Mois : novembre 2012

Analyser les logs de concours

SH5 Analyse de logs (http://www NULL.tr4w NULL.com/sh5/)La fois dernière je vous ai parlé brièvement de SH5 (http://www NULL.tr4w NULL.com/sh5/), logiciel pour Windows édité par UA4WLI, le développeur de TR4W (adaptation du célèbre TR-LOG à l’environnement Windows). SH5 est très très complet à mon goût. Il vous permet de savoir ce qui vous fait gagner des points dans un concours, ce qui vous en fait perdre, et donc comment vous améliorer pour les années suivantes. Pour une petite station, participant occasionnel comme moi, les résultats ont plus un but esthétique. Ce qui m’intéresse dans le concours c’est avant tout le DX. Je sais que pour m’améliorer je dois tout d’abord participer le plus de temps possible!

Pour les grosses stations visant la victoire, équipes participants en Multi-Multi ou même SO2R et qui en sont à se poser des questions d’ordre stratégique comme “Dois-je prendre quelques minutes pour changer de bande et contacter un nouveau multiplicateur ou continuer mon run de 100 QSOs à l’heure ?”, des analyses plus poussées sont nécessaires. SH5 est un outil intéressant mais il est souvent intéressant de comparer deux logs. Soit ceux d’une année sur l’autre, soit entre deux stations pour analyser les points forts et faibles de chacun en vue de monter une équipe.

C’est là qu’intervient Bob K0RC qui a édité tout un jeu de feuilles de calcul pour analyser et comparer deux logs de concours et étudier les résultats. Les feuilles sont écrites pour Excel de Microsoft et peuvent ne pas fonctionner sous d’autres tableurs. Attention aussi, pour les télécharger il faut faire “clic-droit” ou “CTRL-Clic” sinon SkyDrive va essayer de les ouvrir dans la version en ligne d’Excel qui ne sera pas contente car les fichiers font 10Mo… Parfois plusieurs versions du fichier existent en fonction de la taille du log à analyser (High Capacity voire Super Hich Capacity).

Amplificateur QRP 5W pour CW ou QRSS

J’ai toujours dans mes cartons un projet de balise QRSS ou WSPR flexible à base de micro-contrôleur et de DDS. Malheureusement, un de mes colis de composant est toujours bloqué par les douanes bien que j’ai fourni tous les documents nécessaires et leurs traductions. D’autres expédiés après sont arrivés, mais il me manque certains composants pour finir les kits Spectroscope Audio qui m’ont été commandé. Comme je n’aime pas me disperser de trop, j’ai retardé tous les autres projets de kits (station météo, générateur de balise WSPR et balise agile à DDS y compris). J’ai aussi des échantillons qui me sont arrivés (écran graphique, transceiver 2,4 GHz…) mais je ne veux pas commencer à les tester avant de finir les projets en cours. Le problème c’est qu’on va s’acheminer tout doucement vers la mi-décembre et que je vais commencer à avoir beaucoup de travail aux chambres d’hôtes, j’espère ne pas cumuler trop de retard.

Kits and parts 5W PA universel (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/qrp_2 NULL.jpg)Tout cela pour dire que je pensais développer mon propre PA classe E à base de Bs170 pour la balise QRSS (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/10/22/amplificateur-qrp-en-classe-d-e-et-f/) mais je crois que je vais changer mes priorités. Je me suis donc mis à rechercher quels étaient les kits disponibles sur le marché capable de sortir environ 1W pour quelques milliwatts en entrée. La classe E choisie pour des raisons d’élégance plus que de contraintes énergétique réelle n’avait plus de raison d’être non plus. Je suis tombé (assez rapidement car le connaissant déjà en fait) sur le kit amplificateur CW 5W proposé par kits and parts (http://kitsandparts NULL.com/qrp_amp2 NULL.php). Il est proposé à 18$ mais doit être accompagné d’un ou plusieurs filtre passe-bas (http://kitsandparts NULL.com/univlpfilter NULL.php) coûtant 8$, port non compris. Kits and Parts a très bonne réputation et les circuits proposés sont éprouvés, je pense que ce sera la meilleure solution pour tout le monde.

