Mois : janvier 2013

Nouvelles de chez KD1JV

Steve de KD1JV a été plutôt bien occupé et donc silencieux sur le groupe Yahoo AT Sprint ces derniers temps.

La nouvelle série de Mountain Topper Rig (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/09/16/en-portable-qrp-avec-le-mountain-topper-rig/) devrait bientôt être disponible. Cela a pris plus de temps que prévu car Ten-Tec a eu quelques difficultés pour fournir les boîtiers rapidement. Je suppose que la sortie du Modèle 539 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/12/17/le-ten-tec-argonaut-vi-disponible-a-la-vente/) n’y est pas pour rien.

Par contre, le transceiver “expérimental” pour les bandes basses (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/11/04/un-transceiver-16080m-innovant-chez-kd1jv/) est mis de côté. Quelques difficultés dans la mise au point pour obtenir quelque chose de fiable et facilement reproductible ont eu raison de la patience de Steve. Le projet n’est pas abandonné mais avec une priorité très basse…

En contrepartie, Steve annonce avoir travaillé sur nouveau kit transceiver pour Hendricks QRP Kits. Surveillez donc le site web de KI6DS (http://www NULL.qrpkits NULL.com/) pour voir quelle sera cette nouvelle petite merveille.

Divers nouvelles : kits et e-mails

Ecran LCD kit balise WSPR DDS (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/100B3380 NULL.jpg)Depuis ce week-end je suis très occupé à préparer, tester et empaqueter les kits WSPR à DDS qui m’ont été commandé ces dernières semaines. Pas mal de boulot en perspective car les commandes sont toutes personnalisées (indicatifs, locator, fréquences… différents pour WSPR suivant chaque OM) et certaines comportent des options (écran LCD et DDS AD9851 au lieu du 9850). Pour bien faire j’ai encore noté des problèmes de qualité (mauvais contact) sur les écrans LCD et il faut que je les tests bien un par un. Demain il faudra que je fasse toute la paperasse administrative et si tout va bien tout partira par la poste demain après-midi ou au plus tard mercredi, et devrait sortir du pays avant le nouvel an vietnamien (Tét)!

Autre mauvaise nouvelles du lundi, l’adresse e-mail que j’utilisais pour mes correspondances relatives à la radio ne marche plus. C’était une adresse free.fr que j’utilisais depuis presque 20 ans, mais Free à du se rendre compte que je n’étais plus client chez eux depuis un bail… A partir de maintenant tout passe sur une nouvelle adresse chez mon hébergeur professionnel, j’espère juste qu’aucun message important ne sera perdu en route…

Logiciel pour calculer ses propres filtres pour DSP

Si vous aimez expérimenter avec le traitement du signal et des architectures de radios utilisant le SDR Cube ou le SDR2Go, alors vous serez intéresser pour programmer vous-même vos propres filtres numériques.

Cumbria Design FIR Designer (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/FIR-Designer NULL.gif)J’avais déjà parlé de DFALZ (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/09/28/calculer-ses-coefficients-de-filtre-pour-dsp/). Cette fois-ci, Cumbria Design propose sur son site web FIR Designer (http://www NULL.cumbriadesigns NULL.co NULL.uk/DSP NULL.htm), un logiciel très complet permettant de calculer des coefficients de filtre suivant différentes méthodes et pour différents processeurs. Les filtres générés sont FIR rectangulaire avec fenêtrage. Ils peuvent être passe-bas, passe-haut, passe-bande, Hilbert et G3PLX. Les fenêtres peuvent être du type Hamming ou Blackman (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Fenêtrage). Cette dernière fonction fenêtre offrant semble-t-il de meilleures performances pour nos usages (lobe principal plus larges et secondaires plus étroits). Trois formats de sortie sont disponibles, décimal, hexadécimal 16 bits ou hexadécimal  24 bits. Ces filtres peuvent être utilisés sur des DSP 16 bits comme le dsPIC33 qui est le plus courant dans nos montages radioamateurs.

Merci à DF5SF pour l’information.

Brochure officielle en anglais du Kenwood TS-990s

Extrait plaquette Kenwood TS-990sKenwood vient de publier la brochure officielle pour son nouveau haut de gamme HF (http://images NULL.kenwood NULL.eu/files/prod/2452/14/UK_TS_990_rs_s NULL.pdf). Ce document de 16 pages est très détaillé et reprend les informations dévoilées en japonais (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/01/11/plus-de-details-sur-le-ts-990s/) il y a quelques jours. Les dernières informations de sources fiables parlent d’une disponibilité à la vente en février… disons mars pour l’avoir chez les revendeurs américains, et au moins mai en Europe.

En regardant attentivement cette documentation, on peut voir que Kenwood a vraiment soigné le design et la réalisation de ce nouvel équipements. J’attends avec impatience la revue technique détaillée de Kenwood, qui bien que partiale puisque rédigée par les ingénieurs de la marque, révèle toujours beaucoup de détails techniques intéressants.

