Mois : janvier 2011

Apprentissage du code morse

Ca y est, ma bonne résolution pour cette année : apprendre sérieusement et jusqu’au bout la télégraphie. Ca fait plus de quinze ans que je traîne et là ça me manque vraiment.

J’ai rapidement retrouvé toutes les lettres et chiffres, seuls quelques signes de ponctuation ont du mal à rentrer. Je m’y étais remis pendant 2 mois lorsque Hanh attendait Gilles, et j’ai rapidement retrouvé le niveau. Ce qu’il me faut c’est décoller de la vitesse de 5 mots par minutes à laquelle je me traîne.

J’arrive à trouver 10 à 20 minutes chaque jours (quand Gilles dort par exemple), et je suis content je progresse.

Je m’entraîne en Farsnworth (signes à 15 wpm mais espacement de lettres à 5 wpm). J’utilise pour cela des fichiers MP3 que je génère avec Learn CW online (http://lcwo NULL.net/). J’ai aussi trouvé le CD de cours de code par Chuck K7QO (http://www NULL.k7qo NULL.net/) (en bas de la page). Je l’ai mis sur l’iPod ce qui me permet de m’entraîner dès que j’ai un instant de libre. Le CD est très bien fait car il mêle texte en clair et exercices. Il me permet de m’entraîner sans papier, de tête, ce qui aide à monter en vitesse.

DF4ZS RF Clipper

Mon cadeau de Noël est arrivé samedi dernier. C’est une adjonction à mon émetteur-récepteur actuel : un RF Speech Processor réalisé par DF4ZS (http://www NULL.jwm NULL.de/afu/index0 NULL.htm). Sous cet anglicisme barbare se cache un système d’amélioration de l’audio spécifique à la parole mais avec un traitement réalisé en HF (enfin sur une fréquence intermédiaire) et non en BF.

RF Speech processor miniature pour FT-817 (http://capheda NULL.files NULL.wordpress NULL.com/2011/01/100_2784 NULL.jpg)Le modèle que j’ai choisi est prévu pour être installé dans le micro d’origine du FT-817. Dans ce cas l’installation est très facile. Il est vraiment minuscule et tiens bien dans le micro. Moi je souhaitais l’insérer entre mon micro Turner +3B et le FT-100. Ca a demandé un peu plus de travail et quelques petits pépins à résoudre mais rien d’insurmontable.

Hier soir je l’ai étrenné pour la première fois sur l’air et les résultats sont sans appels : des performances époustouflantes. Voix agréable, meilleur signal, meilleure intelligibilité dans le QRM…

Comme d’habitude, ceci fera l’objet d’un article détaillé dans un prochain numéro de Radioamateur Magazine.

2010 est derrière nous…

En ce premier de l’an je vous souhaite à tous une excellente année 2011 : bonheur, santé et prospérité.

Pas de folie pour nous durant le réveillon. On est juste sortis un peu en ville avec les enfants et manger dans un bon resto avec di Thu, la tante de Hanh. Les prochains jours on travaille, on fera la fête plus tard!

QSL Card E51CG E51USADu point de vue radio (puisque c’est le sujet principal du blog), l’année s’est bien terminée. Un contact “surprise” avec Victor de E51CG (http://www NULL.qrz NULL.com/db/E51CG) m’a donné une nouvelle contrée à afficher à mon tableau de chasse. Il habite dans les îles Cook du sud (http://fr NULL.wikipedia NULL.org/wiki/Îles_Cook) qui sont une contrée plutôt rare (plus que le Viêt-Nam en tous cas) et qui quoiqu’il en soit représente un beau DX.
Le dernier QSO de l’année était aussi une bonne surprise. FK8HA, Patrice, était en maritime mobile (/MM) à quelques miles de Nouméa. La Nouvelle-Calédonie n’est rien de neuf pour moi, mais là tous les deux avions des conditions simples (100W et une antenne verticale) et la qualité de la liaison était exceptionnellement bonne. Le fait d’être au milieu de la mer pour lui apporte un gain de 6 à 12dB, et comme en plus hier la propagation n’était pas mauvaise.

De manière générale, Décembre a été un bon mois pour moi avec 6 nouvelles entités DXCC contactées, comme en Novembre. Certaines étaient assez rares comme le Lesotho ou le Pakistan, d’autres moins comme le Koweit et les Baléares.
Je n’ai pas encore fait de bilan exact mais je suis content car le nombre et la qualité de mes contacts DX a été plutôt sur une pente ascendante. D’une part depuis août je dispose de ma quart d’onde fabrication maison qui m’offre de bonnes performances sur 20m et surtout me permet d’être opérationnel sur 17m et 15m dans d’encore meilleures conditions. Contrairement à ce que je craignais, elle n’est pas moins discrète que la delta look et aujourd’hui personne ne m’a fait de remarque à son sujet. Comme je lisais sur un forum, de toutes façons il n’y a que les radioamateurs, pauvres cloches, qui ne regardent sur les toit. Les autres ne voient jamais les antennes, et plus elles sont hautes et grandes, moins elles se voient!

Mes qualités d’opérateur ont aussi progresses. Après un an je commence à comprendre la propagation depuis le delta du Mékong et j’arrive à prévoir quelles pourraient être les directions ouvertes en fonction de l’heure de la journée, de la saison et des conditions solaires. Je dis juste “commence à comprendre”, car une grande part d’incertitude existe encore et je suis loin de maîtriser tous les éléments. J’ai néanmoins bien améliorer mon efficacité et ma capacité à “aller chercher” un QSO avec une expédition en mettant toutes les chances de mon côté. J’ai encore beaucoup à apprendre néanmoins et surtout il faut vraiment que je me remette sérieusement à la télégraphie.

Finissons par parler un peu de boulot. 2010 fut pour nous une année encore différente des précédentes, mais depuis qu’on a commencé c’est toujours le cas. L’arrivée du petit Gilles a un peu bouleversé nos priorités et il nous faudra encore quelques mois avant de reprendre un rythme normal de travail quand Gilles ira à la garderie. L’année fut plutôt bonne en terme de fréquentation sans être exceptionnelle. Comme l’année dernière, beaucoup de réservation de dernière minutes et des séjours plus courts. Mars fut un très bon mois, novembre aussi, mais nous avons loupé juillet-août (naissance de Gilles) et décembre était un mois bizarre. 2011 s’annonce en mi-teinte mais on a de bons espoirs.

Hanh a repris une boutique de souvenirs qui tourne bien malgré une concurrence plus aiguisée qu’auparavant. C’est une expérience intéressante quoiqu’il en soit. Elle n’y a pas fait de grandes modifications puisque le magasin était bien tenu, mais quelques nouveautés se sont avérés de bonnes idées, d’autres des loupés.
De mon côté ma collaboration avec Radioamateur Magazine est fructueuse avec plusieurs dizaines d’articles écrits ou en préparation. Ca me permet de reprendre un peu pied avec une activité technique et de m’aider à assouvir cette passion prenante qu’est la radio.