rien de nouveau, mais ce document de K2TR trouvé sur le site K1TTT résume très bien les différentes situation rencontrées (http://www NULL.k1ttt NULL.net/technote/k2trstub NULL.html). Les longueurs sont données pour un câble type RG-8 mais peuvent-être extrapolées aisément. Un câble type RG-6 prévu pour la télé par câble convient parfaitement et se trouve pour pas cher. Son coefficient de vélocité est plus élevé (entre 0,8 et 0,9 généralement) et devra être mesuré impérativement avant de tailler vos stubs. La longueur plus importante n’est pas un problème en soi car les stubs peuvent être enroulés sur eux-même. Ils peuvent trouver leur place dans un pot de peinture en plastique ou en métal. Il paraîtrait que le métal améliore même les performances!

MAJ : Yann de F5UTN me fait remarquer qu’il a écrit un article sur le même sujet il y a quelques temps (http://www NULL.f5utn NULL.com/technique_stubs1 NULL.html). Je ne l’avais pas trouvé lors de ma recherche d’informations en français…

L’Icom IC-7100 disponible à la commande

ICOM IC-7100 (http://www NULL.hamradio NULL.com/detail NULL.cfm?pid=H0-011766)Le nouveau transceiver mobile multi-bandes (MF, HF, VHF et 430 MHz) et multi-modes d’Icom est dorénavant disponible à la commande aux USA chez HAM Radio Outlet (HRO) au prix de 1700 $US. Bien qu’ils ne le mettent pas en avant, Universal Radio (http://www NULL.universal-radio NULL.com/catalog/hamhf/3071 NULL.html) fait de même.

Je ne peux pas reprendre ici tout les caractéristiques du poste mais on a tout de même affaire à une réelle nouveauté en terme de technologie et d’ergonomie :

  • Ecran tactile
  • Panneau de commande incliné pour faciliter la lecture en mobile
  • DSP sur la FI
  • D-Star intégré
  • Port carte SD pour enregistrer l’audio

Vidéo de l’IC-7100 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?feature=player_embedded&v=EpyEQSr0b7Q)

Nouvelles des Flex 6700

Flex SmartSDR Screenshot K6TU (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/Flex_SmartSDR NULL.png)J’avais dit que j’arrêtais un peu de parler de SDR mais l’actualité en décide autrement…

Voici quelques informations fraiches sur les nouveaux transceivers de FlexRadio par Stu K6TU (http://1vc NULL.typepad NULL.com/ethergeist/2013/06/flexradio-6700-latest-pre-release-update NULL.html). Il note que ces dernières semaines de gros progrès ont été faits sur le logiciel SmartSDR tant du point de vue de la stabilité que des fonctionnalités et des performances. Un premier lot de transceivers seraient en cours d’acheminement vers les alpha et béta testeurs qui se sont portés volontaires pour essuyer les plâtres et aider FlexRadio a améliorer le produit.

Présentation de la technologie SDR par F8GHE

Carte PCI-Express SDR Phi (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/08/phi2 NULL.png)C’est un peu par hasard en faisant des recherches sur l’HAMPad (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/06/26/hampad-controler-vos-sdr-avec-un-ecran-tactile/) hier que je suis tombé sur ce document de F8GHE sur un serveur de l’ED 31 du REF (http://ed31 NULL.ref-union NULL.org/SDR_2013_F8GHE NULL.pdf). C’est un document dont je recommande la lecture à tous ceux intéressé par la SDR, même ceux qui s’estiment déjà bien instruits sur le sujet. Ensuite je crois que j’arrêterai de parler de SDR pendant un petit moment car j’ai l’impression que mes derniers billets ne couvrent que cela…

Comme toutes les technologiques “à la mode”, la radio logicielle ou Software Defined Radio tend à avoir des fanatiques et des réfractaires. Il en va de même pour les récepteurs HF à première FI basse (down-conversion) ou les modes de transmission de voix numérisée (D-Star ou FreeDV (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/04/17/freedv-la-telephonie-numerique-gratuite-pour-radioamateurs-en-hf/)). Certains OM de bonne volonté se lancent dans la vulgarisation et essaient d’en convertir d’autres mais font parfois des raccourcis un peu trop rapide.