CQ WW CW 2012, mon premier concours télégraphie

En principe ce week-end j’étais occupé et je ne pensais pas pouvoir faire de radio du tout. De plus, je ne me sens toujours pas à l’aise pour copier certains indicatifs ou séries de chiffres rapidement et du premier coup. Mes dernières tentatives dataient de mi-2011  avec juste le manip et un bloc de papier, et surtout seulement quelques mois d’expérience en télégraphie. Le résultat en avait été beaucoup de frustration et un trafic catastrophique, même si je n’avais rien à regretter. J’étais donc décidé à faire l’impasse sur le concours CQ WW DX de cette année.

Carte QSO XV4Y CQ WW CW 2012 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/XV4Y_CQWWCW_2012 NULL.jpg)Finalement mes clients du samedi soir annulent, les enfants partent en week-end à la ferme de leurs grands-parents et la pluie m’empêche de faire les travaux de peinture à l’extérieur. Je me décide donc à essayer (juste essayer) de faire tourner le manipulateur électronique K3NG (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/09/18/manip-electronique-compatible-winkeyer-avec-arduino-sur-base-k3ng/) avec le logiciel N1MM et de faire quelques QSO dans le concours “pour voir”. Et bien en fait j’ai été vraiment pris par le jeu et sur le week-end j’ai totalisé 113 QSO pour un total de 24 300 points avec un peu moins de 6 heures de trafic.

Ce n’est pas de quoi battre des records, mais par rapport à mes résultats habituels en concours c’est plutôt pas mal pour un temps d’opération si bref. Sans surprise, en télégraphie mes 100W sont beaucoup moins pénalisants qu’en phonie et je sais par habitudes que certaines stations européennes n’auraient pu être contactées qu’après plusieurs essais et à des heures de propagation maximale alors que là c’était réponse immédiate au premier appel.

Voici rapidement mes conclusions sur le week-end :

  • Avec 100W depuis le Viêt-Nam la graphie aide beaucoup. Meilleur rapport S/B, meilleur filtrage contre le QRM pour les stations européennes…
  • L’ordinateur fait une bonne partie du boulot et on ne touche quasiment jamais le manip. C’est bien et pas bien. Plus reposant et moins source d’erreur, mais ça retire aussi une partie du plaisir de la télégraphie.
  • Finalement je ne me débrouille pas si mal pour copier les indicatifs et les reports.
  • Pour les reports, il faut dire que le CQ WW est le plus facile. Les échanges contiennent 5NN et la zone CQ, qui est dans 99% des cas connue à l’avance et déjà renseignée dans le logiciel de log. Cela dit savoir décoder les chiffres est quand même nécessaire en cas d’erreur sur l’indicatif.
  • Pour les indicatifs, je me débrouille mieux que ce que je pensais tant que ça ne dépasse pas 25 wpm. Au-delà, ça dépend de l’OM de l’autre côté. Il faut dire que certains OM avec des indicatifs comme HS4xxx, ES5xx ou S53xx envoient à haute vitesse et avec un espacement que je trouve plutôt aléatoire. Dans certains cas le rythme de manipulation est bon et je copie au pire au deuxième coup, mais je dois avouer que sur une ou deux stations en particulier j’ai passé plusieurs minutes à essayer de reconnaître l’indicatif et j’ai eu besoin de QRZ.com pour le confirmer.
  • Sans être exceptionnelle la propagation était bonne et j’ai pu faire des QSO sur 10m, 15m et 20m. Sans surprise c’est le 21 MHz qui a été le plus rentable car c’est là où j’ai la meilleure antenne et aux heures où j’étais au shack c’était la bande de choix. Pas de new-one mais C5A pas contacté depuis 2011 et quelques beaux DX et bandes nouvelles. Plus surprenant, un seul OM en Amérique du Nord sur 20m tard dans la matinée, une seule stations PY aussi. Cela dit, en général si la propagation est bonne vers l’Europe elle l’est moins vers les Amériques.

Tout ça pour dire que la prochaine fois que l’opportunité de faire un concours CW se présente je n’hésiterai plus. Il me reste quelques petits points à régler mais surtout pour une courte période d’opération les résultats sont bien meilleurs qu’en BLU.

Au passage, la carte est générée par Google Maps avec l’aide du logiciel SH5 (http://www NULL.tr4w NULL.com/sh5/) que j’ai trouvé parce que AE5X l’utilise pour générer d’excellente statistiques de concours (http://www NULL.ae5x NULL.com/blog/dxing/contest-statistics/).