Merci à Ian G3NRW (http://homepage NULL.ntlworld NULL.com/wadei/ts-990 NULL.htm) pour l’information.

Antenne long-fil pour le portable et les communications d’urgence

En français la dénomination pour ce type d’antennes est parfois imprécise. Souvent appelée long-fil, on peut la confondre avec d’autres conceptions fonctionnant différemment car étant de longueur aléatoire. Le terme générique d’antenne Marconi est parfois utilisé, mais en principe une antenne Marconi est d’une longueur multiple du quart d’onde et dispose d’un plan de sol (radians). Bref, les anglophones sont plus précis et c’est une End-Fed Half-Wave dipole (EFHW) dont je veux vous parler, c’est à dire un dipôle demi-onde alimenté par une extrémité.

Alimenter une antenne à une extrémité à pas mal d’avantages du point de vue de la facilité de construction et d’installation. En HF vous n’avez au plus que deux points (le bout libre et le point d’alimentation) à suspendre contre trois pour le doublet (les deux extrémités et le point d’alimentation). De plus, la partie la plus sensible aux pertes liées à l’environnement étant les extrémités (ventres de tension), en général les performances sont meilleures pour une installation équivalente. En VHF et au-delà, l’alimenter par une extrémité permet de la fixer en tête de mat, de manière bien dégagée du support et du câble, et simplifie aussi la construction.

Vous le savez tous si vous avez passé votre examen radio-amateur sans tricher, en espace libre, un dipôle alimenté par le centre fait 75Ω. Moins si on le replie en V ou s’il s’approche du sol. En l’alimentant à différent point, son impédance varie, elle peut-être d’environ 200Ω aux deux-tiers (OCF-Dipole ou FD4 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2011/12/06/ocf-dipole-80m-epilogue/)) et devient proche de l’infini à une extrémité. L’infini c’est long, surtout vers la fin, alors en général on se retrouve avec une impédance de 5000Ω.

Il y a différents moyens de rentre cette impédance compatible avec nos transceivers prévus pour 50Ω. En VHF, on utilise généralement un stub quart d’onde, et c’est dans ce cas la fameuse antenne en J ou J-Pole (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/xv4tuj-station-radioamateur-en-ok20ua/colineaire-j-pole-2x58-sur-144mhz/) que tout radioamateur devrait avoir essayer de construire au moins une fois. Bonne performances, simplicité de construction… elle a tout pour plaire.

En HF, on peut aussi faire le même type d’adaptation d’impédance. J’ai essayé avec un J-Pole raccourci sur 20 mètres (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2010/03/26/antenne-j-pole-a-la-sauce-xv4tuj/) avec un bilan mitigé sur l’utilité réelle de ce type d’antenne (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2010/05/03/moxon-17-metres-et-j-pole-20-metres/). Techniquement l’antenne fonctionne, pas de problèmes, mais mécaniquement c’est une autre paire de manche. L’antenne devient longue, et bien que théoriquement on devrait pouvoir placer le stub n’importe comment, en pratique ça devient compliquer. Les connexions des différents éléments sont aussi plus complexes à réaliser et fragiles.

Boite d'accord EFHW (http://www NULL.earchi NULL.org/92011endfedfiles/Endfed20 NULL.pdf)La solution habituellement utilisée sur les bandes décamétrique c’est donc un circuit d’accord du type LC. Internet regorge de montage de ce genre et c’est un des circuits favoris des amateurs de SOTA et de QRP, surtout ceux qui utilisent des transceivers de KD1JV comme le MTR (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/08/11/assemblage-du-mountain-topper-rig-partie-6-fin/) ou la série des ATS. Le montage du Emergeny Amateur Radio-Club que je vous propose ne déroge pas trop à la tradition (http://www NULL.earchi NULL.org/92011endfedfiles/Endfed20 NULL.pdf), mais son originalité réside dans l’utilisation d’un morceau de câble coaxial RG-174 pour réaliser la capacité. L’accord est fixe et l’utilisation est prévue pour des situations d’urgence où l’on peut se satisfaire d’un accord imparfait mais pour lequel la stabilité mécanique est importante.

Un récepteur 80 mètres à conversion directe a la façon Polyakov

Conversion directe par KE3IJ (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/DC-80_2 NULL.gif)Toujours sur le thème des circuits simples et amusant à réaliser soi-même, en voici un proposé par KE3IJ (http://www NULL.ke3ij NULL.com/DC-80 NULL.htm). Il est intéressant et différent des circuits habituels car il utilise un détecteur subharominque inspiré du détecteur de Polyakov fonctionnant avec un VFO à la moitié de la fréquence de réception désirée. En cela il se rapproche du montage que je vous ai proposé hier (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2013/01/22/un-transceiver-21-mhz-avec-3-transistors/), mais techniquement c’est un peu différent.