J’ai vraiment apprécié le document de F8GHE sur la technologie SDR (http://ed31 NULL.ref-union NULL.org/SDR_2013_F8GHE NULL.pdf) car il commence par un historique rapide mais exacte, situe bien la place de la SDR dans la production de poste radioamateurs aujourd’hui (tous les postes HF des 10 dernières années par Yaesu, Kenwood ou Icom sont des SDR), explique bien les différentes technologies disponibles et surtout leurs avantages et leurs contraintes. Il ne cache pas non plus que si aujourd’hui les radioamateurs peuvent avoir des postes de haute technologie bon marché, c’est parce que la SDR est présente partout (téléphonie mobile, réception télé par satellite ou TNT, équipements médicaux…) et que nous profitons de l’abondance de composants et de la puissance des processeurs DSP qui équipe tout ces équipements de grande diffusion. Le document est très récent (février-mars 2013) et très actuel dans les produits présentés. Une vraie mine d’information. Encore bravo à F8GHE.

HAMPad : contrôler vos SDR avec un écran tactile

Ce n’est pas un nouveau produit, mais je ne pense pas en avoir encore parlé. Woodboxradio propose différents accessoires permettant d’ajouter un contrôle “traditionnel” à un ordinateur pilotant une radio SDR. Ces accessoires se connectent par le port USB et permettent d’en contrôler les commandes. Tous les logiciels de SDR ne sont pas compatibles mais les plus courants offrent un niveau de contrôle plus ou moins avancé. Pour les logiciels non compatible, il existe une possibilité de transmettre des commandes CAT et ainsi d’avoir l’ensemble des contrôles basiques.

Cela commence par un simple gros contrôle rotatif type “vernier” pour contrôler la fréquence (le Tmate à 189€ (http://woodboxradio NULL.com/tmate NULL.html)) qui se connecte à un port USB. Vient ensuite une version plus évoluée qui est le Tmate2 à 260€ (http://woodboxradio NULL.com/tmate2 NULL.html)ajoutant un écran LCD pour visualiser rapidement la fréquence et le bargraph ainsi qu’en ajoutant 2 contrôles rotatifs pour le volume par exemple et le filtre de FI.

HAMPad par Woodboxradio (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/hampad-banner_woodboxradio NULL.png)L’étape ultime, même si elle peut ne pas convenir à tous les OM se matérialise dans l’HAMPad à 189€, une tablette tactile de 7 pouces de diagonales qui permet de fonctionner comme un écran externe et surtout de directement pointer une information. L’HAMPad peut se comporter comme un panneau de contrôle tactile (on retrouve presque les boutons d’une radio traditionnelle) où comme un écran sur lequel vous affichez par exemple le DX Cluster et “cliquez du doigt” sur un contact pour faire varier la fréquence de votre radio. Là encore le niveau de contrôle dépend du logiciel et la possibilité d’envoyer des commandes CAT est une option payante. Je n’ai pas vu non plus de possibilité d’afficher un analyseur de spectre (panadapter ou waterfall) et de pointez dessus comme le fait le Kenwood TS-990s.

Le prix de 189€ est à la fois élevé si on le compare par rapport à une tablette tactile sous Android, et bon marché pour ce type de périphérique très spécialisé. A noter que c’est un accessoires complémentaire au Tmate par exemple pour celui qui veut avoir un contrôle de sa radio SDR avec une ergonomie plus adaptée que le clavier et la souris. L’aspect matériel est aussi plus travaillé avec un pied intégré qui facilite l’installation sur un bureau.

Le Ten-Tec Argonaut VI (539) testé par NC0B

Un Model 539 dans les laboratoires de Ten-Tec (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/09/1-ArgoVIatTen-Tec-1024x579 NULL.jpg)Un petit nouveau vient de faire son entrée dans le classement de Rob Sherwood. Il s’agit du Ten-Tec model 539 de son petit nom Argonaut VI. Sans surprise il arrive en neuvième place, juste au dessus du Ten-Tec Eagle avec qui il partage l’architecture du récepteur. Les quelques différences de mesure peuvent être considérées comme des variations de production.

MAJ : Rob NC0B me confirme que les différences sont minimes entre les deux postes, sauf sur un point. En effet, l’oscillateur local du Model 539 semble plus propre que celui de son aîné. A 10 KHz de la porteuse le synthétiseur est un peu plus silencieux, et sensiblement plus propre à 50 KHz. Il a aussi eu l’occasion de tester une deuxième unité du KX3 d’Elecraft pour confirmer que les résultats étaient identiques au premier échantillon mesuré.