Visite de Malcolm VK6LC/XV4LC

La semaine dernière j’ai eu le plaisir d’avoir la visite de Malcolm VK6LC (http://qrz NULL.com/db/vk6lc). Ce dernier était de passage au Viêt-Nam mais une fois n’est pas coutume il avait décidé de séjourner dans le nord chez Eddie de XV1X. A l’origine Malcolm devait juste passer boire le café en coup de vent avant de partir pour Soc Trang mais finalement il a pu rester une nuit à la maison avant de se diriger le Cambodge via Chau Doc.

Malcolm VK6LC, Yan XV4Y, Paul et Gilles (futurs XV4QB et XV4MK ?) (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/100_3304 NULL.jpg)Cela fait plusieurs années que nous discutons par e-mail et ça fait plaisir de pouvoir se voir. Malcolm m’a aussi raconté ses premiers séjours professionnels au Viêt-Nam, sa rencontre avec Bac Ai XV2A et leurs rôle central dans la démocratisation du radioamateurisme au Viêt-Nam. Les anecdotes sont nombreuses et j’en apprécie encore plus le travail de certains OM locaux. Hasard du calendrier, suite à la dernière réunion de l’IARU qui s’est tenue à Saigon, plusieurs nouveaux projets ont été lancés au sien du VARC (http://varc NULL.radioclub NULL.asia/) (le radio-club national) et ma collaboration avec XV2B s’avère fructueuse. Nous avons déjà publié la liste des questions de l’examen (http://varc NULL.radioclub NULL.asia/ngan-hang-cau-hoi-thi-ly-thuyet-vo-tuyen-dien-nghiep-du/) et allons travailler plus à la promotion du radioamateurisme au niveau national via le site web.

Malheureusement la propagation n’était pas au rendez-vous et Malcolm n’a pu faire que quelques maigres QSO depuis ma station avec l’indicatif XV4LC. Ma femme étant empêtrée dans quelques contrariétés autour de son nouveau projet professionnel (ouvrir un bar/café ambiance rétro) et les enfants étant à la maison pour le week-end, je n’ai pas non plus eu beaucoup de temps à lui consacrer…

Propagation et traffic en mode “hiver”

WSPR XV4Y 20m 22Nov2012 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/WSPR_XV4Y_20m_22Nov2012 NULL.jpg)Ca y est, les conditions de propagation sont définitivement passées en mode hivernal. La bascule s’est faite plutôt abruptement autour de la CME qui a touché la Terre la semaine précédente. A partir de maintenant je peux laisser tomber le 15 mètres vers l’Europe en soirée, plus rien à espérer sur cette bande si tard. Par contre le 20 mètres redevient exploitable comme le montre la session WSPR que j’ai fait la nuit dernière. Le problème c’est que sur 20 mètres les conditions sont plus changeantes à ce moment du cycle solaire et que mon antenne offre moins de gain.

Le bon côté c’est qu’avec la forte activité solaire que l’on a eu ces derniers jours, le 10 mètres s’ouvre facilement vers l’Amérique du Nord et du Sud. En particulier le matin vers 8h heure locale, 01:00 utc, j’ai pu faire de nombreux QSO. Chez moi je souffre toutefois de beaucoup beaucoup de QRM sur 10 mètres et le trafic est très fatiguant sur cette bande. Si je suis insomniaque, je vais aussi pouvoir faire de beaux QSO avec ces mêmes destinations autour de minuit heure locale sur 10 mètres (17:00 utc), c’est toujours surprenant de voir cette bande ouverte si tard alors qu’une heure auparavant tout semblait mort.

Je commence aussi à pouvoir faire des QSO sur 80 mètres. J’ai déjà contacté 5 stations des USA dont une présente dans le log de 2011. Comme la saison des pluies n’est pas terminée la bande reste très bruyante et les QSO demande beaucoup de patience. Ca devrait s’améliorer à partir de mi-décembre. L’avantage du 80 mètres c’est que le lever de soleil chez eux se fait entre 20h-21h ici, ça me permet de faire du trafic DX à des heures qui n’empiètent ni sur la vie familiale ni sur le travail. Pour faire des QSO avec l’Europe sur cette bande il faut que ce soit à mon lever de soleil, soit vers 5h30 heure locale (22:30 utc) ce qui est moins pratique. J’essayerai toutefois de me lever tôt une fois ou deux dans la saison, le matin le bruit est beaucoup plus faible ce qui permet d’engranger plus de QSO.

