Construire soi-même une sonde d’oscilloscope

Pendant plusieurs années je me suis débrouillé sans oscilloscope. Tout d’abord le fréquencemètre de l’ANTAN (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/xv4tuj-station-radioamateur-en-ok20ua/analyseur-dantenne-antan-de-f6bqu/) m’a rendu de bon services. Puis une simple sonde RF (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2010/03/01/kit-bitx-%e2%80%93-9-ca-marche/) pour voltmètre faite à partir d’une diode germanium et de quelques composants m’a permis de faire des mesures de tensions et de suivre un signal HF. Ensuite le SoftRock RXTX (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2010/06/26/softrock-rxtx-ensemble-1/) utilisé comme oscilloscope ou comme analyseur de spectre bande très étroite m’a aidé dans mes mises au point. Sans oublier la simple entrée audio d’un PC avec le logiciel adéquat qui fait un bon travail jusque quelques KHz.

Toute cela est bien pratique et suffisant quand on est en terrain connu, c’est à dire quand on assemble un kit ou qu’on suit un article bien détaillé à la lettre. On connait les ordres de grandeurs, les fréquences, et si on est soigneux en général les mesures servent juste à vérifier que tout fonctionne bien. Dès que l’on veut faire ses propres constructions en partant de zéro, du matériel plus coûteux est nécessaire, c’est à dire un oscilloscope et pour les plus chanceux un vrai analyseur de spectre. Aujourd’hui un oscilloscope neuf et encore plus d’occasion n’est plus un objet inaccessible. On trouve un DSO (Oscilloscope numérique) de bonne facture pour quelques centaines d’euros. Je ne parle pas de boîtiers à brancher sur un PC qui sont bon marchés mais plein de défauts, mais plutôt de vrai oscilloscope comme ce Rigol DS1052 (http://www NULL.conrad NULL.fr/ce/fr/product/122422/Oscilloscope-numrique-DS1052E/SHOP_AREA_17625&promotionareaSearchDetail=005;jsessionid=C18148C964143317C1716399C1FE857B NULL.ASTPCEN23) qui m’aurait fait rêvé il y a 10 ans.

IWATSU SS-6122 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/12/ss6122 NULL.jpg)La difficulté pour moi c’est d’en trouver un au Viêt-Nam. Les prix pour ce type de matériel sont plus élevé qu’en Europe. J’ai de la chance, un oncle de ma femme est directeur technique d’un grand hôpital, génie des micro-ondes et connaît tous les circuits d’importation de matériel de laboratoire. Je lui demande donc une adresse pour acheter un oscilloscope analogique 20MHz ou mieux d’occasion. Comble de bonheur pour moi, il a en fait un lot d’oscilloscope IWATSU SS-6122 100 MHz qui l’encombrent car il a renouvelé son parc pour des Tektronix 400 MHz. Pour moins de 200 USD il y en a un pour moi.

Homebrew oscilloscope probes (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/12/oscilloscope-probes-dscf4651 NULL.jpg)Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce modèle de chez IWATSU est dans ce qui se fait de mieux comme oscilloscope analogique. 4 canaux, 100 MHz mais visualise jusque 170 MHz sans problèmes, système de curseurs très riche en fonctionnalités avec fréquencemètre… De loin une Rolls par rapport à ce que j’avais utilisé jusqu’à présent (sauf en école d’ingénieur et au travail bien entendu). De plus, pour ceux qui travaille sur de la HF, un oscilloscope analogique est parfois préférable à un DSO qui va apporter des artefacts lors de la numérisation.

Bon voilà, j’ai un oscilloscope et un bon! Sauf que je n’ai plus de sonde sous la main!!! Vous allez me dire pour faire un test un bout de fil suffit et c’est vrai, mais pour voir quelque chose d’un peu juste sans charger le circuit ou l’oscillateur, une sonde est nécessaire. Qu’à cela ne tienne, un petit coup de recherche sur internet et je retrouve les valeurs et les formules pour faire un sonde rapidement (http://cromwell-intl NULL.com/radio/probes NULL.html). Cet article de YD1CHS est aussi très explicatif (http://yd1chs NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2010/10/2010-10-17-yd1chs-homebrew_oscilloscope_probe NULL.pdf) et reprend le même concept que la page précédente. Cette sonde ne sera pas correcte jusque 100 MHz, mais j’ai déjà commandé sur eBay de vrai sondes qui seront aussi plus pratiques.

Au passage, quand j’étais F1TUJ j’avais un oscilloscope que m’avait gentiment donné F1GUM. Un excellent Schlumberger 20 MHz qui m’a rendu différent services même si je bricolais moins à l’époque. Le problème de cet oscillo c’est qu’il pesait à lui seul plus que mon quota de bagages dans l’avion au Viêt-Nam! Impossible à ramener et il a fait le bonheur d’un ami pour son club d’électronique.

Autres articles sur le même sujet:

2 comments for “Construire soi-même une sonde d’oscilloscope

  1. Pingback: Construire soi-même une sonde d’oscilloscope - Le magazine des radioamateurs francophones (http://www NULL.radioamateurmagazine NULL.fr/construire-soi-meme-une-sonde-doscilloscope/)
  2. Pingback: Construire soi-même une sonde d’oscilloscope - Le magazine des radioamateurs francophones (http://www NULL.radioamateurmagazine NULL.fr/construire-soi-meme-une-sonde-doscilloscope-2/)