Merci à K4SWL pour l’information (http://qrper NULL.com/).

Nouveau transceiver SDR innovant par ELAD, le FDM-DUO

A l’occasion du salon de Friedrichshafen fin juin, la marque italienne ELAD va annoncer un nouveau produit plutôt innovant sur le marché de la Radio Logicielle (Software Defined Radio) (http://ecom NULL.eladit NULL.com/). Sans être aussi extrême que les Flex-6000 qui tardent à pointer le bout de leur nez, l’ELAD FDM-DUO est une radio SDR à conversion directe fonctionnant à la fois de manière autonome ou connectée à un PC. Peu de détails filtrent mais la couverture semble sur toute les bandes HF et la bande passante décodée est de 192 KHz au maximum avec un ADC capable de 6144ksps. La connexion avec le PC en réception se fait soit par un port USB (deux signaux I/Q numérisés) soit analogique si vous disposez d’une carte son haute performance (USB2SDR par exemple). En émission il y a une entrée audio analogique ainsi qu’un autre port USB comportant deux entrées pour des signaux I/Q.

Deux versions de ce poste SDR seront disponibles une incluant émission et réception et l’autre agissant comme récepteur uniquement. Le prix est encore indéterminé, mais j’avoue que ce concept un peu hybride et aux performances un peu supérieures aux traditionnels SoftRock me plaît bien. Disponibilité annoncée pour la fin d’année. Merci à Simon GD4ELI/HB9DRV pour l’information.

ELAD FDM-DUO Flyer (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/ELAD_DUO-manifesto2 NULL.jpg)

 

Montage d’un kit filtre passe-bas universal de Kits and Parts

Filtre passe-bas Kits and Parts 80m (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/100_3578 NULL.jpg)Comme je vous en parlais récemment, conjointement à l’achat de mon kit amplificateur universel 5W CW (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/06/21/montage-dun-amplificateur-5w-classe-c-de-chez-kitsandparts-com/), j’avais acheté chez W8DIZ un filtre passe-bas pour la bande 80 mètres (http://kitsandparts NULL.com/univlpfilter NULL.php) afin d’en rendre la sortie exploitable sur l’air. Au début j’avais envisagé de réaliser ce filtre avec des restes de montage d’autres kits (ce que j’ai fait quand même pour un autre ampli expérimental) et de commander un lot de tore de ferrite pour des montages futurs (ce que j’ai fait aussi), mais le faible prix auquel Kits & Parts vend les petits “kits universels” fait que j’en ai pris un en plus. En effet, pour 8$ vous avez trois tores T50, 4 capacités de qualité, le fil à bobiner et un PCB très propre avec trous de fixation. La bande est à choisir à la commande et les valeurs ont été calculées pour offrir une très belle courbe avec par exemple pour le filtre 80m, -3dB à 5,11 MHz et -30dB à 7,1 MHz (harmonique 2).

Signal 3,5MHz sortie Filtre PB Kits and Parts

L’assemblage du kit par lui-même n’amène pas de nouveaux commentaires si ce n’est que je trouve que des pastilles de soudure un peu plus grande ne coûte rien et facilitent la vie du bricoleur. Autre petit détail, les trous pour connecter les entrés-sorties du filtre sont au pas de 2,54mm ce qui est parfait pour y mettre un connecteur type header. Malheureusement, la sortie de l’amplificateur classe C 5W est elle d’un autre format (pour y connecter un câble ou une prise BNC ?) alors que le filtre passe-bas est nécessaire…

Comme vous le voyez sur la photo, le signal en sortie à 3,5 MHz est maintenant irreprochable. J’arrive à faire produire 5W en sortie de filtre par l’amplificateur, mais pour mes besoins j’ai réduit la puissance à 1W ce qui évite à l’ampli de chauffer de trop car il est en transmission presque continue. Au passage, un filtre passe-bas 40 mètres aurait certainement suffit et aurait été plus polyvalent (l’harmonique 2 étant faible sur un ampli push-pull), mais comme je veux laisser la balise en permanence sans gêner ma réception sur d’autres bandes, j’ai préféré un filtrage plus “serré”.

