Mois : juin 2011

Bang, quand votre alim fait Bang…

Je ne sais pas si je l’ai déjà dit, mais mon shack est à l’extérieur, sur la terrasse du deuxième étage. Ca a beaucoup d’avantage : toujours un peu d’air frais, facilité pour vérifier si les invités des chambres d’hôtes rentrent du restaurant ou sortent de leur chambre pour demander un service, proximité des antennes et câbles très courts… Ca a aussi des inconvénients : nécessité de rentrer les équipements en cas de pluies avec vents violents, soleil dans la figure au levant et surtout bestioles qui se baladent. Notez que pour les bestioles j’aurais les même mais un peu moins à l’intérieur. La particularité des pays tropicaux c’est qu’on est souvent en copropriété avec tout un tas de bébêtes… Ca va du moucheron qui se coince dans les contacts du manip au coléoptère qui vient se placer entre les deux leviers et vous empêche de manipuler en passant par le moustique qui vous bourdonne dans les oreilles en plein QSO.

Hier matin j’allume le décamètrique pour écouter un peu l’activité. Rien à signaler de particulier, je le coupe mais je laisse l’alim 12V en marche puis je vaque à d’autres occupations plus rémunératrices et plus nobles aux yeux de XYL. Tout à coup un “paf” très bruyant (le bureau est à 10m du shack) retentit et nous fait sursauter la comptable et moi. J’accoure auprès du transceiver pour voir que l’alim est en sécurité et qu’elle dégage de la fumée. Je coupe tout puis retourne à mon travail la mort dans l’âme. En fin d’après-midi je prends 10 minutes pour ouvrir l’alim, une MFJ-4125 (http://www NULL.mfjenterprises NULL.com/Product NULL.php?productid=MFJ-4125) que je trouve excellente et qui nous le prouvera encore une fois. Avec le “paf” caractéristique du condensateur qui devient feu d’artifice je m’attendais à trouver pas mal de dégâts. En fait, rien de visible. Je fais une dernière vérification visuelle et puis je rebranche l’alim et la met sous tension. Avec le capot ouvert le “paf” et l’arc électrique étaient encore bien plus surprenant! Je coupe l’alim à nouveau et cette fois-çi le fusible 220V-6A a lâché. C’est donc pas si simple. Il est tard, il fait nuit, je remet ça à demain.

Nous sommes demain, et je m’arme d’un chiffon, de cotons-tiges et d’alcool à brûler enfin d’enlever toute la poussière grasse qui s’est accumulée sur le circuit. J’ajoute aussi un peu d’isolant électrique autour des éléments “à nu” qui pour moi ont arqué avec la carlingue de l’alimentation. J’avais remarqué que le ventilo et le voyant s’allumaient lors du dernier “essai”, ça veut donc dire que le 12V (13,5V pour être précis) est bien là. Je remet sous tension et “paf” encore un bel arc, mais l’alim ne se met pas en sécurité… Demi-consolation, mais l’arc est ailleurs car je ne l’ai pas vu cette fois.

Il faut donc que je démonte le circuit-imprimé de la carlingue pour voir en dessous. 3 vis à retirer et quelques fils à dessouder plus tard, j’arrive à extraire le PCB. Devinez qui je trouve en dessous, un petit margouillat (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Hemidactylus_frenatus) qui a voulu essayer une électro-thérapie de choc. Je passe les détails, mais il s’est trouvé au pire endroit et il ne reste plus grand chose de lui. Au passage il m’a fait griller une piste et donc je suis parti pour une séance de nettoyage et rafistolage. Ce n’était pas le premier à rentrer dans l’alim. Les trous du ventilos sont petits mais laissent passer les plus petits des margouillats et les bébés “tacké (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Gekko_gecko)“. J’ai aussi retrouvé de leurs oeufs dans le FT-100 une fois… Ajouter une grille peut-être une solution, mais par 30°C la bonne ventilation des équipements est nécessaire et une grille est toujours néfaste.

L’alim fonctionne à nouveau normalement, et j’en profite au passage pour dire qu’après plus de 10 ans de service elle est toujours aussi bonne. Aucun bruit présent en HF, tension qui tient bien sous 20A, ventilateur normalement bruyant à mon goût, taille minime et connectique suffisante, prix le plus bas du marché à mon avis. Un essai comparatif de QST avait d’ailleurs consacré toutes ses qualités face à des modèles même plus chers. Le gros défaut de MFJ reste sa qualité variable dans le temps. Un conseil si vous n’avait pas le service de garantie à proximité : ouvrez le capot de vos équipements MFJ et faites une inspection visuelle des soudures et câblages principaux avant l’utilisation, ça ne coûte rien et ça ne fait pas sauter la garantie.

Le Misérable

Selon toutes probabilités, l’indicatif de ma station (XV4Y) a été piraté quelque part entre le 20 et le 28 mai 2011. Si vous avez un QSO avec moi dans ces dates et qu’il n’est pas dans le log en ligne sur ClubLog (http://www NULL.clublog NULL.org/logsearch/XV4Y), contactez-moi. Bien entendu, il n’y aura pas de QSL pour ces contacts non autorisés.

L’OM indélicat, appelons le Victor pour la commodité du récit, m’avait bien contacté auparavant pour se renseigner sur les licences. Il avait aussi contacté Bac Ai de XV2A. Ce Victor était toutefois très mal organisé et s’y est pris très tard. Comme XV2A devait partir pour Dayton (en vue d’organiser la conférence IARU région 3), une licence n’a pas pu être arrangée. Il restait la possibilité d’opérer depuis une station “club” comme la mienne, mais là encore Victor voyageant en groupe avec un programme chargé ne pouvait pas s’en accommoder.