Bulletin de la NCDXF, édition d’automne

Bulletin NCDXF_Fall2012 première page (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/NCDXF_Fall2012 NULL.jpg)Je viens de recevoir l’édition d’automne du bulletin de la Northern California DX Fundation (http://ncdxf NULL.org/). Encore une fois ce numéro est bien écrit et très instructif. Le récit de l’opération E51M fait toujours un peu rêver, et l’article sur le financement des expéditions DX est excellent. Non seulement ce dernier est riche en informations, mais il est surtout factuel et montre les différences de comportement entre européens et nord-américains.

Promos et nouveau firmware chez Ten-Tec

Ten Tec model4030 (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/model4030__14475_zoom NULL.jpg)Ten-Tec offre des tarifs spéciaux pour les fêtes sur sa ligne de transceiver QRP CW en kits. Les modèles minimalistes 1380 et 1330 sont à 99$ au lieu de 124$ (http://www NULL.tentec NULL.com/products/80-Meter-QRP-Transceiver-Kit NULL.html?utm_source=MailingList&utm_medium=email&utm_campaign=20121115+November+Newsletter) (prix aux USA, hors frais d’expédition). Le modèle 4030 (http://www NULL.tentec NULL.com/products/Sale-Price!-Two-Band-CW-QRP-Transceiver-%252d-40-%252d-30-Meters NULL.html?utm_source=MailingList&utm_medium=email&utm_campaign=20121115+November+Newsletter), plus aboutis avec un VFO à DDS, afficheur LCD, manipulateur électronique à mémoires… est à 188$ au lieu de 249$.

Autre information, hier John Henry KI4JPL a publié une nouvelle version du firmware (http://www NULL.tentec NULL.com/pages/Transceiver-Downloads NULL.html) pour le Modèle 599 Eagle, la release 1.825. Cette version corrige ce qu’on appelle en jargon technique une “régression”, c’est-à-dire un bogue qui a déjà été corrigé, n’était plus présent dans les précédentes versions mais est réapparu suite à un effet de bord. Il concerne un pic de puissance à l’émission pouvant atteindre 200W! Très dommageable si vous avez un amplificateur linéaire à fort gain derrière. Le circuit d’ALC est en cause, du moins sa partie logicielle. Le correctif logiciel devrait mitiger ce comportement en attendant une solution plus complète. Ce bogue est resté “silencieux” durant plusieurs versions car tout le monde le pensait corrigé et qu’il n’apparaît que rarement en émission BLU.

Le filon des cartes QSL

Je n’ai jamais été très intéressé par les cartes QSL. Quand j’avais seize ans et que je commençais la radio j’ai d’abord été très honoré de recevoir la confirmation de QSO “lointains” (pour de la VHF) puis très vite l’intérêt est retombé et je dois avouer que j’ai failli à mon devoir d’alors en ne répondant pas à de nombreuses cartes.

Quand je suis redevenu actif en HF depuis le Viêt-Nam, j’avais tout d’abord décidé de ne confirmer mes QSO que par les moyens électroniques eQSL ou Logbook Of The World. Un OM responsable d’un bulletin de news DX très suivi m’a fait remarqué que même si moi je n’étais pas intéressé par les QSL, le Viêt-Nam restait rare et de nombreux OM souhaitaient avoir une carte papier pour un QSO avec moi, que ce soit pour coller sur le mur ou envoyer au bureau du DXCC. Il me conseillait donc de me trouver un QSL manager.

Quelques semaines auparavant j’avais reçu une proposition de OK1DOT (http://qrz NULL.com/db/ok1dot) (déjà en charge de XV1X à l’époque) et j’y ai donc répondu favorablement. Je ne connaissais pas Petr OK1DOT, ni ne connaissais d’autres QSL manager d’ailleurs, mais son offre de “tout prendre en charge” (impression et réponses aux QSL) me paraissait bonne, pas plus mauvaise que d’autres. Après plus de deux ans, je n’ai rien à lui reprocher. Il semble répondre aux demandes, m’envoie régulièrement des paquets avec les cartes reçues et je n’ai jamais eu aucune plainte le concernant. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire et de ne pas accepter les demandes par le Bureau, mais comme moi je télécharge très régulièrement mes logs sur eQSL et LoTW, cela compense largement.