Générateur signal AD9851 balise WSPR avec amplificateur 5W classe C (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/100_3573 NULL.jpg)Au fait, deux petites précisions. Premièrement, je sais que sur les photos de mon oscilloscope les traces sont floues. Ce dernier supporte mal les températures haute de la saison et en chauffant n’arrive plus à réguler correctement… de visu cela reste lisible, mais prendre la photo au bon moment est une autre histoire. Deuxièmement, les photos des montages sont prises “en cours de test” et pour l’installation finale dans un boîtier les inductances seront fixées avec de la colle, et mécaniquement tout sera fait au propre…

Aidez à la détection d’astéroïdes géocroiseurs

Sur une information de Ciel & Espace (http://cieletespace NULL.fr/).

Photo Astéroïde Vesta par la NASA (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/PIA15678 NULL.jpg)Sans être une pointure en astronomie et sans avoir touché un téléscope de votre vie, vous pouvez vous aussi aider à détecter des astéroïdes géocroiseurs, ceux qui sont susceptibles de s’approcher de la Terre et dans un scénario catastrophe causer des dégâts importants comme à Tcheliabinsk (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/M%C3%A9t%C3%A9ore_de_Tcheliabinsk).

L’IMCCE est un projet espagnol coopératif pour lequel tout le monde est invité à donner un peu de son temps et de son sens de l’observation pour essayer de débusquer de potentiels dangers pour la Terre (http://www NULL.laeff NULL.cab NULL.inta-csic NULL.es/projects/near/main/?&newlang=fra). Les données sont les photos issues du SDSS (Sloan Digital Sky Survey) mais rien ne remplace des milliers d’yeux et de cerveaux humain pour y dénicher les astéroïdes non encore identifiés. La particularité des images du SDSS c’est qu’elles ont été prises à travers huit filtres qui permettent de déterminer la composition des astéroïdes.

Les technologies récentes d’astronomie ont une qualité qui est aussi un défaut : elles génèrent un volume très très important d’images et d’information. Très souvent les scientifiques les utilisent dans un but très précis et passent à côté de découvertes. C’est là que les amateurs ont un rôle à jouer important car ils ont eux du temps et leur nombre est leur force. Plusieurs découvertes récentes importantes ont ainsi été faites par des amateurs reprenant des images du passé mais vues sous un angle différent.

Le Flying Pig Rig version 2, transceiver CW en kit chez Kits and Parts

Transceiver en kit Flying Pig Rig Kits and parts W8DIZ (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/pigrig_in_box_kitsandparts_w8diz NULL.jpg)W8DIZ a relancé une nouvelle série de son transceiver en kit Flying Pig Rig (http://kitsandparts NULL.com/fprb-7030 NULL.7 NULL.php). Volontairement simple à construire et d’un design épuré, ce poste permet de trafiquer en télégraphie avec 5W mais sur une fréquence unique (quartz) au choix sur la bande des 80 mètres ou des 40 mètres. L’idée de départ est de concevoir un poste facile à fabriquer pour les membres d’un radio-club comme celui de W8PIG (http://www NULL.fpqrp NULL.org/) et de pouvoir se retrouver sur la même fréquence. L’architecture est à simple conversion (avec un mélangeur NE602) et un manipulateur électronique est intégré (code source disponible). Les performances sont suffisantes pour les bandes basses mais le filtre à quartz n’utilisant que 3 pôles il ne sera pas taillé pour les contests bien que le profil montré sur les mesures ci-contre soit très flatteur.

Filtre 3 Quartz Flying Pig Rig W8DIZ (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/06/filter_470_pig_rig_w8diz NULL.jpg)Le prix de 42$ rend ce kit particulièrement attractif. Ca me paraît le kit idéal pour qui souhaite monter un premier kit transceiver. Le nombre de composants est limité, aucun CMS, peu d’inductances et transformateurs compliqués à bobiner (4 en fait)… Seul la documentation complète mais pas très pédagogique (http://kitsandparts NULL.com/pigrig_17Jan13 NULL.pdf) font baisser la note que je donnerai à ce kit. Personnellement à ce prix là j’hésite à en commander un. S’il est facile de modifier le circuit pour ajouter un VFO à DDS sur la réception, l’émission pourrait demander un peu plus de travail… Tout compte fait c’est plutôt un transceiver QRP pour les bandes des 15 ou 10 mètres (le MiniPi-10 ? (http://kitsandparts NULL.com/minipig/)) qui m’intéresse (pour opérer depuis la ferme en pleine journée) et il y a aussi d’autres circuits (un bon Wattmètre QRP par exemple) que j’aimerais réaliser avant…