Victor a donc décidé de se passer d’autorisation, de prendre un indicatif (le mien) sans autorisation et d’opérer en “portable” ce qui est interdit, mon indicatif n’étant utilisable qu’à deux endroits précis dans le delta du Mékong. Je ne pense que Victor ait fait beaucoup de contacts et le mal est minime. Ce qui m’irrite c’est qu’il s’en vante devant ses copains.

Le bon point dans l’histoire c’est que beaucoup de ses “copains” justement m’ont fait remarqué que Victor était coutumier des actions litigieuses et avait exclu de radio-clubs. J’ai même reçu un e-mail de la hiérarchie du REF à ce sujet, et j’ai repris contact avec un OM perdu de vue depuis longtemps.

Analyse en profondeur du TS-590s

Ca fait un petit moment que le document était passé sur le Groupe Yahoo dédié au Kenwood TS-590s (http://groups NULL.yahoo NULL.com/group/KenwoodTS-590/), mais je n’avais pas encore eu le temps de le lire sérieusement.

Couverture Manuel Détaillé du TS-590s de Kenwood (http://www NULL.kenwoodusa NULL.com/UserFiles/File/UnitedStates/Communications/AMA/Manuals/TS-590_In-Depth-Manual NULL.pdf)Je dois dire que le “TS-590S In-depth manual (http://www NULL.kenwoodusa NULL.com/UserFiles/File/UnitedStates/Communications/AMA/Manuals/TS-590_In-Depth-Manual NULL.pdf)” est très bien écrit et très instructif. Dispensé en anglais par Kenwood, ce document au ton un peu commercial ne constitue pas une analyse technique poussée. Il offre toutefois de bonnes explications pour qui souhaite comprendre ce qui a motivé les choix techniques de Kenwood et mieux comprendre le fonctionnement du poste, ce qu’un manuel “standard” ne peut pas faire par souci de clarté.

Après plusieurs mois à écouter ce qui se dit sur ce transceiver et en lire les différents essais dans RadCom, QST et les revues sur eHam, je dois avouer que le dernier transceiver de Kenwood représente à mes yeux la meilleure offre “moyenne gamme” pour un poste HF. L’équilibre entre performances, qualité de construction, ergonomie et prix est pour moi imbattable. Le FT-950 emportait auparavant la palme mais même s’il reste un peu moins cher doit s’incliner devant les meilleures performances du Kenwood (un filtre de toiture de 500Hz en mode double conversion, boîte d’accord automatique plus rapide et plus souple…). Le nouvel Icom est pour moi survendu et les K3 d’Elecraft ou Ten-Tec 599 Eagle même s’ils sont devant en terme de performances sont bien plus chers à fonctionnalités égales.

Le TS-590S n’est pas l’arme absolue mais représente un excellent choix de compromis techniques et financiers. Les performances du mode “up-conversion” sont aussi très correctes comme le montre les résultats de Rob NC0B de Sherwood Engineering (http://www NULL.sherweng NULL.com/table NULL.html) (9e du classement en down-conversion, 28e en up-conversion entre l’IC-7600 et le 756ProIII mais bien moins cher). Pas de gros défauts remontés sauf deux points à surveiller : une tendance à montrer un pic de puissance à l’émission (ALC spike) dans certaines conditions et certains fusibles CMS qui seraient sous-dimensionnés mais échangeables par le bricoleur averti.

Toshii Torii de JA6QX, l’ingénieur en charge du développement du TS-590S (qui possède un K3), va bientôt partir à la retraite et souhaitait réaliser ainsi son “chef d’oeuvre” avec un équipement accessible au plus grand nombre. Il a sur la planche un remplaçant du TS-950SDX, poste plutôt haut de gamme dans les 5000 $US avec double récepteur, écran LCD tactile. Le poste devait être présenté à Dayton 2011 mais a été retardé par la crise et le tremblement de terre au Japon. Des photos ont circulé, c’est une rumeur confirmée et la sortie est prévue en 2012. Le “chant du cygne” de cet ingénieur serait un “gros gros transceiver” dans les 12-15000 $US, mais là on est dans la spéculation…

Off-Center Fed Dipole pour 80m, 40m, 20m et 10m

Allez savoir pourquoi! Peut-être était trop satisfait des services rendus par ma delta-loop 40m (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/xv4tuj-station-radioamateur-en-ok20ua/antenne-filaire-delta-loop-sur-40m-avec-balun-41/), sa discrétion, sa polyvalence… J’ai décidé de la démonter.

Simulation dans MMANA d'un OCF Dipole sur 80m (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2011/06/ocf_80m NULL.jpg)

Simulation dans MMANA d'un OCF Dipole sur 80m

En fait ma principale motivation était d’avoir la bande 80m en plus. En regardant les statistiques de Clublog (http://www NULL.clublog NULL.org/mostwanted NULL.php), je me suis rendu compte que le Viêt-Nam était peu présent sur la bande des 80 mètres avec moins de 1% des OM ayant contacté le pays. C’est aussi le cas sur 10 mètres et 12 mètres, et c’est pourquoi je me concentre sur ces bandes en ce moment quand la propagation le permet. Pour le 80 mètres, je ne compte rien y faire avant cet hiver, mais c’est maintenant que je devais me mettre à préparer les aériens.

La description de l’antenne est ici (http://xv4y NULL.radioclub NULL.asia/xv4tuj-station-radioamateur-en-ok20ua/ocf-dipole-804020-et-10-metres/)