Depuis, j’ai eu l’occasion de discuter avec divers QSL Manager comme Tim de M0URX (http://www NULL.m0urx NULL.com/) et dont je salue l’excellent travail. J’avoue que si aujourd’hui je devais choisir un nouveau QSL Manager Tim serait sur le haut de la liste (mais d’autres sont excellents aussi), mais comme je n’ai rien à reprocher à Petr, pas de raison de changer.

Toujours est-il que depuis six mois je reçois régulièrement des spams de QSL Manager principalement russes mais aussi de pays d’Europe. Je parle bien de spams puisque l’e-mail est non-solicité et que le format le contenu impersonnel est typique des spams. Certains sont assez laconiques et me proposent juste de changer de manager. D’autres comme celui que j’ai reçu hier sont à la limite du contenu haineux envers OK1DOT, sans pour autant se justifier. Venant d’un OM se montrant fier d’être dans le top 5 des QSL Managers (selon quels critères???) cela est très douteux!

Quelle en est la raison ? Y a-t-il autant d’argent à se faire sur les quelques dollars ou IRC (bientôt vestiges du passé) demandés pour une carte directe ? Si vous avez des expériences à raconter sur le sujet, n’hésitez pas à en faire par sur le site QSLWatch.com (http://www NULL.qslwatch NULL.com/) (petit coup de pub au passage) qui est là pour ça.

Antenne cadre de réception pour 160-80 et 40 mètres

Antenne réception AC0C (http://ac0c NULL.com/main/page_antennas__homebrew_prior_antennas_1608040m_rx_loop NULL.html)L’article que je vous propose n’est pas une nouveauté en soit puisque j’ai déjà couvert le sujet avec ma description de mon antenne boucle de réception pour le 80 mètres (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/2012/01/26/antenne-de-reception-bandes-basses/). Cette antenne, sans avoir de performances exceptionnelles offre un confort d’écoute amélioré par rapport au dipôle que j’utilise en émission. Vu son faible coût, je la conseille donc fortement.

Avec l’arrivée de l’hiver (et la fin des orages de la saison des pluies), j’ai recommencé à opérer sur 80 mètres et donc à chercher des possibilités d’améliorations. C’est comme cela que je suis tombé sur le site de Jeff AC0C (http://ac0c NULL.com/main/page_antennas__homebrew_prior_antennas_1608040m_rx_loop NULL.html) et sur son antenne similaire mais pour toutes les bandes basses (sauf le 5MHz et les VLF bien entendu). Celle-ci est intéressante de par les solutions de commutation et de couplage qu’il a développé et qu’il publie intégralement sur son site.

Pour les constructeurs de relais

Je vais être honnête, je n’ai pas trop le temps pour les activités radio en ce moment, à part 15 minutes sur 80m en début de soirée quand les enfants regardent la télé. Je suis pas mal pris par divers activités (dont le pro) et certains projets que j’aurais voulu voir derrière moi se sont mis à dériver doucement dans le temps… Demain Malcolm VK6LC passe à la maison et devrait opérer un peu la station avec l’indicatif XV4LC.

Cavités relais - article QST (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/wp-content/uploads/2012/11/dupfig12 NULL.jpg)Ok, c’est un peu du réchauffé ce que je vais vous servir aujourd’hui mais c’est de quoi fournir des heures de lectures intéressantes pour tous et en particulier pour les constructeurs de répéteurs VHF ou UHF. Il s’agit du site Repeater-Builders (http://www NULL.repeater-builder NULL.com/) qui recensent un nombre impressionnant de documents sur tout ce qui concerne le sujet. Soit, le sujet tourne plutôt autour des matériels présents aux USA (pas beaucoup de Thomson CSF ou de Ericsson ou SAGEM là-bas), mais la section Projets (http://www NULL.repeater-builder NULL.com/projects/project-index NULL.html) contient plein de circuits utiles à tous. Dans tous les cas, si vous avez envie de mieux connaître les contraintes et solutions pour construire un relai, c’est un site à visiter.