Je ne vais pas rentrer dans tous les détails, mais ici il n’y a pas vraiment de doubleur de fréquence. Le détecteur de Polyakov, décrit par RA3AAE, utilise deux diodes en parallèle mais tête-bêche avec la HF à gauche, le VFO et la BF à droite. Ce montage a l’avantage de résoudre quelques problèmes rencontrés avec les récepteurs à conversion directe ainsi que d’utiliser un VFO à la moitié de la fréquence cible, plus facile à construire. KE3IJ en a étudié différente variante dont une de son invention avec 4 diodes (la HF à gauche, le VFO au centre et la BF à droite) ce qui lui a permis d’en améliorer encore les performances comparativement aux montages précédents (2 diodes en parallèle, 1 diode, 2 diodes en série…). Je vous conseille de lire l’article d’origine pour plus de détails car l’auteur est très pédagogique en donnant tout l’historique de ses expérimentations. Sur son site web d’autres montages sont aussi bien étudiés et peuvent intéresser les radioamateurs curieux et bricoleurs. (http://ke3ij NULL.com/radios NULL.htm)

Transceiver décamétrique chinois FEITONG FT-808

FT-808 FEiTONG (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/FT_808 NULL.jpg)

Voici le FT-808 un poste marine dont le nom fait furieusement pensé à un produit Yaesu. Il n’en est rien. C’est un produit 100% made in China de FEITONG dont il ne faut pas espérer beaucoup pour les 450$ auxquels il est vendu (http://ssgrace NULL.en NULL.busytrade NULL.com/products/info/1106084/Ft-808-Hf-Transceiver NULL.html). Une petite vidéo vous en montrera plus… (Source Groupe Yahoo FTDX-3000 )

Petit télescopage avec le blog de Freddy F5IRO. J’avais en fait écrit cet article ce matin mais délayé automatiquement la publication à cet après-midi. L’article a été publié et depuis j’ai vu que Freddy avait abordé le même sujet…

Video FT-808 (http://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=Gv9bHQe-Isc)

Un transceiver 21 MHz avec 3 transistors

Schéma transceiver 3 transistors par JF1OZL (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/3trcw2 NULL.gif)Voici un circuit conceptuellement très intéressant conçu par JF1OZL en 1992 (http://www NULL.intio NULL.or NULL.jp/jf10zl/3trcw NULL.htm). La partie émetteur utilise un oscillateur 10,5 MHz avec un transistor, un doubleur de fréquence à diodes, et un étage de puissance avec deux transistors qui délivre 1W. La partie récepteur est du type à conversion directe et utilise le même oscillateur et le même étage RF, un démodulateur à diodes venant s’insérer dans le circuit d’amplification. L’amplification audio est aussi faite par le même transistor utilisé par la partie émetteur. Un filtre passe-bande et un filtre passe-bas sont commutés respectivement pour la réception et l’émission.

Principe transceiver JF1OZL (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2013/01/3trcw1 NULL.gif)Les performances ont l’air honorables, mais certains composants dont les transistors (modèles 2SC japonais) peuvent être durs à trouver actuellement… J’avoue que j’ai du relire plusieurs fois le schéma et le diagramme en blocs pour bien comprendre le fonctionnement car il y a de multiples commutations émission-réception afin de réutiliser les différents étages.

AN-SOF 3.0 Professional en promotion

AN-SOF version 3 simulation micro-strip (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/ansofv3-filter NULL.jpg)Louis Bergman, de l’équipe commerciale de Golder Engineering , annonce qu’il reste encore 10 jours pour profiter de la promotion exceptionnelle permettant d’acheter la version Professionnelle du logiciel de modélisation d’antenne AN-SOF pour le prix de la version basique. Plus d’informations sur le site web de l’éditeur (http://www NULL.antennasoftware NULL.com NULL.ar/index NULL.php?news&nid=5).

WSPR-X et WSPR-15

WSPR-X par K1JT (http://wsprnet NULL.org/drupal/node/3891)Joe K1JT vient d’annoncer une nouvelle version de son logiciel d’étude de la propagation. Il utilise encore une fois un mode “signaux faibles” mais ajoute cette fois-ci le nouveau WSPR-15 avec une durée de transmission de 15 minutes au lieu des 2 minutes du mode WSPR normal. Le gain est d’environ 9dB permettant de détecter des signaux 37dB en dessous du bruit dans une bande passante de 2500 Hz! Ce mode n’est pas prévu pour les bandes HF car l’écart entre symboles est de seulement 0,183 Hz, moins que l’effet Doppler ressenti sur la plupart des transmissions HF. Son but est d’expérimenter des transmission à longue distance (DX) sur VLF (137 et 427 KHz) ou MF (160 mètres).

Contrairement au versions actuelles de WSPR (2.11 et 3.01 pour le multi-fréquence) il est écrit en C++ en utilisant le framework Qt. Il ne supporte actuellement pas les modes I/Q permettant de l’utiliser avec un SDR type SoftRock. Le manuel d’utilisation est ici (http://www NULL.physics NULL.princeton NULL.edu/pulsar/K1JT/WSPR-X_Users_Guide NULL.pdf), et la dernière release (r2960) prêt à installée ici (http://www NULL.physics NULL.princeton NULL.edu/pulsar/K1JT/WSPRX_07r2960 NULL.exe).